Gnagna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gnagna
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Est
Statut Province
Départements 7
Chef-lieu Bogandé
Haut-commissaire
Mandat
M. Ousmane Balima
([1])
Code ISO 3166-2 BF-GNA
Code INSD 08
Démographie
Population 675 897 hab. (2019[2])
Densité 80 hab./km2
Géographie
Coordonnées 12° 58′ 17″ nord, 0° 08′ 37″ ouest
Superficie 8 468 km2
Divers
Fuseau horaire UTC +0
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Localisation de Gnagna
Localisation de la province de la Gnagna (en rouge) au Burkina Faso.
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 13.svg
Gnagna

La Gnagna est une des 45 provinces du Burkina Faso située dans la région de l'Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et environnement[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

  • En 2003, la province comptait 398 423 habitants estimés[3].
  • En 2006, la province comptait 407 739 habitants recensés[4].
  • En 2019, la province comptait 675 897 habitants recensés[2].

Principales localités[modifier | modifier le code]

Ne sont listées ici que les localités de la province ayant atteint au moins 4 000 habitants dans les derniers recensements (ou estimations de source officielles). Les données détaillées par ville, secteur ou village du dernier recensement général de 2019 ne sont pas encore publiées par l'INSD (en dehors des données préliminaires par département).

Ville ou village Coordonnées Altitude Population
2006[4]
Bogandé 12° 58′ 42″ N, 0° 08′ 38″ O m 14 929 hab.
Manni 13° 15′ 28″ N, 0° 12′ 33″ O m 7 441 hab.
Moaka 12° 17′ 58″ N, 0° 05′ 34″ O m 6 562 hab.
Thiéry 12° 58′ 47″ N, 0° 12′ 37″ O m 5 561 hab.
Souloungou 13° 01′ 13″ N, 0° 22′ 49″ E m 5 039 hab.
Kierguin m 4 604 hab.
Dipienga 12° 47′ 18″ N, 0° 12′ 08″ E m 4 486 hab.
Ougarou 12° 25′ 37″ N, 0° 10′ 25″ E m 4 273 hab.
Bonsiéga (ou Bonseiga) 12° 55′ 42″ N, 0° 27′ 34″ E m 4 110 hab.
Boudangou 13° 06′ 39″ N, 0° 07′ 16″ E m 4 715 hab.
Bilanga 12° 32′ 58″ N, 0° 01′ 38″ O m 3 893 hab.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Chef-lieu et hauts fonctionnaires[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la province est établi à Bogandé.

Liste des hauts-commissaires successifs de la province.
Période Identité Fonction précédente Observation
8 juillet 2016 En cours M. Ousmane Balima Administrateur civil [5]
Liste des secrétaires généraux successifs de la province.
Période Identité Fonction précédente Observation
8 juillet 2016 En cours M. Harouna Sissao Administrateur civil [5]

Départements ou communes[modifier | modifier le code]

Carte des départements ou communes de la province de la Gnagna, composant également les districts sanitaires de Bogandé et de Manni[6].

La province de la Gnagna est administrativement composée de sept départements ou communes (données de population issues du recensement général de la population de 2019, mais partiellement ou totalement estimées par une étude complémentaire dans deux des départements indiqués en raison de problèmes sécuritaires[2]) :

  • Bilanga (139 837 habitants)
  • Bogandé (128 512 habitants)
  • Coalla (86 921 habitants partiellement estimés)
  • Liptougou (75 570 habitants partiellement estimés)
  • Manni (124 370 habitants)
  • Piéla (79 474 habitants)
  • Thion (41 213 habitants)

Jumelages et accords de coopération[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Santé et éducation[modifier | modifier le code]

La province est divisée en deux districts sanitaires[6] :

  • celui de Bogandé dans les deux-tiers sud (regroupant les départements ou communes de Bilanga, Bogandé, Liptougou et Piéla) et
  • celui de Manni dans le tiers nord (regroupant les départements ou communes de Coalla, Manni et Thion).

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Marie Gayeri est une musicienne du terroir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Conseil des Ministres : vaste mouvement des hauts-commissaires et des préfets », sur lepays.bf, Gouvernement du Burkina Faso, (consulté le )
  2. a b et c « Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2019 » [PDF], sur INSD.bf, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, (consulté le ).
  3. « Liste des villes et villages et démographie de la région de l'Est »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site des communes du Burkina Faso, gouvernement du Burkina Faso, (consulté le ).
  4. a et b « Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 2006 » [xls], sur site HDX–Open data Burkina Faso (consulté le ).
    Bureau central du recensement, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, Recensement général de la population et de l'habitation de 2006. Résultats définitifs., Ouagadougou, Ministère de l’Économie et des finances, Burkina Faso, , 52 p., PDF (lire en ligne)
    Bureau central du recensement, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, « Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2006 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF], sur INSD.bf, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, (consulté le ).
  5. a et b « Conseil des Ministres : vaste mouvement des hauts-commissaires et des préfets », sur lepays.bf, Gouvernement du Burkina Faso, (consulté le )
  6. a et b « Carte sanitaire 2010 » [PDF], sur CNS.bf, Ministère de la Santé, Burkina Faso, (consulté le ), p. 62 et 67.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]