Oubritenga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oubritenga
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Plateau-Central
Statut Province
Départements 7
Chef-lieu Ziniaré
Code ISO 3166-2 BF-OUB
Code INSD 18
Démographie
Population 314 514 hab. (2019[1])
Densité 113 hab./km2
Géographie
Coordonnées 12° 35′ 00″ nord, 1° 25′ 00″ ouest
Superficie 2 778 km2
Divers
Fuseau horaire UTC +0
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Localisation de Oubritenga
Localisation de la province de l'Oubritenga (en rouge) au Burkina Faso.
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 12.svg
Oubritenga

L’Oubritenga est une des 45 provinces du Burkina Faso, située dans la région du Plateau-Central.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et environnement[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

  • En 1996, la province comptait 197 237 habitants recensés (71,00 hab./km2).
  • En 2003, la province comptait 229 433 habitants estimés (82,59 hab./km2)[2].
  • En 2006, la province comptait 238 775 habitants recensés (85,95 hab./km2)[3].
  • En 2019, la province comptait 314 514 habitants recensés (113,22 hab./km2)[1].

Principales localités[modifier | modifier le code]

Ne sont listées ici que les localités de la province ayant atteint au moins 4 000 habitants dans les derniers recensements (ou estimations de source officielles). Les données détaillées par ville, secteur ou village du dernier recensement général de 2019 ne sont pas encore publiées par l'INSD (en dehors des données préliminaires par département).

Ville ou village Coordonnées Altitude Population
Rec. 2006[3]
Ziniaré 12° 35′ 01″ N, 1° 17′ 38″ O m 18 619 hab.
Guiè (ou Gyé, Dié) 12° 48′ 08″ N, 1° 36′ 10″ O m 4 705 hab.
Gademtenga 12° 46′ 40″ N, 1° 38′ 19″ O m 4 186 hab.
Manessa 12° 54′ 37″ N, 1° 41′ 45″ O m 3 890 hab.
Sadaba 12° 48′ 24″ N, 1° 20′ 13″ O m 3 887 hab.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Chef-lieu et haut-commissariat[modifier | modifier le code]

Ziniaré est le chef-lieu de la province, administrativement dirigée par un haut-commissaire, nommé par le gouvernement et placé sous l'autorité du gouverneur de la région. La ville est également le chef-lieu de la région. Le haut-commissaire coordonne l'administration locale des préfets nommés dans chacun des départements.

Hauts-commissaires de la province de l’Oubritenga.
Période Identité Fonction précédente Observation
  En cours      
Secrétaires généraux de la province de la province de l’Oubritenga.
Période Identité Fonction précédente Observation
  En cours      

Départements ou communes[modifier | modifier le code]

Carte des sept départements ou communes de la province de l'Oubritenga, formant également le district sanitaire de Ziniaré[4].

La province de l'Oubritenga est administrativement composé de sept départements ou communes.

Six sont des communes rurales, Ziniaré est une commune urbaine dont la ville chef-lieu, subdivisée en cinq secteurs urbains, est également chef-lieu de la province et de la région :

Département
ou commune
Type de
commune
Subdivisions[5],[6] Chef-lieu Population
Est. 2003[2] Rec. 2006[3] Rec. 2019[1]
Absouya rurale 19 villages Absouya 26 188 26 338 35 221
Dapélogo rurale 25 villages Dapélogo 36 356 35 989 44 933
Loumbila rurale 31 villages Loumbila 26 368 27 932 36 455
Nagréongo rurale 19 villages Nagréongo 23 266 23 318 35 435
Ourgou-Manéga rurale 27 villages Ourgou (ou Ourgou-Manéga) 20 630 20 487 24 028
Ziniaré urbaine 1 ville (5 secteurs)
et 49 villages
Ziniaré
(chef-lieu de la province et de la région)
55 852 62 972 88 299
Zitenga rurale 46 villages Zitenga 40 773 41 739 50 143
7 départements
ou communes
1 ville (5 secteurs)
et 216 villages
Total 229 433 238 775 314 514

Jumelages et accords de coopération[modifier | modifier le code]

  • La commune rurale de Dapélogo est jumelée avec
    • Loudun (département de la Vienne, France) depuis 2000 ; jumelage étendu en 2002 à la Communauté de communes du Pays loudunais (CCPL), puis à tout le département et la commune rurale de Dapélogo en 2006 à la suite de la départementalisation du Burkina Faso[7].

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Santé et éducation[modifier | modifier le code]

Les sept département ou communes forment le district sanitaire de Ziniaré[4].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2019 » [PDF], sur INSD.bf, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, (consulté le ).
  2. a et b « Liste des villes et villages et démographie de la région du Plateau-Central »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site des communes du Burkina Faso, gouvernement du Burkina Faso, (consulté le ).
  3. a b et c « Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 2006 » [xls], sur site HDX–Open data Burkina Faso (consulté le ).
    Bureau central du recensement, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, Recensement général de la population et de l'habitation de 2006. Résultats définitifs., Ouagadougou, Ministère de l’Économie et des finances, Burkina Faso, , 52 p., PDF (lire en ligne)
    Bureau central du recensement, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, « Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2006 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF], sur INSD.bf, Institut national de la statistique et de la démographie, Burkina Faso, (consulté le ).
  4. a et b « Carte sanitaire 2010 » [PDF], sur CNS.bf, Ministère de la Santé, Burkina Faso, (consulté le ), p. 88.
  5. « Mémorandum sur la détermination du nombre de sièges des conseillers municipaux par villages et par secteurs dans le cadre des élections locales du 2 décembre 2012 » [PDF], sur CENI.bf, Commission électorale nationale indépendante (CENI), Burkina Faso, (consulté le ), p. 6-9.
  6. « Élections municipales du 22 mai 2016 – Statistiques des bureaux de vote par communes/arrondissements » [PDF], sur LeFaso.net, Commission électorale nationale indépendante (CENI), Burkina Faso, (consulté le ), p. 2-11.
  7. « Loudun : le maire de Dapélogo au Burkina-Faso en visite sur la commune », sur La Nouvelle République du Centre-Ouest,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]