Communauté d'agglomération du Haut Val-de-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté d'Agglomération du Haut Val-de-Marne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Forme Établissement Public de Coopération Intercommunale
Siège Sucy-en-Brie
Communes 7
Président Jean-Jacques Jegou (MoDem)
Budget 53 778 940
Date de création
Date de disparition
Démographie
Population 106 102 hab. (2013)
Densité 2 245 hab./km2
Géographie
Superficie 47,26 km2
Localisation
Localisation dans le Val-de-Marne.
Localisation dans le Val-de-Marne.
Liens
Site web http://www.agglo-hautvaldemarne.fr

La Communauté d'agglomération du Haut Val-de-Marne était une communauté d'agglomération française, située dans le département du Val-de-Marne (94) et la région Île-de-France. Elle a été dissoute le 31 décembre 2015, compte tenu de la création de la Métropole du Grand Paris le 1er janvier 2016[1].

La communauté d'agglomération du Haut Val-de-Marne devait son nom à sa situation géographique : elle était située sur les premiers contreforts du Plateau Briard, à la limité sud-est du Val-de-Marne. Par sa superficie de 4726 hectares, elle représentait 19 % du territoire du Val-de-Marne.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération du Haut Val-de-Marne regroupait sept communes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Sucy-en-Brie
(siège)
94071 Sucyciens 10,43 25 853 (2014) 2 479
Boissy-Saint-Léger 94004 Boisséens 8,94 16 098 (2014) 1 801
Chennevières-sur-Marne 94019 Canavérois 5,27 18 078 (2014) 3 430
Le Plessis-Trévise 94059 Plesséens 4,32 19 732 (2014) 4 568
La Queue-en-Brie 94060 Caudaciens 9,16 11 888 (2014) 1 298
Noiseau 94053 Noiséens 4,49 4 671 (2014) 1 040
Ormesson-sur-Marne 94055 Ormessonnais 3,41 10 089 (2014) 2 959

Elle était limitrophe des établissements publics de coopération communale suivants : Communauté d'agglomération Plaine Centrale du Val-de-Marne et Communauté de communes du Plateau Briard.

Compétences[modifier | modifier le code]

Les 10 compétences de la Communauté d'Agglomération du Haut Val-de-Marne :

  • le développement économique ;
  • l’aménagement de l’espace communautaire (dont le réseau de bus SITUS) ;
  • l’équilibre social de l’habitat ;
  • la politique de la ville ;
  • l’assainissement (gestion des eaux usées et pluviales) ;
  • la protection et la mise en valeur du cadre de vie (dont la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés) ;
  • la construction, l’aménagement, l’entretien et la gestion des équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire (dont les trois piscines et un complexe sportif) ;
  • la création ou l’aménagement et l’entretien de la voirie d’intérêt communautaire ;
  • la création, la gestion et la mise en valeur des itinéraires de découvertes du Haut Val-de-Marne ;
  • l'acquisition, l'aménagement et la gestion de l'ensemble des aires d'accueil des gens du voyage.

Économie[modifier | modifier le code]

La communauté se situait dans une zone de transition démographique et économique : elle regroupait des communes à l'habitant récent, situées à la limite est de l'agglomération parisienne, comportant des zones agricoles ou forestières. De ce fait, 47 % de son territoire était constitué d’espaces agricoles ou naturels.

Elle était desservie par des infrastructures routières d'importance : au nord par l’autoroute A4, à l’est par la N104 (La Francilienne), à l'ouest par l'autoroute A86, elle était traversée en son centre par la N4/D604 et au sud par la N19. De plus, elle était desservie par plusieurs trains de banlieue du réseau Transilien et par la branche sud-est du RER A. Enfin, est était accessible au trafic fluvial via la Marne.

La Communauté d’Agglomération du Haut Val-de-Marne se situait à 35 minutes de Paris, 25 minutes d’Orly et 40 minutes de Roissy.

Historique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site Officiel
  • C. Dubois, « Jean-Jacques Jégou président de la CA du Haut Val de Marne », 94.citoyens.com,‎ (lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Feu vert du Parlement aux métropoles, dont celle du Grand Paris », sur le site du quotidien Le Parisien, (consulté le 22 décembre 2013).