Communauté économique africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
  • Membres de blocs régionaux de la CEA
  • La Communauté économique africaine (CEA) est une organisation d'États de l'Union africaine qui établit les bases d'un développement économique mutuel entre la majorité des États africains. Les objectifs déclarés de l'organisation comprennent la création de zones de libre-échange, d'unions douanières, d'un marché unique, d'une banque centrale et d'une monnaie commune (voir Union monétaire africaine (en)) établissant ainsi une union économique et monétaire.

    Piliers[modifier | modifier le code]

    Actuellement, il existe plusieurs blocs régionaux en Afrique, également appelés communautés économiques régionales (CER), dont beaucoup ont des adhésions qui se chevauchent. Les CER se composent principalement de blocs commerciaux et, dans certains cas, d'une coopération politique et militaire. La plupart de ces CER constituent les «piliers» de la CEA, dont beaucoup se chevauchent également dans certains de leurs États membres. En raison de cette proportion élevée de chevauchements, il est probable que certains États avec plusieurs adhésions finiront par abandonner une ou plusieurs CER. Plusieurs de ces piliers contiennent également des sous-groupes avec des unions douanières et/ou monétaires plus strictes.

    Ces piliers et leurs sous-groupes correspondants sont les suivants :

    Piliers Les sous-groupes
    Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
    Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA)
    Communauté d'Afrique de l'Est (EAC)
    Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEMAC)
    Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA)

    Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (ZMAO)

    Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD)
    Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) Union douanière d'Afrique australe (SACU)
    Union du Maghreb arabe (UMA)

    Adhésion aux piliers[modifier | modifier le code]

    CEN-SAD
    Pays fondateurs (1998) :
    Rejoint par 
    COMESA
    Pays fondateurs (1994) :
    Rejoint par 
    Anciens membres :
    CEDEAO
    Pays fondateurs (1975) :
    Rejoint par 
    Anciens membres :
    UEMOA-94: UEMOA pays membres en 1994

    UEMOA-97: UEMOA pays membres en 1997
    WAMZ-00: WAMZ pays membres en 2000
    WAMZ-10: WAMZ pays membres en 2010

    EAC
    Pays fondateurs (2001) :
    Rejoint par 
    CEEAC
    Pays fondateurs (1985) :
    Rejoint par 
    CEMAC-99: CEMAC pays membres en 1999
    SADC
    Pays fondateurs (1980) :
    Rejoint par 
    SACU-70: SACU pays membres en 1970

    SACU-90: SACU pays membres en 1990

    IGAD
    Pays fondateurs (1986) :
    Rejoint par 
    UMA 1
    Pays fondateurs (1989) :
  • pays membre ; année d'entrée
  • pays membre ; année d'entrée ; coopération inactif
  • pays candidat ; année de la demande
  • 1 L'Union du Maghreb arabe ne participe pas à ce jour à la CEA, en raison de l'opposition du Maroc

    SomalilandCap-VertRépublique arabe sahraouie démocratiqueSoudan du SudLiberiaGuinéeSierra LeoneGhanaNigeriaGambieCôte d'IvoireBéninGuinée-BissauSénégalTogoBurkina FasoNigerMarocTunisieLibyeMauritanieAlgérieÉgypteSomalieComoresÉrythréeSoudanDjiboutiÉthiopieOugandaRwandaBurundiRépublique démocratique du CongoKenyaSao Tomé-et-PrincipeTchadCamerounRépublique centrafricaineCongoGabonGuinée équatorialeAngolaMozambiqueNamibieAfrique du SudBotswanaEswatiniZimbabweMauriceZambieMalawiSeychellesMadagascarTanzanieLesothoCommunauté des États sahélo-sahariensUnion du Maghreb arabeMarché commun de l'Afrique orientale et australeCommunauté d'Afrique de l'EstCommunauté économique des pays des Grands LacsCommunauté de développement d'Afrique australeUnion douanière d'Afrique australeCommunauté économique des États de l'Afrique centraleCommunauté économique et monétaire de l'Afrique centraleUnion économique et monétaire ouest-africaineAutorité de Liptako-GourmaMaliCommunauté économique des États de l'Afrique de l'OuestAutorité intergouvernementale pour le développementUnion africaineUnion du fleuve ManoZone monétaire ouest-africaine
    Diagramme cliquable montrant les relations entre divers accords et organisations multinationaux africains.
    v · d · m
    Piliers CER de la Communauté économique africaine.
  • CEN-SAD
  • COMESA
  • EAC
  • CEEAC
  • CEDEAO
  • IGAD
  • CDAA
  • UMA
  • Piliers CER actifs de la Communauté économique africaine.
  • COMESA
  • EAC
  • CEEAC
  • CEDEAO
  • CDAA

  • Autres blocs[modifier | modifier le code]

    Autres blocs commerciaux en Afrique ne faisant pas partie de la Communauté économique africaine.
  • GAFTA
  • CEPGL
  • COI
  • LGA
  • MRU
  • D'autres blocs régionaux africains, ne participant pas à la CEA (leurs membres peuvent faire partie d'autres blocs régionaux qui participent), sont les suivants.

    Leur composition est la suivante :

    GAFTA 1 CEPGL COI LGA MRU
    Pays fondateurs 2005 :

    Rejoint plus tard :

    Pays fondateurs 1976 : Pays fondateurs 1984 : Pays fondateurs 1970 : Pays fondateurs de 1973 :

    Rejoint plus tard :

    1 Seuls les membres africains de la GAFTA sont répertoriés.
    GAFTA et MRU sont les seuls blocs qui ne sont pas actuellement bloqués.

    Buts[modifier | modifier le code]

    La CEA fondée par le traité d'Abuja, signé en 1991 et entré en vigueur en 1994, devrait être créée en six étapes :

    1. (à terminer en 1999) Création de blocs régionaux dans les régions où il n'en existe pas encore
    2. (à terminer en 2007) Renforcement de l'intégration intra-CER et de l'harmonisation inter-CER
    3. (à compléter en 2017) Création d'une zone de libre-échange et d'une union douanière dans chaque bloc régional
    4. (à compléter en 2019) Mise en place d'une union douanière à l'échelle du continent (et donc également d'une zone de libre-échange)
    5. (à achever en 2023) Création d'un marché commun africain à l'échelle du continent (MCA)
    6. (à compléter en 2028) Création d'une union économique et monétaire à l’échelle du continent (et donc également d'une zone monétaire) et d'un Parlement
    • Fin de toutes les périodes de transition : 2034 au plus tard.

    Progression des étapes[modifier | modifier le code]

    en septembre 2007

    • Étape 1 : terminée, seuls les membres de l'Union du Maghreb arabe et la République sahraouie ne participent pas. La Somalie y participe, mais sans aucune mise en œuvre concrète pour le moment.
    • Étape 2 : Progrès réguliers, rien de factuel à vérifier.
    • Étape 3 :
    Blocs régionaux - piliers de la Communauté économique africaine (AEC)
    Activité CEN-SAD COMESA EAC CEEAC CEDEAO IGAD SADC UMA
    CEMAC Commun UEMOA WAMZ Commun SACU Commun
    Zone de libre échange au point mort progressant 1 pleinement en vigueur pleinement en vigueur proposé pour 2007? pleinement en vigueur proposé au point mort pleinement en vigueur progressant 2 au point mort
    Union douanière au point mort proposé pour 2008 pleinement en vigueur pleinement en vigueur proposé pour 2011? pleinement en vigueur proposé pour 2007 au point mort pleinement en vigueur proposé pour 2010 au point mort

    1 Membres non encore participants : République démocratique du Congo (en pourparlers pour rejoindre), Érythrée, Éthiopie, Seychelles (en pourparlers pour rejoindre), Eswatini (sur dérogation jusqu'à ce que la SACU autorise l’Eswatini à rejoindre l'ALE), Ouganda (pour rejoindre très bientôt)
    2 Membres ne participant pas encore : Angola, RD Congo, Seychelles

    • Étape 4 : en mars 2018, 49 pays africains ont signé l'accord de libre-échange continental africain ouvrant la voie à une zone de libre-échange à l'échelle du continent. En avril 2019, 22 signataires avaient ratifié l'accord, atteignant le seuil nécessaire pour qu'il entre en vigueur. La zone de libre-échange continentale devrait devenir opérationnelle en juillet 2019[4]
    • Étape 5 : pas encore de progrès
    • Étape 6 : pas encore de progrès

    Les progrès d'ensemble[modifier | modifier le code]

    Activités
    Bloc régional Zone de libre-échange Union économique et monétaire Voyage gratuit Pacte politique Pacte de défense
    Union douanière Marché unique Union monétaire Sans visa Sans bordure
    AEC En force proposé pour 2019 proposé pour 2023 proposé pour 2028 proposé pour 2020 proposé pour 2020 proposé pour 2028 proposé pour 2028
    CEN-SAD proposé pour 2010
    COMESA en vigueur 1 proposé pour 2008 ? proposé pour 2018
    EAC en force en force en vigueur[5] proposé pour 2024 proposé pour 2018[6] ? proposé pour 2023
    CEEAC CEMAC en force en force ? en force
    Commun proposé pour 2007? proposé pour 2011? proposé proposé proposé ? en force
    CEDEAO UEMOA en force en force proposé en force
    WAMZ ? proposé pour 2012
    Commun proposé 2 proposé pour 2007 proposé proposé en vigueur 1 proposé proposé en force
    IGAD
    SADC SACU en force en force de facto en vigueur 1 ?
    Commun [ <span title="Dead link since June 2017">lien mort permanent</span> ][ <span title="Dead link since June 2017">lien mort permanent</span> ] proposé pour 2008 3 proposé pour 2010 proposé pour 2015 proposé pour 2016
    UMA

    1 Tous les membres ne participent pas encore.
    2 Télécommunications, transports et énergie - proposé
    3 Biens sensibles à couvrir à partir de 2012

    Zone de libre-échange africaine[modifier | modifier le code]

    La Zone de libre-échange africaine (Zleca) a été annoncée le mercredi 22 octobre 2008 par les chefs de la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA), du marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) et de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE).

    En mai 2012, l'idée a été élargie pour inclure également la CEDEAO, la CEEAC et l'UMA[7].

    Références[modifier | modifier le code]

    1. a et b « SADC, COMESA and the EAC: Conflicting regional and trade agendas », Institute for Global Dialogue, (consulté le 7 mai 2011)
    2. « African integration is great but has its hurdles » [archive du ], New Vision, (consulté le 7 mai 2011)
    3. Mugisha, « Rwanda back to Central Africa bloc, 10 years on », theeastafrican.co.ke, (consulté le 4 octobre 2017)
    4. Kede, « Africa free trade agreement gets last ratification from Gambia », AfricanBusinessMagazine.com, (consulté le 2 avril 2019)
    5. https://www.eac.int/integration-pillars/common-market
    6. Ligami, « East Africa e-passports to be issued in 2018 », theeastafrican.co.ke, (consulté le 4 octobre 2017)
    7. Africa free trade zone in operation by 2018

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Sources[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]