Shilling est-africain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shilling est-africain
Ancienne unité monétaire
Pays officiellement
utilisateurs
Afrique orientale britannique
Autres pays
utilisateurs
Somaliland britannique, Somaliland italien, Éthiopie, Érythrée, Colonie d'Aden
Banque centrale East African Currency Board
Sous-unité Cent
Chronologie de la monnaie

Le Shilling est-africain est une monnaie qui fut en circulation dans les territoires sous administration britannique en Afrique de l'Est entre 1921 et 1969, produite par l’East African Currency Board. La dénomination pourrait renaître pour une monnaie commune que la Communauté d'Afrique de l'Est envisage d’introduire.

Histoire[modifier | modifier le code]

La livre sterling était l’unité de base de la monnaie du Royaume-Uni et se divisait alors en vingt shillings. Toutefois, en Afrique orientale britannique, c’est le shilling qui était considéré comme l’unité principale et divisé en 100 cents. En effet, il remplaça le florin est-africain en 1921 au taux de deux shillings pour un florin, lui-même successeur de la roupie pour une très brève période.

En 1951, le shilling est-africain remplaça la roupie indienne dans la colonie d'Aden, qui devint la Fédération d'Arabie du Sud en 1963. En 1965, l’East Africain Currency Board était sur le point d’être dissous, le dinar d'Arabie du Sud remplaça le shilling au taux de 20 shillings pour un dinar.

Le shilling eut également cours dans certaines régions des actuelles Somalie, Éthiopie et Érythrée lorsqu’elles se trouvèrent sous contrôle britannique. Avant 1941, ces zones, regroupées dans l’Afrique orientale italienne, employaient la lire d’Afrique orientale italienne. Le shilling y fut introduit au taux d’un shilling pour 24 lires. Le Somaliland italien fut rétrocédé à l’Italie en 1949 et adopta le somalo du Somaliland italien, à parité avec le shilling. En 1960, le Somaliland britannique accéda à l’indépendance et fusionna avec le Somaliland italien pour créer la Somalie. La même année, la Somalie adopta le Shilling somalien à parité avec le shilling est-africain, ce dernier conservant un cours légal jusqu’à l’année suivante.

L’Éthiopie, quant à elle, retrouva partiellement son indépendance dès 1941, avec la coopération de la Grande-Bretagne, qui y introduit le shilling est-africain. Le Thaler de Marie-Thérèse, la roupie indienne et la livre égyptienne y eurent également cours jusqu’à une date indéterminée. La souveraineté fut intégralement restaurée en 1944 et le birr éthiopien réintroduit en 1945 au taux d’un birr pour deux shillings. L’Érythrée fut prise à l’Italie en 1941 et le shilling y fut également introduit, parallèlement à la livre égyptienne, la lire étant démonétisée en 1942. L’Érythrée adopta le birr lors de son annexion par l’Éthiopie en 1952.

Pièces et billets[modifier | modifier le code]

Des pièces furent frappées pour des valeurs échelonnées d’un cent à un shilling.

En 1921, des billets furent imprimés pour des valeurs de 5, 10, 20, 100, 200, 1000 et 10000 shillings, les billets de 20 shillings et plus affichant également le montant correspondant en livres sterling, soit 1£, 5£, 10£, 50£ et 500£. En 1943, des billets d’un shilling furent émis pour la première et dernière fois. L’impression des billets de 1000 shillings cessa en 1933 et celle des billets de 10000 shillings en 1947. Les autres valeurs furent réimprimées jusqu’en 1964.