Comité national de l'estampe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comité national de l'estampe
Fondation
Discipline Estampe
Pays France
Fondateur Julien Cain, Paul-André Lemoisne
Président Philippe Sénéchal
Publications Nouvelles de l'estampe , éditions d'estampes et de livres

Le Comité national de l'estampe (CNE) est une société savante et une association visant à promouvoir et étudier l'estampe. Il a été fondé le [1] sous le nom de Comité national de la gravure française et a conservé ce nom jusqu'en 2012. Il a son siège au Département des estampes de la Bibliothèque nationale de France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Comité a été fondé sous le nom de « Comité national de la gravure française » en 1938 par Julien Cain et Paul-André Lemoisne à la suite de l'exposition universelle de 1937 - associant dès le départ des marchands (Marcel Guiot, premier président ; Paul Prouté...) et des artistes (Jacques Beltrand et Jean-Émile Laboureur sont vice-présidents)[2].

Il regroupe des conservateurs et universitaires spécialistes de l'estampe, des collectionneurs, des galeristes et des artistes.

Les membres sont cooptés (un candidat doit être présenté par deux membres et agréé par le conseil d'administration).

Le comité est d'abord destiné à faire connaître l'estampe contemporaine française, notamment en organisant des expositions à l'étranger pendant les décennies 1930 à 1950. Depuis quelques décennies, son activité principale est de publier une revue et de servir de lieu de rencontre entre les différentes communautés qui s'intéressent à l'estampe.

En 2012, le Comité national de la gravure française prend le nom de « Comité national de l'estampe »[3].

Les Nouvelles de l'estampe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nouvelles de l'estampe.

Le Comité national de la gravure française publie la seule revue française spécifiquement consacrée à l'estampe, des origines à la création contemporaine : les Nouvelles de l'estampe.

Liste des présidents du CNGF puis du CNE[modifier | modifier le code]

Quelques membres célèbres[modifier | modifier le code]

Graveurs[modifier | modifier le code]

Conservateurs et historiens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel, n° 13340, 25 novembre 1938
  2. Michel Melot, « Du Comité national de la gravure française aux Nouvelles de l'estampe », Nouvelles de l'estampe, n° 250, printemps 2015, p. 5-9.
  3. « Comité nationale de l'estampe », Nouvelles de l'estampe, n° 241, hiver 2012-2013, p. 92.