Classe Dokdo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Dokdo.

Classe Dokdo
Image illustrative de l'article Classe Dokdo
Le Dokdo dans le Pacifique (novembre 2007)
Caractéristiques techniques
Type Landing Platform Helicopter
Longueur 199 m
Maître-bau 31 m
Tirant d'eau 7 m
Déplacement 18 800 tonnes (pleine charge)
Propulsion 4 moteurs diesel SEMT Pielstick 16 PC2.5 STC
1 moteur diesel
Puissance 32 000ch
Vitesse 23 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 systèmes de défense anti-missile antinavire Goalkeeper CIWS, 1 lanceur de missiles surface-air RIM-116 Rolling Airframe Missile
Aéronefs 15 hélicoptères UH-60 Black Hawk ou 10 SH-60F Ocean Hawk ou
Avion d'attaque au sol AV-8B Harrier II ou avions multirôle F-35B Lightning II
Rayon d’action 10 000 milles nautiques à 18 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique Radar Thales SMART-L
Radar de recherche de surface MW08
Radar de navigation AN/SPS-95K
Équipage 300 officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots ; possibilité d'embarquement de 720 fusilers marins
Histoire
Constructeurs Hanjin Heavy Industries & Constructions Co (en)
A servi dans Naval Jack of South Korea.svg Marine de la République de Corée
Commanditaire Marine de la République de Corée
Date début commande 28 octobre 2002
Période de
construction
- 2019
Navires prévus 3
Navires annulés 1
Navires en activité 2

Les navires de classe Dokdo (anciennement LP-X) sont des navires d'assaut amphibie (Landing Platform Helicopter selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy) de la Marine de la République de Corée, conçus pour déployer des forces terrestres sur des rives ennemies. En 2019, deux navires de cette classe sont en service.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ces navires peuvent transporter 700 hommes de troupe, 10 camions, 6 chars de combat, 6 AAV-7A1, 3 pièces d'artillerie de campagne et disposent un escadron pouvant aller jusqu’à 10 hélicoptères qui ont comme mission le transport de troupes et d'équipement et des embarcations de débarquement (jusqu'à 2 aéroglisseurs LCAC ou LSF-II).

Leur pont d'envol permet d'opérer cinq UH-60 Black Hawk en même temps[1]. Il est recouvert de polyuréthane qui permet de résister à la chaleur produite par un avion à décollage et atterrissage court au cours d'opérations. En octobre 2013, il est envisagé de doter ceux-ci d'un pont d'envol incliné, de façon à servir de tremplin, pour de tels appareils avant 2019[2] mais cela ne s'est pas effectué. Un programme de porte-aéronefs nommé LPX-II est discuté en 2019.

Navires[modifier | modifier le code]

En octobre 2019, un navire est en service, et le second est en essais pour entrer en service actif en 2020. L'annulation avalisée par le président Lee Myung-bak (2008 - 2013) de la commande du troisième LPX, le Baengnyeongdo, aurait servi à dégager des ressources au lancement du programme LPX-II[3].

La construction d'un second est planifiée[4] :

Nom Immatriculation Constructeur Commandé Lancé Commissionné Statut
ROKS Dokdo LPH 6111 Hanjin 28 octobre 2002 12 juillet 2005 3 juillet 2007 Actif
ROKS Marado LPH 6112 Hanjin 14 mai 2018 2020 En essais en 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Dokdo Class Landing Platform Helicopter (LPH) », sur Naval Technologie (consulté le 28 mars 2013)
  2. (en) Jung Sung-Ki, « S. Korea Envisions Light Aircraft Carrier », sur Defense News, (consulté le 27 octobre 2013)
  3. « 대한민국 해군 : avènement de la 전략기동함대 (1989 - 2007) », sur Le Fauteuil de Colbert,‎ (consulté le 14 octobre 2019).
  4. (en) « Dokdo Class LPH », sur Navy Recognition, (consulté le 28 avril 22013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :