SMART-L

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
SMART-L
Description de cette image, également commentée ci-après
SMART-L à bord d'une frégate de classe Sachsen.
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Quantité produite 26
Type radar tridimensionnel à balayage électronique
Transmetteur Semi-conducteurs
Fréquence Bande L
Largeur de faisceau 2,2° (horizontal), 0-70° (vertical)
Polarisation Verticale
RPM 12
Portée 400 km (2 000 km en version EWC)
Dimensions 8,4 m par 4 m par 4,4 m

Le SMART-L (Signaal Multibeam Acquisition Radar for Tracking, L band (« Radar d’acquisition et de suivi multifaisceau Signaal, bande L »)[1]) est un radar naval de lutte antiaérienne de type tridimensionnel à balayage électronique à longue portée construit par Thales Nederland, filiale néerlandaise du groupe français Thales autrefois nommée Hollandse Signaalapparaten ou Signaal.

Son antenne à balayage électronique passive comporte 24 éléments, se répartissant en 16 éléments utilisés pour l’émission et la réception par formation de faisceau numérique, et 8 éléments récepteurs seuls. Le balayage vertical et la compensation du mouvement du navire sont effectuées électroniquement. Le balayage horizontal est effectué par rotation de l’antenne[1].

Le SMART-L a une portée maximale de 400 km, utilisable contre les avions de patrouille maritime, limitée à 65 km pour les les missiles furtifs[2]. Une mise à jour logicielle, intitulée mode ELR (Extended Long Range), permet d’étendre la portée maximale de détection des missiles balistiques à plus de 2 000 km. Les quatre frégates de la classe De Zeven Provincien de la Marine royale néerlandaise en ont été équipées en 2018 [3].

Versions[modifier | modifier le code]

  • SMART-L
  • SMART-L EWC — Early Warning Capability (« capacité d’alerte avancée »)
  • SMART-L GB — Ground Based (« terrestre »)
  • S1850M, version développée en lien avec BAE Systems.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Système d'antenne:
    • Dimensions : 8,4 m par 4 m par 4,4 m ; 7 800 kg
    • Nombre d'éléments d'antenne : 24 (16 émetteurs-récepteurs, 8 récepteurs)
    • Nombre de faisceaux formés : 16
    • Largeur de faisceau : 2,2 ° horizontal, 0–70 ° vertical
    • Polarisation : verticale
    • Fréquence: bande D (ancienne bande L )
    • Vitesse de rotation: 12 tr / min
    • Système IFF intégré, bande D
  • Zones de détection maximales :
  • Nombre maximal de cibles suivies :
    • Aériennes : 1000
    • Maritimes : 100

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Classe de navire / Lieu Opérateur Version Quantité
Frégates de classe De Zeven Provinciën Naval Jack of the Netherlands.svg Marine royale néerlandaise SMART-L EWC 4
Frégates de classe Sachsen Naval Ensign of Germany.svg Deutsche Marine SMART-L 3
Destroyers Type 45 Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy S1850M 6
Porte-avions de classe Queen Elizabeth Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy S1850M 2
Frégates de classe Horizon Ensign of France.svg Marine nationale / Naval Ensign of Italy.svg Marina Militare S1850M 2/2
Porte-hélicoptères de classe Dodko Naval jack of South Korea.svg Marine de la République de Corée SMART-L 4
Frégates de classe Iver Huitfeldt Naval Ensign of Denmark.svg Marine royale danoise SMART-L 3
Base de contrôle aérien de Nieuw-Milligen Flag of the Royal Netherlands Air Force.svg Armée de l'air royale néerlandaise SMART-L EWC GB 2
Total 28

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « SMART-L Radar », www.Radartutorial.eu (consulté le 24 octobre 2011)
  2. « SMART-L 3D Long range surveillance radar » [archive du ], Thales (consulté le 24 octobre 2011)
  3. « SMART-L MM », Thales Nederland (consulté le 11 mars 2018)
  4. "SMART-L For Smart Defense?"