Citron (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gonepteryx rhamni

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir citron (homonymie).

Le Citron (Gonepteryx rhamni) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758).

Sous-espèces et formes[modifier | modifier le code]

Plusieurs sous-espèces ont été décrites, elles diffèrent notamment par leur taille :

  • Gonepteryx rhamni rhamni
  • Gonepteryx rhamni carnipennis (Butler)
  • Gonepteryx rhamni concolor (Mell)
  • Gonepteryx rhamni kurdistana (de Freina, 1989)
  • Gonepteryx rhamni meridionalis (Röber, 1907) en Afrique du Nord et en Arménie.
  • Gonepteryx rhamni miljanowskii (Nekrutenko, 1966) au Caucase.
  • Gonepteryx rhamni nana (Wnukowsky, 1935) sud de la Sibérie et Altaï.
  • Gonepteryx rhamni tianschanica (Nekrutenko, 1970).
  • Gonepteryx rhamni transiens (Verity, 1913) sud de l'Europe et ouest de la Sibérie[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Citron se nomme Common Brimstone en anglais, Zitronenfalter en allemand, Citroenvlinder en néerlandais et Listkowiec cytrynek en polonais.

Espèces ressemblantes[modifier | modifier le code]

Il est très facile de le confondre avec le Citron de Provence et la Farineuse dans leur aire de répartition commune.

Les autres piéridés jaunes ont des ailes à bords arrondis alors que celles du Citron sont en forme de feuille.

Description[modifier | modifier le code]

Article connexe : Anatomie des lépidoptères.

Imago[modifier | modifier le code]

L'imago du Citron est un papillon dont l'envergure peut varier de 25 à 55 mm (le plus souvent 40 à 45), avec des ailes découpées en forme de feuille, jaune citron chez le mâle, jaune clair tirant sur le verdâtre chez la femelle. Un point discoïdal brun marque chaque aile sur le revers, alors que c'est un petit point rouge sur le recto.

Si le Citron est dérangé ou capturé, il tombe dans un état cataleptique de mort apparente.

Une femelle sur un chardon.

Premiers stades[modifier | modifier le code]

Pondus au début du printemps, les œufs jaunes à vert clair (virant au rouge avec le temps) sont en forme de fuseau, pointus aux deux bouts, côtelés. On les trouve isolés sur les tiges et les feuilles des plantes hôtes.

Les chenilles sont de couleur vert bleuté, finement mouchetées de noir, de taille de 31 à 35 mm au dernier stade.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hibernation[modifier | modifier le code]

Citron mâle en cours d'hibernation.

Le Citron hiverne à l'état d'imago puis vole à nouveau dès les premiers jours de soleil. C'est l'un des papillons ayant la plus grande longévité à l'état imaginal.

Les papillons hivernants se reproduisent au printemps et la nouvelle génération émerge vers juin-juillet. Une seconde émergence, partielle, peut être observée en août et en septembre, surtout en Afrique du Nord et dans le sud de l'Europe.[réf. nécessaire]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont des Rhamnus, dont le Nerprun purgatif, et des Frangula, dont la bourdaine.

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Un Citron sur une Carline à feuilles d'acanthe, en Lozère.

Le Citron se rencontre en Europe, en Afrique du Nord, en Asie mineure, en Syrie, et en Russie jusqu'en Sibérie.

Il est présent dans tous les départements de France métropolitaine[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Le Citron affectionne les jardins fleuris et les friches. Ce papillon vit en plaine et en montagne (jusqu'à plus de 2 000 m d'altitude).

Protection[modifier | modifier le code]

Il n'a pas de statut de protection particulière.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Timbre de la poste allemande

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman (trad. Patrice Leraut), ill. Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Paris, Delachaux et Niestlé, 1999-2009 (ISBN 978-2-603-01649-7).
  • M. Chinery et P. Leraut, Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé (ISBN 2-603-01114-6).
  • La hulotte no 96, deuxième semestre 2011.