Ciro Gomes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ciro Gomes
Illustration.
Ciro Gomes en 2015.
Fonctions
Député fédéral

(4 ans)
Circonscription Ceará
Ministre brésilien de l'Intégration nationale

(3 ans, 2 mois et 30 jours)
Président Lula
Prédécesseur Luciano Barbosa
Successeur Pedro Brito
Ministre brésilien des Finances

(3 mois et 26 jours)
Président Itamar Franco
Prédécesseur Rubens Ricupero
Successeur Pedro Malan
Gouverneur de l'État de Ceará

(3 ans, 5 mois et 22 jours)
Prédécesseur Tasso Jereissati
Successeur Adalberto Barros Leal
Préfet de Fortaleza

(1 an, 3 mois et 1 jour)
Prédécesseur Maria Luíza Fontenele
Successeur Juraci Magalhães
Député d'État

(5 ans et 15 jours)
Circonscription Ceará
Biographie
Nom de naissance Ciro Ferreira Gomes
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Pindamonhangaba (Brésil)
Nationalité Brésilien
Parti politique PDS (1980-1983)
PMDB (1983-1988)
PSDB (1988-1996)
PPS (1996-2005)
PSB (2005-2013)
PROS (2013-2015)
PDT (depuis 2015)
Diplômé de Université fédérale du Ceará
Profession Avocat

Ciro Ferreira Gomes, né le 6 novembre 1957 à Pindamonhangaba, est un homme politique brésilien. Classé au centre gauche de l’échiquier politique, il est candidat aux élections présidentielles de 2002 et de de 2018, où il recueille respectivement 12,0 % et 12,5 % des voix.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes et gagnerait à être introduite par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items  (octobre 2018).
Ciro Gomes en 2004.
  • Député de l'État du Ceará.
  • 43e maire de Fortaleza.
  • 52e gouverneur du Ceará
  • Ministre des Finances du Gouvernement d'Itamar Franco lors de la mise en œuvre du plan Real.
  • Ministre de l'Intégration nationale au cours du projet de transposition du fleuve São Francisco dans le gouvernement de Luiz Inácio Lula da Silva.

Élection présidentielle de 2002[modifier | modifier le code]

Ciro Gomes est candidat à l'élection présidentielle de 2002 pour le PPS. Lors du premier tour, il obtient 10,1 millions de voix et 12 % des voix, terminant en quatrième position. Il arrive néanmoins premier dans l'État du Ceará (pour lequel il était député et gouverneur) avec 44,5 % des suffrages exprimés[1].

Élection présidentielle de 2018[modifier | modifier le code]

De nouveau candidat en 2018, cette fois pour le PDT, il obtient 13,3 millions de voix et 12,5 % des suffrages exprimés, arrivant en troisième position. Comme en 2002, il arrive une nouvelle fois premier dans son État du Ceará, avec 41 % des voix, et réalise de bonnes performances dans les États proches[2].

Pour le second tour, il annonce qu'il ne soutiendra pas Jair Bolsonaro et qu'il combattra « pour la démocratie et contre le fascisme ». Il n'appelle pas clairement à voter pour Fernando Haddad, à qui il apporte un « appui critique »[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « Eleições 2002 - Resultado oficial do Ceara », sur www.tre-ce.jus.br (consulté le 11 octobre 2018)
  2. Dans l'État de Rio Grande do Norte, il obtient 22,3 % des suffrages exprimés. Dans ceux du District Fédéral et de Rio de Janeiro, il termine deuxième du scrutin (loin derrière Jair Bolsonaro et juste devant Fernando Haddad).
  3. (en) Tom Phillips, « In Brazil, only the grandest of coalitions can now defeat Bolsonaro », sur the Guardian, (consulté le 8 octobre 2018)
  4. https://fr.euronews.com/2018/10/11/presidentielle-bresilienne-les-revirements-de-bolsonaro