Chipoudy (Nouvelle-France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chipoudy.

Chipoudy ou Chipoudie était un village de l'Acadie, fondé en 1698 et complètement détruit en 1755.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village était situé sur la rive ouest de la baie de Chipoudy, au pied des collines calédoniennes, dans une région de basses terres, le marais de Chipoudy. Il faisait partie de la région plus vaste des Trois-Rivières. Le principal cours d'eau est la rivière Chipoudy. Le village correspond approximativement au territoire se trouvant entre la pointe à Marie et le cap des Demoiselles, dans ce qui est maintenant le comté d'Albert, au sud-est du Nouveau-Brunswick. Plus précisément, il comprenait le DSL d'Hopewell, une partie de celui d'Harvey et le village de Riverside-Albert.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fondateur de Chipoudy est le poitevin Pierre Thibaudeau. Il fonda le village en 1698, avec quatre de ses fils et un ami. Guillaume Blanchard et se deux fils les y accompagnèrent et s'établirent plus tard à Petitcoudiac.

Le 10 août 1755, le lieutenant-colonel Robert Monckton envoya le capitaine Sylvanus Cobb déporter la population de Chipoudy. Le raid fut un échec, car la population se cacha dans la forêt à leur arrivée.

Trois semaines plus tard, Monckton envoya des troupes plus importantes pour détruire les villages de Chipoudy, de Petitcoudiac et du Coude, ainsi qu'en déporter leurs habitants. Sous le commandement du major Joseph Frye, 200 soldats à bord de 3 bateaux appareillent du fort Lawrence et arrivent en aval de Chipoudy le dimanche 31 août au soir. Malgré la tentative de défense de Charles Deschamps de Boishébert, 181 bâtiments sont brûlés et une trentaine de personnes sont emportées par les anglais.