Charbogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charbogne
Charbogne
Ferme fortifiée.
Blason de Charbogne
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Vouziers
Canton Attigny
Intercommunalité Communauté de communes des crêtes préardennaises
Maire
Mandat
Jean-Claude Bucheler
2014-2020
Code postal 08130
Code commune 08103
Démographie
Population
municipale
219 hab. (2016 en augmentation de 5,29 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 12″ nord, 4° 35′ 20″ est
Altitude Min. 79 m
Max. 147 m
Superficie 9,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Charbogne

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Charbogne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charbogne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charbogne

Charbogne est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Charbogne est une commune qui est située dans le département des Ardennes (région de Champagne-Ardenne). La commune de Charbogne appartient au canton d'Attigny et à l'arrondissement de Vouziers.Elle se situe à une altitude de 100 mètres environ et sa superficie est de 9 km².

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Charbogne
Ecordal Suzanne
Alland'Huy-et-Sausseuil Charbogne Saint-Lambert-et-Mont-de-Jeux
Givry Attigny

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille du nom de « CHARBOGNE » est citée en 1172 et relevait de Voncq. En 1203, le village passa au comte de Rethel. Henriette de Clèves, veuve de Louis de Gonzague, vendit en 1600 la seigneurie à Jean de Guiot, gouverneur de Mézières, qui y fit construire une ferme fortifiée, et la vendit en 1676 à Antoine de Wignacourt.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1875 après 1876 Geoffroy[1]    
mars 2001 mars 2008 M. Jacques Van Luchene    
mars 2008 en cours M. Jean-Claude Bucheler[2]   Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 219 habitants[Note 1], en augmentation de 5,29 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
564550570472496485475480495
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
475479449448448439457426382
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
366276292302298212264305258
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 -
246207184206206206219219-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Charbogne

Les armes de Charbogne se blasonnent ainsi :

gironné d’or et d’azur de douze pièces à l’écusson de gueules en abîme, au filet en sautoir d’argent brochant sur le tout[7].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Rémi fut construite fin XVe - début XVIe siècle, dans le style flamboyant par les De Courtay, père et fils, maîtres maçons locaux. Les visites sont libres le samedi et le dimanche de 14 h à 18 h. Elle dépend de la paroisse Saint-Méen-de-la-Champagne à Attigny. L'édifice est classé monument historique en 1913[8].
  • La ferme fortifiée plus communément appelée château de Charbogne possède deux tours du XIIe, qui servaient au guet sur la vallée de l'Aisne, puis une construction plus globale au XVIe ainsi qu'un portail du XVIIIe. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1948[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1875, p197.
  2. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Banque du Blason
  8. Notice no PA00078359, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Notice no PA00078360, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :