Championnat d'Europe féminin de basket-ball 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
XXXIVe Championnat d’Europe de basket-ball féminin
Description de l'image EuroBasket Women 2013 logo.png.
Généralités
Sport Basket-ball
Organisateur(s) FIBA Europe FIBA Europe
Édition 34e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du 15 au
Participants 16
Site(s) La Roche-sur-Yon
Lille
Orchies
Trélazé
Vannes
Site web officiel eurobasketwomen2013.com

Palmarès
Vainqueur Espagne
Finaliste France
Troisième Turquie
Meilleur joueur Sancho Lyttle

Navigation

La 34e édition du Championnat d'Europe de basket-ball féminin (officiellement FIBA EuroBasket Women 2013) a lieu en France du 15 au 30 juin 2013. La France a été désignée pays organisateur le 5 décembre 2010 par l'instance dirigeante du basket européen : la FIBA Europe. C'est la quatrième fois que la France accueille cette compétition après 1962, 1976 et 2001.

La Russie remet son titre en jeu après avoir battu la Turquie lors de la finale de la dernière édition qui s'est déroulée en Pologne. L'équipe de France y avait décroché la médaille de bronze[1] aux dépens de la République tchèque.

Impact économique et médiatique[modifier | modifier le code]

Le président de la Fédération française de basket-ball (FFBB), Jean-Pierre Siutat, regrette qu'aucun sponsor (malgré un ticket d’entrée à 200 000 €) n'ait voulu soutenir l'organisation de l'Euro 2013, qui revient à 6 millions d’euros, en raison de la crise économique et d'un désintérêt pour le sport féminin. À cause de faibles recettes pour la fédération organisatrice (aucune part des droits de retransmission et un seul partenaire privé), la FFBB consacre un euro par an et par licencié à cet évènement.

Disputé dans des salles moyennes mais neuves, l’Euro 2013 se joue à guichets fermés dans des villes de province[2]. L'équipe nationale ne trouve un sponsor maillot que juste avant l'ouverture de la compétition. Pour la Ministre des sports Valérie Fourneyron, « Le développement du sport féminin est vraiment une de [ses] priorités, à la fois le nombre de licenciées et la valorisation des parcours exceptionnels comme celui de notre équipe de France de basket. Il y a la nécessité qu'il y ait une meilleure reconnaissance, une meilleure médiatisation de ces parcours, plus de dirigeantes, plus de personnes du sexe féminin qui entraînent. »[3].

En France, 30 rencontres sont diffusées sur Sport+[4]. Le jour de l'ouverture de la compétition, Céline Dumerc fait la une du quotidien sportif L'Équipe[5]. Après le bon parcours de l'équipe de France, France télévisions diffuse sa demi-finale sur France 4 puis la finale sur France 3[6]. Edwige Lawson-Wade témoigne d'un vrai soutien populaire[7] : « Je n’ai jamais vu ça. Ce qu’on vit là, on ne l’a jamais vécu en France autour du basket féminin. Il y a un engouement extraordinaire. On reçoit des messages tous les jours, on passe notre temps à signer des autographes et à prendre des photos. Même à l’hôtel, les femmes de ménage nous encouragent. On sent que toute la France est derrière nous. »

Préparation de l'événement[modifier | modifier le code]

Dates clés[modifier | modifier le code]

À la suite de la décision de l'attribution de l'Euro 2013 à la France par le bureau exécutif de la FIBA Europe le [8],[9], la FFBB officialise le 2 juin 2011 les trois premiers sites de compétition : Trélazé, le Vendéspace[10] et Orchies[11].

Le , Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB présente en compagnie du président de la FIBA Europe, Olafur Rafnsson, le logo officiel de la compétition[12].

Les deux derniers sites sont ensuite désignés, le avec Vannes[13] puis le pour Lille[14].

Le , la Fédération française de basket-ball annonce l'ouverture de la billetterie à la « famille basket » (licenciés et groupes)[15]. Lors de cette annonce, elle présente l’affiche par Isabelle Fijalkowski, ambassadrice de la compétition et joueuse de l'équipe de France championne d'Europe en 2001.

Villes hôtes[modifier | modifier le code]

L'EuroBasket Women 2013 se déroule sur 5 sites. Les sites de Vannes et de Trélazé accueillent le 1er tour et ceux du Vendéspace et de Lille le 2e. Les phases finales se jouent à Orchies.

A - B C - D E
Vannes
Complexe sportif du Kercado
1 700
Trélazé
(Angers Loire Métropole)
Arena Loire
5 000
Mouilleron-le-Captif
(La Roche-sur-Yon-Agglomération)
Vendéspace
4 000
F Finales
Lille
Palais des sports Saint-Sauveur
1 900
Orchies
Pubeco Pévèle Arena
5 000
Basket au palais des sports pevele arena a orchies. 070.jpg

Calendrier[modifier | modifier le code]

Le 1er tour se déroule du 15 au 17 juin 2013 sur les sites de Vannes (56) et Trélazé (49).

Le 2e tour a lieu les 19, 21 et 23 juin 2013 à Lille (59) et les 20, 22 et 24 juin 2013 à Mouilleron-le-Captif (85).

Les phases finales se déroulent à Orchies (59) du 26 au 30 juin 2013.

Acteurs du tournoi[modifier | modifier le code]

Pays qualifiés[modifier | modifier le code]

Seize équipes nationales participent au championnat d'Europe 2013. Douze étaient déjà présentes en 2011, trois reviennent après avoir manqué l'édition 2011 (Ukraine, Serbie et Italie), alors que la Suède participe pour la première fois depuis l'édition 1987.

Pays Qualification Date de qualification Meilleure place en championnat
France Pays hôte Champion (2001, 2009)
Grande-Bretagne Pays hôte des Jeux olympiques d'été de 2012 11e place (2011)
Russie Vainqueur de l'EuroBasket Women 2011 Champion (2003, 2007, 2011)
Turquie Finaliste de l'EuroBasket Women 2011 Finaliste (2011)
République tchèque 4e place de l'EuroBasket Women 2011 Champion (2005)
Croatie 5e place de l'EuroBasket Women 2011 5e place (2011)
Lituanie 2e du Groupe C de qualification Champion (1997)
Suède Vainqueur du Groupe D de qualification 7e place (1987)
Espagne 2e du Groupe D de qualification Champion (1993, 2013)
Biélorussie Vainqueur du Groupe A de qualification 3e place (2007)
Monténégro Vainqueur du Groupe B de qualification 6e place (2011)
Slovaquie Vainqueur du Groupe C de qualification Finaliste (1997)
Italie Vainqueur du Groupe E de qualification Champion (1938)
Lettonie 2e du Groupe E de qualification 4e place (2007)
Ukraine 2e du Groupe A de qualification Champion (1995)
Serbie 2e du Groupe B de qualification 5e place (2001)

Joueuses[modifier | modifier le code]

Le tournoi féminin est un tournoi international sans aucune restriction d'âge. Chaque nation doit présenter une équipe de 12 joueuses toutes titulaires. Les douze joueuses peuvent être présentes sur chaque feuille de match.

Arbitres[modifier | modifier le code]

Le , la FIBA a dévoilé la liste des arbitres qui officieront pour les championnats d'Europe masculin et féminin de 2013. Pour la compétition féminine, elle a retenu 27 arbitres (dont neuf femmes), répartis en deux listes. La première comporte les arbitres des nations participant aux compétitions (16) et la seconde les arbitres neutres (11). Ils sont encadrés par trois commissaires et un chef commissaire[16].

Arbitres des nations engagées

  • Ingus Baumanis
  • Anna Cardus
  • Sinisa Herceg
  • Asa Johansson
  • Ognjen Jokic
  • Haydn Jones
  • Jasmina Juras
  • Ilona Kucerova
  • Saverio Lanzarini
  • Nicolas Maestre
  • Ilya Putenko
  • Borys Shulga
  • Aliaksandr Syrytsa
  • Gintaras Vitkauskas
  • Özlem Yalman
  • Zdenko Zubak

Arbitres neutres

  • Karolina Andersson
  • Carole Delauné
  • Antonis Demetriou
  • Aleksandar Glisic
  • Aare Halliko
  • Maka Kupatadze
  • Fabiana Nitu
  • Piotr Pastusiak
  • Emilio Perez
  • Moritz Reiter
  • Sérgio Silva

Tirage au sort[modifier | modifier le code]

Pour Le tirage au sort des poules de l’Euro 2013, les quatre pots sont remplis par les équipes classées de 1 à 16 (pot 1 de 1 à 4, pot 2 de 5 à 8, pot 3 de 8 à 13 et pot 4 de 13 à 16), d'après la formule suivante :

L'annonce en est faite le [17],[18].

Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4

Russie
Turquie
France
République tchèque

Croatie
Grande-Bretagne
Italie
Slovaquie

Suède
Serbie
Lituanie
Monténégro

Espagne
Biélorussie
Lettonie
Ukraine

Le tirage au sort est organisé à la maison de l’UNESCO, en marge de l’Open LFB, par la FIBA Europe, le [18]. Il a lieu en présence du président de la FIBA, Olafur Rafnsson (qui décède le 18 juin à Genève[19]), des représentants des fédérations nationales, de diplomates, entraîneurs, journalistes et invités venus de toute l'Europe. Il est effectué par l'ancienne internationale française Isabelle Fijalkowski[20].

Pot Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
1 Turquie Russie France République tchèque
2 Slovaquie Italie Grande-Bretagne Croatie
3 Monténégro Suède Serbie Lituanie
4 Ukraine Espagne Lettonie Biélorussie

Premier tour[modifier | modifier le code]

Les trois premières de chaque groupe sont qualifiées pour le deuxième tour et gardent les points acquis contre les autres qualifiées de sa poule. Les équipes à égalité de points sont départagées selon le résultat du ou des matchs disputés entre elles.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

La Russie, championne d’Europe sortante et quatrième des derniers Jeux olympiques, est éliminée dès le premier tour. C'est sa première élimination à ce stade de la compétition depuis 1993, et la seconde de son histoire[21].

Groupe A[modifier | modifier le code]

Groupe A (Vannes)
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Turquie 6 3 0 210 157 +53
2 Monténégro 5 2 1 206 189 +17
3 Slovaquie 4 1 2 186 211 −25
4 Ukraine 3 0 3 180 225 −45
Monténégro 77-63 Slovaquie
Ukraine 52-78 Turquie
Slovaquie 75-68 Ukraine
Turquie 66-57 Monténégro
Monténégro 72-60 Ukraine
Turquie 66-48 Slovaquie

Groupe B[modifier | modifier le code]

Groupe B (Vannes)
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Espagne 6 3 0 221 180 +41
2 Suède 4 1 2 180 194 −14 +10
3 Italie 4 1 2 189 206 −17 −5[N 1]
4 Russie 4 1 2 201 211 −10 −5[N 1]
Suède 63-64 Italie
Espagne 77-72 Russie
Italie 59-71 Espagne
Russie 57-68 Suède
Russie 72-66 Italie
Suède 49-73 Espagne

Groupe C[modifier | modifier le code]

Groupe C (Trélazé)
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 France 6 3 0 217 118 +99
2 Grande-Bretagne 5 2 1 192 203 −11
3 Serbie 4 1 2 162 208 −46
4 Lettonie 3 0 3 151 193 −42
Serbie 68-76 Grande-Bretagne
Lettonie 39-62 France
Grande-Bretagne 69-56 Lettonie
France 76-32 Serbie
Serbie 62-56 Lettonie
France 79-47 Grande-Bretagne

Groupe D[modifier | modifier le code]

Groupe D (Trélazé)
  Équipe Pts G P PP PC Diff Dép
1 Biélorussie 5 2 1 184 154 +30 +21
2 République tchèque 5 2 1 183 179 +4 −21
3 Croatie 4 1 2 200 208 −8 +12
4 Lituanie 4 1 2 200 226 −26 −12
Lituanie 77-89 Croatie
Biélorussie 60-39 République tchèque
Croatie 43-57 Biélorussie
République tchèque 70-51 Lituanie
Drapeau de la Lituanie Lituanie 72-67 Biélorussie
République tchèque 74-68 Croatie

Deuxième tour[modifier | modifier le code]

Chaque équipe commence le deuxième tour avec les points acquis contre les deux autres équipes qualifiées.

Groupe E[modifier | modifier le code]

Groupe E (Lille)
  Équipe Pts

G

P PP PC Diff Dép
1 Espagne 10 5 0 351 240 +111
2 Turquie 9 4 1 318 263 +55
3 Italie 8 3 2 293 307 −14
4 Suède 7 2 3 307 339 −32
5 Monténégro 6 1 4 302 330 −28
6 Slovaquie 5 0 5 274 356 −82
Slovaquie 44-80 Espagne
Suède 69-58 Monténégro
Italie 46-66 Turquie
Italie 58-47 Slovaquie
Turquie 72-51 Suède
Monténégro 50-66 Espagne
Monténégro 60-66 Italie
Suède 75-72 Slovaquie
Espagne 61-48 Turquie

Groupe F[modifier | modifier le code]

Groupe F (Vendespace)
  Équipe Pts

G

P PP PC Diff Dép
1 France 10 5 0 355 248 +107
2 Serbie 8 3 2 306 323 −17 +6
3 Biélorussie 8 3 2 286 255 +31 −6
4 République tchèque 7 2 3 287 322 −35 +11
5 Grande-Bretagne 7 2 3 324 363 −39 −11
6 Croatie 5 0 5 324 371 −47
République tchèque 66-55 Grande-Bretagne
Serbie 54-48 Biélorussie
Croatie 70-78 France
Croatie 64-77 Serbie
Grande-Bretagne 61-71 Biélorussie
France 64-49 République tchèque
République tchèque 59-75 Serbie
Grande-Bretagne 85-79 Croatie
Biélorussie 50-58 France

Tour final[modifier | modifier le code]

Tableau principal[modifier | modifier le code]

Les quarts de finale ont un enjeu supplémentaire car les vainqueurs sont déjà assurés de leur qualification pour le Championnat du monde 2014 et pour le Championnat d'Europe 2015.

Quarts de finale Demi-finales Finale
, 20 h 00 à Orchies   , 17 h 00 à Orchies   , 20 h 00 à Orchies
E1 Espagne 75
F4 République tchèque 58  
Espagne 88
, 17 h 00 à Orchies
    Serbie 69  
F2 Serbie 85
, 20 h 00 à Orchies
E3 Italie 79
Espagne 70
, 17 h 00 à Orchies
    France 69
E2 Turquie 55  
F3 Biélorussie 41  
Turquie 49 Match pour la troisième place
, 20 h 00 à Orchies
    France 57 , 17 h 00 à Orchies
F1 France 87
Serbie 71
E4 Suède 83
Turquie 92


Matchs de classement (places 5 à 8)[modifier | modifier le code]

Les équipes éliminées en quart de finale sont reversées dans ce tableau et disputent des matchs de classement pour les places 5 à 8. Les demi-finales permettent aux vainqueurs de décrocher leur qualification pour le Championnat du monde 2014 et pour le Championnat d'Europe 2015.

Match de classement (places 5 à 8) 5e place
 , 14 h 00 à Orchies      , 20 h 00 à Orchies
  République tchèque  72
  Italie  68  
  République tchèque  50
 , 14 h 00 à Orchies
    Biélorussie  64
  Biélorussie  69
  Suède  48  
7e place
 , 17 h 00 à Orchies
  Italie  60
  Suède  77

Classement final[modifier | modifier le code]

Rang Équipe V-D
Médaille d'or, Europe Espagne 9-0
Médaille d'argent, Europe France 8-1
Médaille de bronze, Europe Turquie 7-2
4 Serbie 6-3
5 Biélorussie 5-4
6 République tchèque 4-5
7 Suède 4-5
8 Italie 3-6
9 Grande-Bretagne 3-3
Monténégro 2-4
Croatie 1-5[N 2]
Slovaquie 1-5[N 2]
13 Russie 1-2[N 3]
Lituanie 1-2[N 3]
Lettonie 0-3[N 4]
Ukraine 0-3[N 4]

Note : La Turquie étant organisatrice du Championnat du monde 2014 et ayant atteint les demi-finales, l'équipe classée 6e se retrouve directement qualifiée pour le championnat du monde 2014 ainsi que pour le championnat d'Europe 2015[22].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleure joueuse du tournoi[modifier | modifier le code]

5 majeur du tournoi[modifier | modifier le code]

Meilleures joueuses par catégorie statistique[modifier | modifier le code]

Les leaders de chaque classement sont :

Avec une moyenne de 73,4 points inscrits par match (661 points au total), l'Espagne a la meilleure attaque devant la France (70 pts/match) et la Croatie (68,8 pts/match).
Avec une moyenne de 53,3 points encaissées par match (480 points au total), la Biélorussie possède la meilleure défense du championnat devant la Turquie (53,8 pts/match) et la France (54,3 pts/match).
La France et l'Espagne ont atteint la finale en étant les deux seules équipes invaincues dans la compétition avec huit succès consécutifs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Russie est éliminée au quotient particulier sur les rencontres avec l'Italie et la Suède (0,9627 pour la Russie contre 0,9630 pour l'Italie).
  2. a et b La Croatie et la Slovaquie ne s'étant pas rencontrées et ayant le même bilan victoire/défaites sont départagées au point-avérage (points marqués/points encaissés). La Croatie l'emporte 0,922 contre 0,909 à la Slovaquie.
  3. a et b La Russie et la Lituanie ne s'étant pas rencontrées et ayant le même bilan victoire/défaites sont départagées au point-avérage (points marqués/points encaissés). La Russie l'emporte 0,953 contre 0,885 à la Lituanie.
  4. a et b La Lettonie et l'Ukraine ne s'étant pas rencontrées et ayant le même bilan victoire/défaites sont départagées au point-avérage (points marqués/points encaissés). La Lettonie l'emporte 0,800 contre 0,782 à l'Ukraine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Euro 2011 la France sur le podium », sur www.ladyhoop.com,
  2. « Nous n’avons trouvé aucun partenaire pour l’Euro féminin », www.francsjeux.com, (consulté le )
  3. « Euro de basket féminin : Braqueuses cherchent sponsor maillot ! », La Voix du Nord, (consulté le )
  4. « 30 matches diffusés sur Sport+ », FFBB, (consulté le )
  5. « EdF : Les Bleues à la Une de l’Equipe », Catch & Shoot, (consulté le )
  6. « La finale de l'Euro sur Sport+ et France 3 », FFBB, (consulté le )
  7. « Edwige Lawson : « Diandra, je l’appelle ma fille » », Ladyhoop, (consulté le )
  8. « Basket - ChE (F) - L'édition 2013 en France », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le )
  9. « Basket : l'Euro féminin 2013 aura lieu en France », sur franceolympique.com.
  10. « Le Vendespace accueillera les championnats d’Europe de basket féminin en 2013. », sur vendee.fr
  11. « Premiers sites choisis: Angers, le Vendéspace et Orchies », sur opl.fr, (consulté le )
  12. (en)« EuroBasket Women 2013 Logo Unveiled », sur eurobasketwomen2011.com,
  13. « Vannes, ville hôte de l'Euro 2013 », sur ffbb.com (consulté le )
  14. « Lille, dernier site de l'Euro », sur ffbb.com (consulté le )
  15. « Ouverture de la billetterie à la famille basket », sur ffbb.com, (consulté le )
  16. « La FIBA Europe dévoile la liste des arbitres », sur eurobasketwomen2013.com, FIBA, (consulté le )
  17. (en) « EuroBasket Women Seedings Announced », sur eurobasketwomen2013.com, (consulté le )
  18. a et b Amaury Boulay, « EuroBasket féminin 2013 : La France avec la Grande-Bretagne, la Serbie et la Lettonie », sur catch-and-shoot.com, (consulté le )
  19. « Décès de Rafnsson, président de la FIBA Europe », sur L'Équipe, (consulté le )
  20. « Le Tirage au Sort a livré son verdict », sur eurobasketwomen2013.com, (consulté le )
  21. Claire Porcher, « La Russie, éliminée au premier tour ! », sur eurobasketwomen2013.com, FIBA, (consulté le )
  22. (en) « EuroBasket Women 2015 First Qualification Round », sur womensbasketball-in-france.com, (consulté le )
  23. Syra Sylla, « Sancho Lyttle MVP de la compétition », sur eurobasketwomen2013.com, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]