Chaîne haute-fidélité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chaîne Hi-fi)
Aller à : navigation, rechercher
Une chaîne hi-fi au format 19 pouces[1].

Une chaîne haute-fidélité (ou chaîne hi-fi) est un ensemble d'éléments électroniques et acoustiques destinés à la restitution de sources sonores de qualité conforme aux normes Hi-Fi.

Composition[modifier | modifier le code]

Une microchaîne hi-fi Aiwa.

Une chaîne haute-fidélité se compose de différents éléments électroniques et acoustiques permettant la lecture de sources musicales (analogiques ou numériques) et leur restitution le plus souvent stéréophonique.

L'arrivée des offres de musique numérique hi-fi dématérialisée (webradio, streaming, serveurs multimédia) a bouleversé le monde de la musique enregistrée à partir du début des années 2000. À partir des années 2010, certains fabricants de hi-fi ont pris en compte cette évolution dans leurs offres tout en conservant la compatibilité avec les solutions classiques. Certains fabricants proposent des chaînes spécialisées dans la musique dématérialisée. Celles-ci peuvent être constituées simplement d'une paire d'enceintes contenant l'ensemble de l'électronique nécessaire à la captation, l'amplification et la restitution de la musique haute fidélité : Bose, Cabasse, Sonosetc.

On pouvait trouver traditionnellement (avant les années 2010) :

Les sources musicales sont lues sur un support physiquement connecté à la chaîne (disque, disque dur de PC via un port USB, baladeur, smartphone, clé USBetc.), ou sur un support distant à travers le réseau local du domicile ou à distance via des serveurs multimédia. Jusqu'aux années 2010, les chaînes utilisaient principalement des supports physiquement connectés à la chaîne (disque vinyle, cassette audio, puis CDetc.) sur lesquels étaient inscrits les morceaux de musique, ainsi que la radio FM.

Depuis cette date, certains fabricants d'appareils hi-fi ont ajouté à leur offre la possibilité de lire et d'écouter les morceaux de musique numérique disponibles sur le réseau local ou à distance :

  • réception radio : webradio, radio DAB ;
  • réception depuis un serveur multimédia au domicile (fonction DLNA, certification AirPlay) ;
  • réception de musique disponible sur des bibliothèques de streaming (Pandora, Spotify, Deezeretc.) ;
  • réception de musique située sur un lecteur connecté au réseau local : baladeur, smartphone ou autre ;
  • enceintes numériques actives (avec convertisseur et amplificateur intégrés).

La chaîne est constituée de différents dispositifs permettant de sélectionner la source musicale, de la traiter (amplification, amélioration éventuelle, etc.) et d'envoyer le signal sonore résultant vers les enceintes. Depuis les années 2010 et la disponibilité de nombreuses sources dématérialisées, certains fournisseurs de chaînes connectées à Internet proposent en plus le réglage à partir d'une application située sur une tablette tactile ou un smartphone.

Historique[modifier | modifier le code]

Une chaîne hi-fi Telefunken de 1969.

Les premières « chaînes » conçues pour le grand public sont les chaînes stéréophoniques, qui se sont développées avec la naissance du disque microsillon 33 tours. L'arrivée du disque compact (CD), au début des années 1980, marque la fin des disques « vinyles » en même temps qu'elle permet de fabriquer des chaînes haute-fidélité moins encombrantes et de meilleure qualité en termes de rapport signal sur bruit. L'apparition de nouvelles techniques de compression et de codage, la commercialisation de nouveaux supports (Laserdisc, DVD, MiniDisc, Super Audio CDetc.) ont conduit les fabricants à proposer des équipements adaptés à ces innovations.

Les chaînes haute-fidélité se présentent alors soit de manière compacte, un seul boîtier (système « tout-en-un ») regroupant tous les éléments à l'exception des enceintes, soit sous la forme d'éléments séparés qui peuvent être de marques différentes.

Dans les années 2000, l'émergence de l'électronique numérique a donné lieu à de nouvelles déclinaisons de la chaîne haute-fidélité, sous la forme de mini-chaînes équipées de connecteurs USB pour par exemple brancher un baladeur MP3 ou sous la forme de « stations d'écoute » destinées aux baladeurs MP3. Mais ces produits ne répondent pas tous aux critères très sévères de la haute fidélité.

Plusieurs constructeurs français, tels Apertura, Atoll, Cabasse, Devialet, Elipson, Focal JMlab, Isem, Jadis, Lavardin, Micromega et Triangle, proposent des équipements haut de gamme pour satisfaire les audiophiles les plus exigeants.

Fabricants de matériel pour chaîne haute-fidélité[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Composée de quatre éléments de deux marques différentes : lecteur CD/DVD, ampli-préampli-tuner RDS intégré, lecteur CD et platine cassette (de haut en bas).
  2. Peut être compatible SA-CD.
  3. Une microchaîne (compacte) ne peut être équipée d'une platine vinyle (volumineuse).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Technologie numérique :