Château du Gua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château du Gua
Début construction 1619
Propriétaire actuel commune
Protection  Inscrit MH (1978)
Coordonnées 43° 32′ 10″ nord, 2° 06′ 04″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Commune Lescout

Géolocalisation sur la carte : Tarn

(Voir situation sur carte : Tarn)
Château du Gua

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Château du Gua

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Gua

Le château du Gua est un château situé dans la commune de Lescout dans le département du Tarn, en France et inscrit aux monuments historiques depuis le 7 septembre 1978[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Il est implanté près du Sor, à l'emplacement d'un gué (en occitan, signifiant gué[2])

Historique[modifier | modifier le code]

Arnaud, sire du Gua, vassal de la famille Trencavel est mentionné dès le XIIe siècle, mais la trace écrite du château n'apparait qu'en 1431. Pendant les guerres de religion, le château est pris en 1574 par les protestants. Pillé et brûlé, il ne retrouve son lustre qu'après 1645 et les travaux qui sont menés. (une pierre datée indique l'époque de restauration) L'architecte Isaac Rouch était un adjoint de Pierre-Paul Riquet, constructeur du Canal du Midi. En 1728, une reconstruction est en discontinuité puisque l'actuel château ne reprend pas l'ancien édifice, mais est construit à côté avec une partie des matériaux de réemploi. Ce château-là est celui que l'on peut voir actuellement sans modification majeure[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le château est construit en brique foraine et grès ; il forme un quadrilatère d'architecture classique enfermant une cour. Le logis principal ressemble à une chartreuse de plain-pied, flanqué de deux ailes plus basses, de part et d'autre de la cour. Le quatrième côté est clos d'un mur bas surmonté d'une grille et s'ouvre sur la route grâce à un portail[3].

À l'intérieur, les pièces sont disposées en enfilade[3].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Château du Gua », notice no PA00095589, base Mérimée, ministère français de la Culture (consulté le 1er novembre 2015)
  2. Mari-Christine Pestel et Sabine Munoz, « Le Gô : maison natal de Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse », Revue du Tarn, no 215,‎ , p. 387-391 (ISSN 0763-868X)
  3. a b et c Philippe Cros, Châteaux manoirs et logis : Le Tarn, Éditions patrimoines médias, , 319 p. (ISBN 2-910137-43-0), p. 265

Articles connexes[modifier | modifier le code]