Centre d'études supérieures de la Renaissance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Centre d'études supérieures de la Renaissance
Logo Université Tours 2017.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Directeur
Membre de
Site web
Localisation
Ville
Pays

Le Centre d'études supérieures de la Renaissance (ou CESR) est une unité de formation et de recherche de l'université de Tours et une UMR (7323) du CNRS dédié à l’étude de la Renaissance en Europe, de Pétrarque à Descartes et aussi, grâce à de nombreuses collaborations, à l’étude des patrimoines, principalement en Val de Loire.

Il a été créé en 1956 (alors rattaché à la faculté des lettres), à l'initiative de Gaston Berger et Pierre Mesnard.

Formation et recherche[modifier | modifier le code]

Tour médiévale emprise dans les bâtiments du CESR.

Recherche[modifier | modifier le code]

Le CESR est organisé sur une base pluridisciplinaire qui lui permet d’être structuré autour de sept domaines de recherche : Histoire, Histoire de l’Art, Histoire des Sciences, Littératures française et anciennes, Littératures européennes, Musicologie et Philosophie. Le contrat quinquennal 2018-2022 propose six programmes de recherche :

  • Architectura : Créé en 2004, le programme ARCHITECTURA a pour objectif de doter la communauté scientifique d’outils de référence fondamentaux sur l’architecture moderne et sur la réception de l’architecture antique et moderne aux XVIe et XVIIe siècles.
  • Bibliothèques Virtuelles Humanistes : Le programme des « BVH » du CESR a été conçu en 2002 avec la collaboration de l'IRHT (section de l'humanisme). Il constitue, avec l'informatisation des Catalogues régionaux des incunables le volet recherche sur le document ancien du CESR. Il diffuse des fonds de documents patrimoniaux et poursuit des recherches associant des compétences en sciences humaines et en informatique.
  • Intelligence des Patrimoines : Intelligence des patrimoines propose une approche novatrice des patrimoines, car son objet d’étude englobe l’intégralité des patrimoines régionaux, tant culturels que naturels, gastronomiques, artisanaux ou agricoles.
  • Ricercar : Le programme « Ricercar » est un programme de recherche en musicologie attaché au Centre d'Études Supérieures de la Renaissance. Il bénéficie depuis 1992 d'un soutien du Ministère de la culture et du CNRS.
  • Centre de Musique Baroque de Versailles : Depuis janvier 2013, l'intégration du pôle recherche du CMBV à l’unité mixte de recherche du Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR7323 – CNRS, Université de Tours) lui permet d’accueillir étudiants, doctorants et chercheurs du monde entier et de mener des programmes de recherche de niveau national et international.
  • Performart (Promotion, mécénat et pratique des arts dans les familles aristocratiques à Rome (1644-1740). Programme ERC Consolidator Grant) : Contribution des archives des familles romaines à l’histoire des arts du spectacle.


et cinq thématiques fondamentales :

Formation[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2018, le CESR disposait de trois masters. Trois spécialités étaient proposées : l'une orientée recherche (Genèse de l'Europe moderne) et les deux autres professionnalisantes (patrimoine écrit et édition numérique ; patrimoine culturel immatériel). À compter de la rentrée universitaire 2018-19, le CESR propose une nouvelle offre de formation au travers de l'École supérieure en Intelligence des Patrimoines. Deux mentions de Master sont désormais proposées : Histoire civilisation et Patrimoine (avec 4 parcours : Alimentation, Archéologie et Archéomatique, Renaissance, Science des Patrimoines) et Humanités Numériques (avec 2 parcours : Intelligence des données, Médiation numérique).

Le CESR prépare aussi au doctorat et à l'habilitation à diriger des recherches.

Le CESR travaille avec la Maison des sciences de l'homme Val de Loire (MSH) Tours-Orléans.

Publications[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Créée en 1956, la bibliothèque du Centre d'Études Supérieures de la Renaissance couvre tous les domaines du savoir (Histoire, Littératures française et étrangère, Histoire de l'art, Musique, Philosophie, Histoire du livre, Histoire des sciences et du droit) dans les limites chronologiques d'une Renaissance européenne et des « Nouveaux mondes » allant du milieu du XIVe siècle au début du XVIIe siècle. La bibliothèque est associée au Service Commun de Documentation (SCD) de l’université de Tours.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]