La Massana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massana.
La Massana
Blason de La Massana
Héraldique
Vue de La Massana et d'Ordino
Vue de La Massana et d'Ordino
Administration
Pays Drapeau d'Andorre Andorre
Code postal AD400
ISO 3166-2:AD AD-04
Démographie
Population 9 744 hab. (2011)
Densité 160 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 32′ 39″ nord, 1° 30′ 59″ est
Altitude 1 230 m
Superficie 6 100 ha = 61 km2
Localisation
Localisation de La Massana

Géolocalisation sur la carte : Andorre

Voir sur la carte administrative d'Andorre
City locator 14.svg
La Massana
Liens
Site web http://www.lamassana.ad

La Massana (prononciation en catalan : [ɫə məˈsanə]) est l'une des sept paroisses d'Andorre. Ses habitants sont les Massanencs. Le toponyme de «La Massana» provient du latin mattianam qui désigne une variété de pomme[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située au nord-ouest du pays, la paroisse possède des frontières avec les paroisses andorranes d'Ordino, Encamp, Escaldes-Engordany et Andorre-la-Vieille, ainsi qu'avec la France (département de l'Ariège et l'Espagne (comarques de Pallars Sobirà et de l'Alt Urgell dans la province de Lérida)[2],[3].

Villes et villages[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Très montagneuse, la paroisse de la Massana abrite le plus haut sommet du pays : le pic de Coma Pedrosa (2 942 mètres[4],[5]). Les autres sommets importants sont la Roca Entravessada (2 928 mètres[6]), le pic de Médécourbe (2 941 mètres[7]) et le pic de Sanfonts (2 882 mètres[6]).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Sur le plan hydrographique, de petits lacs parsèment les montagnes de la paroisse (Estanys Forcats, Estany de Les Truites, Estany Negre). La Valira del Nord est le cours d'eau principal, y recevant comme principaux affluents le riu de Pal et le Riu d'Arinsal.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La paroisse de la Massana est reliée à celle d'Ordino par la route CG-3 et à Andorre-la-Vieille par la route CG-4. Le Tunnel des deux Valires la relie de plus à Encamp.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première référence historique concernant La Massana est datée du IXe siècle et se trouve dans le document de consécration de la cathédrale d'Urgell[8].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des Cònsols Major successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 1999 A. Garralla Rossell GDP  
1999 2003 A. Garralla Rossell GDP  
2003 2007 Josep Mª CAMP ARENY PLA  
2007 2011 Josep Mª CAMP ARENY PLA  
Les données manquantes sont à compléter.

Résultats des élections de 2007 :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Fête patronale le 17 novembre, festa major le 15 août, fête du rosaire le second dimanche de juillet.

Sports[modifier | modifier le code]

Clubs
Équipements

Économie[modifier | modifier le code]

Jusqu'au XXe siècle, l'économie de la paroisse, comme dans le reste du pays, était principalement basée sur l'agriculture (tabac et pommes de terre) ainsi que sur l'élevage. Actuellement le tourisme est à la base de l'économie de la Massana. Il s'agit essentiellement de tourisme hivernal avec la station de ski de Pal-Arinsal faisant partie du domaine skiable de Vallnord.

En 2014, les terres cultivées occupaient 314 hectares[9], ce qui place la paroisse en troisième position derrière Sant Julià de Lòria et Canillo. Les principales cultures sont la pomme de terre et le tabac[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la paroisse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]