Catacombes (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film. Pour les excavations souterraines, voir Catacombes et Catacombes de Paris.
Catacombes
Titre québécois Là-haut comme ici-bas[1]
Titre original As Above, So Below
Réalisation John Erick Dowdle
Scénario Drew Dowdle
John Erick Dowdle
Acteurs principaux
Sociétés de production Legendary Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Genre Horreur
Durée 93 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Catacombes (Là-haut comme ici-bas au Québec[1] ; As Above, So Below) est un film d'épouvante indépendant, franco-américain de style found footage écrit et réalisé par John Erick Dowdle, sorti en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Scarlet Marlow est une étudiante en archéologie urbaine. Elle maîtrise quatre langues vivantes et deux langues mortes, mais ne maîtrise cependant pas l'araméen, la langue dans laquelle est écrit un texte permettant de trouver la pierre philosophale, une pierre pouvant offrir l'immortalité, et va donc faire appel a son ami George. Après avoir découvert un texte sur la stèle de Nicolas Flamel dans un musée, ils découvrent que sous sa tombe se trouve la pierre philosophale. Mais, ils découvrent que la pierre alchimique se trouve sur la carte des catacombes de Paris. Pour cela, ils ont besoin d'aller dans les catacombes sous Paris, et demandent alors l'aide de Papillon, connaisseur des catacombes, et vont prendre un chemin dont certains d'entre eux ne sortiront jamais.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (VF) sur RS Doublage[3] et AlloDoublage[4] Version française québécoise (VFQ) sur Doublage Québec[5]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Drew Dowdle et John Erick Dowdle écrivent le scénario sur les catacombes de Paris dans le style found footage ; le premier en est le producteur de Legendary Pictures au côté de Patrick Aiello et le second, le réalisateur ainsi que Alex Hedlund, superviseur pour cette production[6].

La production désire absolument que le tournage ait lieu dans de vrais décors des catacombes, et non « pas les construire en Roumanie ou ailleurs », raconte Drew Dowdle, et, en fin de compte, pour la première fois, la Mission Cinéma et la cellule cinéma de la Préfecture de Police de Paris[2] donnent leur accord pour filmer les sous-sols publics[7]. Ce projet se voit bénéficier du Crédit d’Impôt International et assurer par la production française Peninsula Film[2].

Ce long-métrage sur le thème des anciennes carrières souterraines est loin d'en être le premier étant donné qu'il est déjà apparu dans des films comme Cartouche de Philippe de Broca (1962), Les Gaspards de Pierre Tchernia (1974), Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud (1986), et Paris de Cédric Klapisch (2008)[8].

Tournage[modifier | modifier le code]

Avec l'accord de la Mission Cinéma et de la cellule cinéma de la Préfecture de Police de Paris, l'équipe de Legendary Pictures filme, en six semaines, en plein été 2013, au musée de Cluny dans le 5e arrondissement de Paris et dans près de trois cents kilomètres de galeries et véritables catacombes remplies d'ossements de plus de six millions de Parisiens au cœur du 14e arrondissement de la capitale[2],[7].

Promotion[modifier | modifier le code]

La première bande-annonce du film est révélée le [9].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties internationales[modifier | modifier le code]

L'avant-première de Catacombes a lieu le au Québec[1], avant que la Belgique et la France ne le projettent à partir du . Quant aux États-Unis, la date est fixée au .

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En ce , AlloCiné mentionne la note de 2,5 étoiles sur cinq pour 4 titres de presse et de 3,0 étoiles sur cinq pour 44 notes dont 12 critiques des spectateurs.

Le , soit cinq jours avant la sortie du film en France, Stéphanie Belpêche du Journal du dimanche voit ce film « à mi-chemin entre Da Vinci Code et The Descent. [...] Malgré un manque de crédibilité et des longueurs, ce divertissement plutôt malin remplit son cahier des charges », en le mentionnant deux étoiles sur cinq[10], et Caroline Vié du 20 minutes partage son avis : « un décor magique par son côté macabre est le plus sûr atout de ce found-footage qui ne révolutionne pas le genre horrifique »[11].

Box-office[modifier | modifier le code]

Selon CBO Box-office sur les premières séances parisiennes, Catacombes se positionne au cinquième rang avec 531 spectateurs pour 9 copies devant Les Combattants de Thomas Cailley, Sils Maria d'Olivier Assayas, Nos étoiles contraires (The Fault in Our Stars) de Josh Boone et Expendables 3 (The Expendables 3) de Patrick Hughes qui se trouve à la première place avec 1 403 entrées pour 17 copies[12].

Une semaine passée depuis sa sortie, il attire discrètement 103 000 spectateurs[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Là-haut comme ici-bas sur Cinoche.com
  2. a, b, c et d Anonyme, « Sortie d’un film américain tourné au cœur des catacombes parisiennes », sur Île-de-France Film Commission, (consulté le 20 août 2014)
  3. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 4 août 2014
  4. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 5 septembre 2014.
  5. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 22 décembre 2014.
  6. (en)Justin Kroll, « Legendary and the Dowdle Brothers to Make Low Budget Thriller », sur Variety, (consulté le 19 août 2014)
  7. a et b (en)Haleigh Foutch, « Drew Dowdle and John Erick Dowdle Talk AS ABOVE SO BELOW, Shooting in the Real Catacombs, the Film’s Unexpected Alchemical Sub-Plot, THE COUP, and More », sur Collider, (consulté le 19 août 2014)
  8. Jérôme Vermelin, « Et s'il y avait un monstre caché dans les catacombes de Paris ? », sur Metronews, (consulté le 19 août 2014)
  9. (en)Ethan Anderton, « Explorers Find the Gate to Hell in 'As Above, So Below' Horror Trailer », sur First Showing, (consulté le 19 août 2014)
  10. Stéphanie Belpêche, « Catacombes », sur Le Journal du dimanche, (consulté le 19 août 2014)
  11. Caroline Vié, « Que voir cette semaine au cinéma », sur 20 minutes, (consulté le 20 août 2014)
  12. Thomas Destouches, via CBO Box-office, « Sorties Cinéma : victoire totale pour Expendables 3 ! », sur AlloCiné, (consulté le 21 août 2014)
  13. Kevin Boucher, « Box-office : "Lucy" résiste à "Expendables 3" et "Nos étoiles contraires" », sur PureMédias, (consulté le 30 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]