Caninae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caniné

Ne doit pas être confondu avec Canidae ou Canidé.

Les Caninés (Caninae) sont la dernière sous-famille des canidés à comporter des individus en vie.

Évolution[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire évolutive des carnivores, la famille des Canidés est représentée par les deux sous-familles disparues nommées Hesperocyoninae et Borophaginae, ainsi que la sous-famille existante des Caninae[5]. Cette sous-famille contient tous les canidés vivants et leurs parents éteints les plus récents[6].

Leurs fossiles ont été trouvés dans les couches géologiques l'Oligocène inférieur d'Amérique du Nord, et les caninés ne se sont pas répandus en Asie avant la fin du Miocène[7],[8],[9],[10], il y a environ 7 à 8 millions d'années[5]. De nombreuses espèces éteintes de caninés étaient endémiques d'Amérique du Nord et y vivaient d'il y a 30,8 millions d'années à 11 000 ans[11],[12].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Spécificités morphologiques[modifier | modifier le code]

Selon Kathleen Munthe, « les caractéristiques dérivées qui distinguent les caninés des autres canidés comprennent de petites prémolaires simples et bien espacées, un humérus sans foramen entépicondylaire (en) et un métatarsien 1 (en) réduit à un rudiment proximal. »[13],[14].

Groupes-frères[modifier | modifier le code]

En se basant sur des hypothèses génétiques, les canidés actuels les plus basaux sont les suivants[15] :

Liste complète des genres et tribus[modifier | modifier le code]

Selon BioLib (18 janvier 2018)[16] :

Selon Paleobiology Database (18 janvier 2018)[17] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) McKenna, M. C et S. K. Bell, Classification of Mammals Above the Species Level, Columbia University Press, (ISBN 0-231-11012-X)
  2. (en)Lyras G.A., Van der Geer A.E., Dermitzakis M., De Vos J. (2006) Cynotherium sardous, an insular canid (Mammalia: Carnivora) from the Pleistocene of Sardinia (Italy), and its origin. Journal of Vertebrate Paleontology: Vol. 26, No. 3 pp. 735–745
  3. Mammal Species of the World (version 3, 2005), consulté le 19 janvier 2018
  4. (en) Sotnikova, M., « A new canid Nurocyon chonokhariensis gen. et sp. nov.(Canini, Canidae, Mammalia) from the Pliocene of Mongolia », Courier Forschungsinstitut Senckenberg, vol. 256,‎ , p. 11 (lire en ligne)
  5. a et b (en) Adam Miklosi, Dog Behaviour, Evolution, and Cognition, Oxford University Press, coll. « Oxford Biology », (ISBN 978-0199545667, lire en ligne), p. 103-107
  6. (en) Richard Tedford, Xiaoming Wang et Beryl E. Taylor, « Phylogenetic systematics of the North American fossil Caninae (Carnivora: Canidae) », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 325,‎ , p. 1–218 (DOI 10.1206/574.1)
  7. (es) Rook L (1993) I cani dell’Eurasia dal Miocene superiore al Pleistocene medio. PhD Dissertation, Modena-Bologna-Firenze-Roma “La Sapienza” Universities
  8. (en) Rook L (2009) The wide ranging genus Eucyon Tedford & Qiu, 1996 (Mammalia, Carnivora, Canidae) in Mio-Pliocene of the Old World. Geodiversitas 31: 723–743
  9. Wang, Mauricio et Tedford 2008
  10. (en) Re-Defining Canis etruscus (Canidae, Mammalia): A New Look into the Evolutionary History of Early Pleistocene Dogs Resulting from the Outstanding Fossil Record from Pantalla (Italy) Cherin, Marco ; Bertè, Davide ; Rook, Lorenzo ; Sardella, Raffaele, Journal of Mammalian Evolution, 2014, Vol.21(1), pp.95-110
  11. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 19 janvier 2018
  12. (en) « Paleobiology Database : Caninae Age range and collections », sur paleobiodb.org, (consulté le 19 janvier 2018)
  13. In Evolution of Tertiary mammals of North America, ed. C. M. Janis, K. M. Scott, and L. L. Jacobs. New York: Cambridge University Press 1998. Chapter 7, Canidae by Kathleen Munthe, p124-143
  14. « Derived characteristics that distinguish the Caninae from other canids include small, simple, well-spaced premolars, a humerus without an entepicondylar foramen, and a metatarsal 1 which is reduced to a proximal rudiment. »
  15. (en) David W. Macdonald et Claudio Sillero-Zubir, The Biology and Conservation of Wild Canids, Oxford University Press (lire en ligne)
  16. BioLib, consulté le 18 janvier 2018
  17. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 18 janvier 2018

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Don E. Wilson (dir.), DeeAnn M. Reeder (dir.) et W. Christopher Wozencraft, Mammal species of the world: a taxonomic and geographic reference [« Les Espèces de mammifères du monde : une référence taxonomique et géographique »], Baltimore, Johns Hopkins University Press, , 3e éd. (ISBN 9780801882210, OCLC 57557352, lire en ligne), « Order Carnivora », p. 532–628
  • (en) Wang Xiaoming, Antón Mauricio et Richard H. Tedford, Dogs: their fossil relatives and evolutionary history [« Les chiens : leurs parents fossiles et leur histoire évolutive »], New York, Columbia University Press, (ISBN 9780231135283, OCLC 185095648, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :