Aller au contenu

Camille Schmoll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Camille Schmoll
Camille Schmoll au Festival international de géographie 2022.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Site web

Camille Schmoll, née le est une géographe française spécialiste des questions de genre et de migrations. Elle est directrice de recherches à l'EHESS.

Camille Schmoll naît le [1]. Elle effectue son mémoire de maîtrise sur la présence d'une immigration marocaine dans la commune de Poggiomarino sous la direction de Claude Liauzu. Elle soutient sa thèse de doctorat, en 2004 à l'université Paris X Nanterre, sous la direction de Colette Vallat, avec pour sujet : Une place marchande cosmopolite. Circulations commerciales et dynamiques migratoires à Naples[2].

Camille Schmoll a été maîtresse de conférences à l'université Paris 7 Denis Diderot pendant treize ans avant de devenir directrice d'études à l'EHESS[3]. En 2015, elle est élue à l'Institut universitaire de France[4]. Elle a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en 2017 sous le thème de la spatialité de la migration féminine en Europe sud : une approche par le genre.

Ses recherches portent sur les dynamiques migratoires, quelles soient transnationales, féminines ou circulaires dans l'espace méditerranéen. Elle en étudie les implications spatiales et territoriales. Elle s'inscrit dans une démarche de géographie critique et féministe[5].

Parcours migratoires des femmes

[modifier | modifier le code]

Camille Schmoll travaille notamment sur la spécificité des migrations des femmes. Ces recherches, menées dans des centres d'accueil et de rétention, sont publiées dans son ouvrage Les damnées de la mer en 2020[6]. Elle démontre que les parcours migratoires des femmes sont marqués spécifiquement par les violences de genre. Celles-ci sont à l'origine de la migration qui peut être dû aux violences conjugales, aux mutilations génitales ou encore à la répression de l’orientation sexuelle. Les violences sexuelles sont aussi omniprésentes pendant leur parcours migratoire : toutes les femmes rencontrées par Camille Schmoll ont subi des viols, notamment par des douaniers, des gardes-frontières, des passeurs ou des milices[6]. Leur mortalité est plus élevée[6].

Expertise et responsabilités

[modifier | modifier le code]

Son expertise est sollicitée par les médias comme France Culture[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13], France Inter[14], RFI[15], Arte[16], France 2[17], L'Humanité[18], Society[19], Libération[20] ou Le 1[21].

Camille Schmoll est directrice, avec Olivier Clochard, de la Revue Européenne des Migrations Internationales.

Avec Hélène Thiollet et Virginie Guiraudon, elle fonde le Groupe international d’experts sur les migrations (GIEM)[3]. Créé sur le modèle du GIEC, il se réunit pour la première fois en 2018[22],[23],[24].

Hommages et récompenses

[modifier | modifier le code]
Récipiendaire du prix du livre de géographie des lycéens et étudiants (2022).

Publications

[modifier | modifier le code]

Camille Schmoll est l'autrice ou co-autrice d'une trentaine de publications, dont une dizaine d'ouvrages. Ils sont traduits en italien, anglais, espagnol et arabe.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. « IDref » Accès libre, sur IDRef
  2. Camille Schmoll, « Une place marchande cosmopolite. Dynamiques migratoires et circulations commerciales à Naples. », Thèse de doctorat, Université de Nanterre - Paris X,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b « Rencontre publique avec Camille Schmoll, directrice d'études à l'EHESS », sur www.echosciences-paca.fr (consulté le )
  4. a et b « Les membres - Institut Universitaire de France », sur www.iufrance.fr (consulté le )
  5. Camille Schmoll, « Féminiser le regard sur les migrations. Entretien avec Camille Schmoll – CONTRETEMPS » (consulté le )
  6. a b et c La rédaction, « “Toutes les femmes que j’ai rencontrées ont été violées”, Camille Schmoll », sur lecourrierdelatlas, (consulté le )
  7. « Papiers et sans papiers en tous genres - (et en toutes lettres) », sur France Culture (consulté le )
  8. « Méditerranée noire : des femmes dans la mer frontière », sur France Culture (consulté le )
  9. « L'incendie de Moria : une catastrophe prévisible ? », sur France Culture (consulté le )
  10. « Qui doit sauver les migrants en Méditerranée ? », sur France Culture (consulté le )
  11. « Mer Méditerranée : Mare… nostrum ? – série de podcasts à écouter », sur France Culture (consulté le )
  12. « Face-à-face migrants-pays d’accueil : qui fait fausse route? », sur France Culture (consulté le )
  13. « Quand la géographie questionne la place des femmes et des hommes, le monde n'est plus le même ! », sur France Culture (consulté le )
  14. « L'épopée de l'aquarius, avec Camille Schmoll », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  15. « Débat du jour - Que doit faire l’Europe face à l’afflux de migrants? », sur RFI, (consulté le )
  16. « Migrants : la France doit-elle ouvrir ses ports ? - 28 minutes », sur Arte
  17. « Mots croisés. Migrants : quelles solutions ? », sur Franceinfo, (consulté le )
  18. « Camille Schmoll : « Les migrantes ne sont pas que des victimes. Elles sont actrices de leur trajectoire » », sur L'Humanité, (consulté le )
  19. « Society : “L’histoire de l’immigration est aussi une histoire de femmes” », sur articles.cafeyn.co (consulté le )
  20. Camille Schmoll, « Migrantes, des éclaireuses au péril des frontières », sur Libération (consulté le )
  21. « Le nouveau profil des candidat(e)s à l’exil », sur Le 1,
  22. « Groupe international d'experts sur les migrations (GIEM) | Sciences Po LIEPP », sur www.sciencespo.fr, (consulté le )
  23. « Créons un groupe international d’experts sur les migrations et l’asile », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. « Repenser les politiques migratoires : pour un « GIEC » des migrations et de l’asile », sur Sciences Po (consulté le )
  25. « Le prix du livre de géographie des lycéens et étudiants 2022 décerné à Camille Schmoll pour Les Damnées de la mer — Géoconfluences », sur geoconfluences.ens-lyon.fr (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]