Revue européenne des migrations internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Revue Européenne des Migrations Internationales
Pays Drapeau de la France France
Langue Français/anglais/espagnol
Périodicité quatre numéros par an
Genre revue scientifique
Fondateur Gildas Simon
Date de fondation 1985
Éditeur Université de Poitiers
Ville d’édition Poitiers

ISSN 0765-0752
ISSN (version électronique) 1777-5418
Site web journals.openedition.org/remi

La Revue Européenne des Migrations Internationales (REMI) est une revue scientifique inter- et pluridisciplinaire à comité de lecture éditée par l'Université de Poitiers avec le concours de l’InSHS du CNRS.

Publication et diffusion[modifier | modifier le code]

La REMI livre quatre numéros par an qui sont accessibles en texte intégral sur OpenEdition Journals, avec un délai de restriction d'un an. Les langues de publication de la REMI sont le français, l'anglais et l'espagnol. Les numéros antérieurs à 2002 sont accessibles en texte intégral sur Persée. Dans le cadre de l’accord de diffusion commerciale entre le CLEO et Cairn.info, les articles des derniers numéros sont accessibles en accès payant sur les portails Cairn.info et Cairn International.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1985 par Gildas Simon (Université de Poitiers/CNRS) afin de diffuser les résultats de la recherche sur les migrations internationales et les relations interethniques, promouvoir les sujets et les thèmes nouveaux, autant que contribuer au développement de la collaboration scientifique entre chercheurs et organismes européens, la Revue Européenne des Migrations Internationales est la première revue francophone consacrée aux études des migrations (en)[1].

Initialement quadrimestrielle, elle devient trimestrielle en 2012[2]. C'est en 2016 que la revue prend sa forme actuelle avec une nouvelle maquette, une nouvelle couverture, l'augmentation d'articles en anglais et l'apparition d'images en couleur[3]. Elle est référencée par la Bibliographie internationale des sciences sociales (en) et l'Index Islamicus (en). Depuis 2021, la REMI est passée entièrement au numérique[4].

Les directeurs de rédaction[modifier | modifier le code]

(Université de Poitiers/CNRS, si pas indiqué autrement) :

  • 1985 – 1992 : Gildas Simon
  • 1993 – 1994 : Gildas Simon et Michelle Guillon
  • 1994 – 1999 : Michelle Guillon
  • 2000 – 2006 : Michelle Guillon et Marie-Antoinette Hily
  • 2007 – 2010 : Marie-Antoinette Hily
  • 2010 – 2014 : Marie-Antoinette Hily et William Berthomière
  • 2014 – 2015 : William Berthomière et Véronique Petit (CEPED)
  • 2016 – 2018 : Véronique Petit et Emmanuel Ma Mung
  • 2018 – 2022 : Olivier Clochard et Camille Schmoll (EHESS)
  • 2022 – aujourd'hui : Olivier Clochard, Constance De Gourcy (MESOPOLHIS) et Yann Scioldo-Zürcher (CRH)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Antoinette Hily et Christian Rinaudo, « La REMI en question : bilan d'un parcours editorial », Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 12, no 2,‎ , p. 149–167 (DOI 10.3406/remi.1996.1071, lire en ligne, consulté le )
  2. « Éditorial », Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 1, no 1,‎ , p. 5–7 (lire en ligne)
  3. Véronique Petit, « Éditorial », Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 32, nos 3-4,‎ , p. 7-14 (lire en ligne)
  4. Le comité de rédaction de la REMI, « La REMI passe au tout numérique »,