Cairn Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cairn Energy

Création 1981
Fondateurs Bill Gammell
Personnages clés Bill Gammell (CEO)
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitée
Action Bourse de Londres (CNE)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Discovering hidden values
Siège social Édimbourg
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Activité Industrie pétrolièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits gaz naturel, pétrole
Filiales Cairn India
Capricorn
Site web www.cairnenergy.com

Chiffre d’affaires $1,601 million (2010)
Résultat net $1,083 million (2010)

Cairn Energy est une entreprise de production et de distribution d'énergie basée à Édimbourg, au Royaume-Uni. L'entreprise est active en Albanie, au Bangladesh, aux États-Unis, au Groenland, en Inde, au Népal, au Royaume-Uni et en Tunisie et produit environ 33'000 barils équivalent pétrole par jour. La plus grande partie de ses activités se trouvent en Inde, au Rajasthan, où Cairn Energy a effectué plus de 20 découvertes, dont une majeure.

Cairn Energy est inscrit à la Bourse de Londres et fait partie de l'indice FTSE 250. L'entreprise est également inscrite, de manière secondaire, à la Bourse de Bombay.

Inde[modifier | modifier le code]

En 2006, Cairn Energy a créé une société séparée, Cairn India Limited pour la gestion de ses activités en Inde, au Népal et au Bangladesh. Cairn Energy détient 69,9 % du capital de cette société. La production dans le champ pétrolier de Mangala, au Rajasthan, découvert en 1999, a débuté en août 2009. À terme, ce champ devrait couvrir 6 % de la consommation indienne de pétrole et 20 % de sa production.

Groenland[modifier | modifier le code]

Cairn Energy opère au Groenland par le biais de sa filiale Capricorn Greenland Exploration Limited. La compagnie dispose de six licences d'exploration au Groenland occidental: quatre en tant qu'opérateur (Sigguk, Eqqua, Kingittoq et Saqqamuit) et deux en tant que partenaire minoritaire de EnCana Corporation (Atammik et Lady Franklin). La compagnie pourrait commencer ses forages dans la région dès l'été 2011 et être ainsi la première à le faire, s'attirant ainsi les foudres d'organisations écologistes comme Greenpeace[2].

Références[modifier | modifier le code]