Bourse de Bombay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la finance image illustrant l’Inde
Cet article est une ébauche concernant la finance et l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bourse de Bombay
बंबई स्टॉक एक्सचेंज
Bombay Stock Exchange
Image illustrative de l'article Bourse de Bombay
Vue de la bourse.
Image illustrative de l'article Bourse de Bombay
Vue de la bourse.
Fonction Bourse des valeurs
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Ville Bombay
Coordonnées 18° 55′ 47″ N, 72° 50′ 01″ E
Fondation 1875
Personnes clés Rajnikant Patel (CEO)
Propriétaire Bombay Stock Exchange Limited
Devises Roupie indienne (INR)
Indices BSE Sensex
Capitalisation 1610 milliards $ (2006)
Volume 980 milliards $ (2006)
Site web www.bseindia.com

Géolocalisation sur la carte : Bombay

(Voir situation sur carte : Bombay)
Bourse de Bombay

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Bourse de Bombay

La bourse de Bombay (en anglais : Bombay Stock Exchange ou BSE, en hindi : बंबई स्टॉक एक्सचेंज) est une des plus anciennes bourses asiatiques. F


Histoire[modifier | modifier le code]

La bourse de Bombay a été fondée en 1875, six ans après l'arrivée du télégraphe à Bombay, sous une forme informelle, par quatre courtiers parsis. Ils sont de la génération de Nusserwanji Tata et Jamsetji Tata, qui ont fait fortune pendant la pénurie de coton causée par la Guerre de Sécession américaine Ces courtiers se réunissaient sous un Figuier des banians à l'endroit actuel du Horniman Circle Gardens[1]. La Bourse de valeurs d'Ahmedabad est un peu plus tard fondée sous la forme d'un Trust de charité en 1894. C'est la seconde plus ancienne d'Inde, au service des investisseurs institutionnels. Environ 2 000 sociétés indiennes y sont cotées dont 200 sociétés en forte croissance.

À la Bourse de Bombay se déclenche un boom des actions de thé dans les années 1880 et 1890, puis un bâtiment est inauguré en 1899 quatre après la pose de la première pierre. En 1899, l'Angleterre lève l'interdiction d'importer de l'acier indien et veut encourager les sidérurgistes indiens à lever des capitaux la Bourse de Londres, en les y autorisant, mais les investisseurs anglais restent méfiants[2].

La Bourse de Bombay connait un engouement autour des actions de charbon dans les années 1904 et 1908[3]. En 1907, c'est la création de l'empire industriel Tata, puis la Bourse de Bombay vit un nouveau boom durant la première guerre mondiale. Entre temps d'autre marchés d'actions se créent en Inde: 1908 est l'année de création du Calcutta Stock Exchange et on compte cent courtiers à Madras en 1920 puis seulement 3 en 1923. Ensuite se créé le Lahore Stock Exchange en 1934 puis le Punjab Stock Exchange en 1936, les deux fusionnent ensuite[3]. Au même moment le roi de l'empire textile chinois Ningbo Li Shuxiong, alias James H. Lee, (1892-1987)[4], issu d'une famille de banquiers, créé le premier marché boursier en Chine[5].

Une première loi de 1925 a organisé le système boursier indien, suivie d'une seconde en 1956 qui exige la reconnaissance par le Ministère des Finance de tous les marchés boursiers. Ensuite a pris place un processus de fusion entre Gujarat Share & Stock Exchange, l'Indian Share and General Exchange Association, le Bombay Share and Stock Exchange, la Share and Stock Brokers Association et Bourse des valeurs d'Ahmedabad.

La bourse de Bombay est aujourd'hui située à Dalal Street, à Mumbai (Inde). En octobre 2007, la capitalisation boursière des entreprises cotées à BSE était de 1 610 milliards de dollars, la plaçant comme l'une des plus grandes bourses d'Asie du Sud et la dixième mondiale.

Au début des années 1990, comme les autres bourses d'Asie, la Bourse de Bombay fait face à un afflux massif de capitaux étrangers qui se retirent ensuite, déstabilisant la monnaie puis l'économie des pays concernés. Au début des années 2000, les 93 sociétés de l'empire Tata, présentes dans 7 secteurs, pèsent à elles seules un dixième de la Bourse de Bombay[6].

Alliances stratégiques[modifier | modifier le code]

Singapore Exchange (SGX) a investi 43 millions de dollars pour obtenir 5 % du capital de Bombay Stock Exchange en mars 2007, afin de renforcer la position de la bourse de Singapour comme un hub régional en Asie-Pacifique. BSE voudrait également renforcer sa place financière en prenant une part stratégique dans le capital de Singapore Exchange dans le courant de l'année 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "History of the Bombay Stock Exchange", par J. R. screwvala
  2. "India Conquered: Britain's Raj and the Chaos of Empire", par Jon Wilson [1]
  3. a et b "EVERYTHING YOU WANTED TO KNOW ABOUT BUSINESS & ECONOMICS", par ROMMEL RODRIGUES ["https://books.google.fr/books?id=lrKnAwAAQBAJ&pg=PT133&dq=Gujarati++Parsi+stockbroker&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwifjcezt8nRAhVDVRoKHV5uB_sQ6AEIGjAA#v=onepage&q=Gujarati%20%20Parsi%20stockbroker&f=false]
  4. Biographie [2]
  5. "Trade and Technology Networks in the Chinese Textile Industry: Opening Up Before the Reform", par Carles Brasó Broggi Springer, 2016 [3]
  6. "Meaning Inc: The Blueprint for Business Success in the 21st Century", par Gurnek Bains, page 14 [4]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]