Playtech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Playtech
Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Teddy Sagi (en)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social DouglasVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie du logicielVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Jeu en ligneVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Aristocrat Leisure
Site web www.playtech.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation 568 millions d'euros en 2020
Chiffre d'affaires 1 240 millions d'euros en 2018
Résultat net 124 millions d'euros en 2018[2]

Playtech Ltd. (LSE : PTEC) est une entreprise de développement de logiciels de jeux de hasard fondée en 1999 et cotée à la Bourse de Londres, faisant partie de l'indice FTSE 250. Cette entreprise propose des logiciels pour les casinos en ligne, sites de poker en ligne, des jeux de bingo en ligne,de paris sportifs en ligne, des jeux à gratter[3], des jeux pour téléphone portable et des jeux d'arcade en ligne à taux fixe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Playtech a été créé en 1999 à Tartu, la deuxième ville d’Estonie, un pays qui connaît à cette époque un essor considérable dans le domaine de l’économie numérique. Tartu constitue le siège historique de la société, qui y possède toujours des bureaux.

Le fondateur, Teddy Sagi, a obtenu 295 millions de dollars pour l'introduction en bourse de Playtech. La compagnie dont le siège est finalement déplacé au Royaume-Uni était estimée début 2006 à la Bourse de Londres sous le sigle PTEC à peu près 550 millions de livres avec un flottement de 257 pence.

Après la mise en place du SAFE Port Act, les actions de la compagnie ont souffert d'une chute de 40 % en une journée. Elles ont ensuite de nouveau progressé pour atteindre son maximum de presque 52 semaines en . La compagnie a décidé d'exclure tous les joueurs américains de ses sites.

Le , Playtech a annoncé qu'elle comptait racheter des parts à Teddy Sagi en échange de 245 millions de dollars. Il s'agirait là du second rachat de Playtech envers Sagi, dont les gains s'élèveraient alors à 540 millions de dollars en liquidités. Sagi contrôle également 41 % de Playtech à travers son véhicule d'investissement Brickington. Le , Playtech a annoncé son retrait du marché des jeux d'argent français. Ainsi les casinos en ligne qui utilisaient les logiciels Playtech ne sont plus accessibles pour les joueurs français[4]. Cette décision fait suite à la mise en place de la loi sur les jeux d'argent et de hasard en France avec la création de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) qui ne légalise pas les casinos en ligne. À compter de cette date, seuls les sites proposant du poker, des paris sportifs et hippiques peuvent recevoir un agrément officiel pour proposer leur activité aux résidents français[5].

Playtech a développé un logiciel de jeu pour le casino en ligne (SEGACasino.com), site de SEGA Games Ltd. Ce nouvel arrivant sur le marché du jeu a récemment reçu une licence de jeu de la Commission Alderney de Contrôle des Paris[6]. En 2015, Teddy Sagi prend le contrôle successivement de markets.com et d'AvaTrade[7]. En 2017, Playtech lance le jeu "Man Of Steel"[8]. En 2018, Teddy Sagi revend l'intégralité de ses parts dans Playtech pour 87 millions de dollars[9].

En 2020, Playtech choisit de céder sa licence GB B2C à la suite du suicide de l'un de ses utilisateurs endetté à seulement 25 ans[10].

Activités[modifier | modifier le code]

Les logiciels de jeux Playtech, certifiés par l'organisme de test accrédité Gaming Laboratories International, est utilisé par GoldenPalace.com, Betfred, Centrebet, ToteSport, Sega Casino, Bet365, CelebPoker, VCPoker, Titan Poker[11] et Mansion Poker, ainsi que des marques de casino tels que Casino Plex, Poker Plex,Casino Tropez, Europa Casino, City Club Casino, Jet Casino, Prestige Casino, Winner[12] ou encore Crown Europe Casino. Les logiciels Playtech font également fonctionner un certain nombre de sites de bingo, dont la plupart sont membres du réseau Bingoland.

Playtech le réseau de sites de poker en ligne iPoker. Le réseau iPoker est adopté sur le marché légal français, en déjà 5 salles de poker on obtenues leur agrément ARJEL dont Titan Poker[13]. Playtech a développé le site de poker en ligne de Sega SEGA Poker[14] lancé fin 2009 et développe le logiciel de jeu pour le site de poker de Manchester United. En , Playtech a ajouté les paris sportifs à son catalogue de jeux en ligne. Titan Bet est le premier site à l'utiliser.

Playtech emploie plus de 800 personnes de par le monde.

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [15].

T. Rowe Price International 10,3%
Setanta Asset Management 8,26%
PAR Capital Management 5,01%
Aberdeen Asset Investments 4,21%
Fidelity Management & Research 3,56%
Vanguard 2,90%
Dimensional Fund Advisors 2,90%
Fidelity (Canada) Asset Management 2,88%
Norges Bank Investment Management 2,68%
Schroder Investment Management 1,96%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « https://www.forbes.com/profile/teddy-sagi/ »
  2. https://www.zonebourse.com/Playtech-11002037/fondamentaux/
  3. Euro Partners Adds Scratch Games to its Growing Range of Online Gaming Verticals| Online Gambling News
  4. http://fr.casino-lemonade.com/blog/playtech-dit-au-revoir-a-la-france/ Playtech quitte le marché français
  5. « Bookmaker ARJEL : Les 14 plateformes de jeux en ligne autorisées », Bonus-Paris-Sportif,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Online Casinos Are "In the Game!" with SEGA
  7. « Playtech, Israeli billionaire's online gaming software provider, buys trading platform AvaTrade », Haaretz,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Nouvelle machine à sous Man of Steel de Playtech », sur COFweb,
  9. (en) « Playtech founder sells stake in the gambling software company », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en-US) « GC reveals Playtech brand's failings after customer suicide », sur iGaming Business, (consulté le )
  11. Le logiciel de Titan Poker développé par Playtech
  12. Growing Buzz Surrounds Coming Launch of Winner Gaming | Online Gambling News
  13. Les salles de poker françaises du réseau iPoker
  14. Online Gambling set to go Super Sonic
  15. Zone Bourse, « Paytech : actionnaires... », sur www.zonebourse.com (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]