Bureau des regroupements des artistes visuels de l'Ontario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario ou BRAVO est une association d'artistes visuels franco-ontariens. C'est une société sans but lucratif de la Province d’Ontario depuis 1991[1], au service des artistes visuels professionnels qui se définissent comme francophones, qu'ils soient d'origine canadienne-française ou d'ailleurs. BRAVO possède quatre bureau régionaux : BRAVO-Centre, BRAVO-Est, BRAVO-Nord et BRAVO-Sud[2].

Bureau des Regroupements des Artistes Visuels de l'Ontario
Carte de l'organisation
Situation
Région Province de l'Ontario, Canada
Création 16 novembre 1991
Type Association à but non lucratif
Siège Ottawa, Ontario, Canada
Langue français

Site web BRAVOart.org

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire des arts visuels au Canada inclut des artistes généralement associés aux trois nations fondatrices, les Premières Nations, la France et l'Empire britannique[3]. Les droits de la population et de la culture francophone en Ontario n'ont été reconnus de façon comparable à celle anglophone que lors de l’apparition de la Charte canadienne des droits et libertés, texte fondamental de la Constitution canadienne du 17 avril 1982, quand le concept de multiculturalisme entre dans la constitution[4]. Cela a permis l'émancipation des services publics en français et des organismes culturels appuyant la culture canadienne-française.

Quant à l’essor des arts visuels en Ontario francophone, Pro-Arts a été le premier organisme au service des artistes visuels franco-ontariens, avec son réseau de galeries éducatives dans des écoles secondaires de l’Ontario francophone lequel a vu le jour en 1978[1],[5]. Plus tard, une « Rencontre des artistes visuels » tenue au Collège Glendon à Toronto en 1986, « souligne l'absence d'une infrastructure à l'échelle de la province qui donnerait aux artistes francophones de l'Ontario l'accès aux ressources et contacts » [6] et le besoin d’une association d’artistes visuels francophones en Ontario[7]. En 1987 Pro-Arts monte la première exposition d’artistes franco-ontariens hors de l’Ontario [8],[6], et participe au Deuxième Sommet de la Francophonie à Québec. Quatre années plus tard, ce sont les dernières réunions de Pro-Arts en 1991.

À la fin de l’automne 1991, une étude de la firme Bisson est reçue pour l’encadrement de l’organisation de l’Assemblée délibérante de fondation de BRAVO qui a eu lieu les 16 et 17 novembre 1991[1],[5], le tout premier organisme au service des artistes visuels de l'Ontario francophone[9]. BRAVO est reconnu dans le milieu des arts canadiens-français, pour la réalisation d'événements culturels, comme des expositions dont la plupart documentent de façon professionnelle (ei. catalogues) les artistes de la communauté francophone de l'Ontario, la communauté francophone la plus nombreuse du Canada hors Québec[10]. BRAVO insère la communauté des artistes visuels francophones de l'Ontario dans le milieu professionnel des arts au Canada, et participe à la création d'autres organismes artistiques francophones tels : le Musée des arts visuels de l'Ontario français (MAVOF), le Labo de Toronto[11] et Voix Visuelle à Ottawa[12].

Le présent[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, BRAVO est reconnu par les bailleurs de fonds des arts et de la culture, des niveaux municipal au fédéral, tels le ministère du Patrimoine canadien, le Conseil des Arts de l’Ontario, le ministère du Tourisme de la culture et du sport[13], et le Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l’Université d’Ottawa[1]. BRAVO est membre des associations professionnelles dans les arts au niveau fédéral et provincial : ACO, AGAVF[14] et CARFAC[15].

Les activités de BRAVO se remarquent dans le milieu culturel franco-ontarien et ce dès 1994[16]. En 1998 BRAVO participe au forum de l'Institut franco-ontarien sur la situation des arts au Canada français, à Sudbury[17]. Depuis, BRAVO « mise sur une programmation récurrente, telle que des expositions et des ateliers (dont le projet de formation en ligne Projet Vasari), et sept comités permanents »[18]. BRAVO produit toujours des événements culturels d'envergure : en 2012 la toute première Nuit Blanche Ottawa au Canada[19], et entre 2013 et 2020 une production de 20 vignettes vidéo offrant des formations par des professionnels de l'art, et documentant des artistes de l’Ontario francophone[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Bureau des regroupements des artistes visuels de l'Ontario (BRAVO) (fonds, C154) », Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l'Université d'Ottawa,‎ - (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018)
  2. « A propos - 4 bureaux régionaux », sur www.bravoart.org (consulté le 3 septembre 2020)
  3. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, « Découvrir le Canada - L’histoire du Canada », sur https://www.canada.ca/, (consulté le 15 décembre 2018)
  4. Ministre des travaux publics et Services gouvernementaux Canada, « Libertés fondamentales - Charte canadienne des droits et libertés - Histoire », sur www.charterofrights.ca, (consulté le 15 décembre 2018)
  5. a et b Marie-Jeanne Musiol, « Arts visuels : pour un réseau crédible », Liaison, no 61,‎ , p. 30–31 (ISSN 0227-227X et 1923-2381, lire en ligne, consulté le 4 septembre 2020)
  6. a et b Éliane Gaudet, « Seize artistes franco-ontariens séduisent Montréal et Ottawa », Liaison,‎ , p. 11 (ISSN 0227-227X, lire en ligne)
  7. Fernan Carrière, « Une association des artistes ontarois en arts visuels », Liaison,‎ , p. 8-9 (ISSN 0227-227X, lire en ligne)
  8. Éliane Gaudet, « La quinzaine ontaroise et les arts visuels », Le Droit,‎ (ISSN 0839-4865, lire en ligne)
  9. le Conseil des Arts du Canada et le ministère du Patrimoine canadien, « La situation des arts visuels au Canada français », Fédération culturelle canadienne-française,‎ , p. 31 (lire en ligne)
  10. Centre de la francophonie des Amériques, « Francophonie ontarienne », sur http://www.francophoniedesameriques.com, (consulté le 31 août 2020)
  11. « Centre d’arts médiatiques francophone de Toronto », sur http://lelabo.ca, (consulté le 31 août 2020)
  12. « Le Centre d’artistes Voix Visuelle », sur http://voixvisuelle.ca (consulté le 31 août 2020)
  13. Gouvernement de l'Ontario, « Ressources - Arts et artistes - Ontario - Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport », sur www.mtc.gov.on.ca (consulté le 16 novembre 2018)
  14. « AGAVF - BRAVO », sur www.agavf.ca (consulté le 16 novembre 2018)
  15. (en) « CARFAC Ontario - Member public profile », sur www.carfacontario.ca (consulté le 16 novembre 2018)
  16. a et b « À la découverte de nos artistes visuels - L'Express », sur l-express.ca (consulté le 16 novembre 2018)
  17. « Infos Liaison », Liaison, no 95,‎ , p. 37–39 (ISSN 0227-227X et 1923-2381, lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018)
  18. Lavergne, Rachelle, « Yves Larocque : Mes compliments à BRAVO! », Liaison, no 116,‎ (ISSN 0227-227X et 1923-2381, lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018)
  19. « Dessiner un avenir pour la relève artistique », Le Droit,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018)