Drapeau franco-ontarien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Drapeau franco-ontarien
Drapeau franco-ontarien
Drapeau franco-ontarien
Utilisation FIAV 000000.svg Version officielle
Caractéristiques
Adoption officieusement
officiellement
Éléments drapeau comportant une fleur de lys blanche sur fond vert, à gauche, et une fleur de trille verte sur fond blanc à droite.

Le drapeau franco-ontarien fut hissé officiellement pour la première fois le à l'Université Laurentienne à Sudbury. Les deux créateurs du drapeau sont : Gaétan Gervais, professeur d'histoire à l'Université Laurentienne et Michel Dupuis, étudiant en sciences politiques de première année à la même université. Il fut officiellement adopté par l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) (aujourd'hui l'Association des communautés franco-ontariennes) en 1977.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vert et le blanc symbolisent l'été et l'hiver de l'Ontario. La fleur de trille à la droite (Trillium grandiflorum) est la fleur emblème officielle de la province de l'Ontario. La fleur de lys à la gauche est le rappel de l'appartenance au peuple canadien français.

Statut du drapeau[modifier | modifier le code]

Le , le drapeau franco-ontarien reçoit le statut de symbole officiel de la province par l'Assemblée législative de l'Ontario.

En , pour célébrer le 30e anniversaire du drapeau, la maison d'édition Prise de parole (en partenariat avec l'ACFO du Grand Sudbury) a publié un livre relatant l'histoire du drapeau. Le livre est intitulé Le drapeau franco-ontarien et est écrit par des étudiantes (Tina Desabrais, Denise Quesnel, Stéphanie St-Pierre et Francine Tisdelle) de l'Université Laurentienne sous la direction de Guy Gaudreau, historien à l'Université Laurentienne. En , un des premiers actes du nouveau maire de Sudbury, John Rodriguez, était de faire hisser le drapeau franco-ontarien à l'hôtel de ville.

Six drapeaux géants de 3 mètres par 6 mètres flottent en permanence à 27 mètres (90 pieds) dans le ciel dans la ville d'Ottawa (monuments de la francophonie) depuis 2007.

Lien externe[modifier | modifier le code]