Duché de Brunswick-Lunebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Brunswick-Lunebourg)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunswick.
Duché de Brunswick-Lunebourg
Herzogtum Braunschweig-Lüneburg (de)

1235 – 1807

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Les seigneuries dans l'ancien duché de Saxe vers l'an 1250, Brunswick-Lunebourg en rose.
Informations générales
Statut Duché
- État du Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Saint-Empire romain germanique
Capitale Brunswick
Langue Allemand
Histoire et événements
1235 Création du duché.
1269 Première division du duché.
1692 (1708) La principauté de Calenberg devient électorat.
1807 Annexé au royaume de Westphalie.

Entités précédentes :

Le duché de Brunswick-Lunebourg (en allemand : Herzogtum Braunschweig-Lüneburg) était une principauté et un État du Saint-Empire romain germanique, situé dans l'actuel Land de Basse-Saxe. C'est l'une des entités suivantes de l'ancien duché de Saxe, créée en 1235 lorsque l'empereur Frédéric II donna le fief à Othon « l'Enfant » de la famille des Welf.

Le duché a été partagé pour la première fois en 1269, entre les fils d'Othon, Albert Ier et son frère cadet Jean. À partir de là, les principautés de Brunswick-Wolfenbüttel et de Lunebourg constituaient le duché; plusieurs divisions et fusions ont suivi. Après la dissolution du Saint-Empire en 1806, le congrès de Vienne a designé deux États successeurs : le royaume de Hanovre et le duché de Brunswick.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les territoires saxons des Welf (en orange) et des ducs Ascaniens (en vert) vers l'an 1235.

En 1180, le puissant duc de Saxe, Henri le Lion de la maison des Welf, est mis au ban de l'Empire par l'empereur Frédéric Barberousse mettant fin à de longues années de guerre et de tensions. Le titre de « duc de Saxe » passa à la maison d'Ascanie, toutefois, Henri après plusieurs années de bannissement conserve ses terres allodiales autour les châteaux de Brunswick et Lunebourg en Ostphalie. À partir de 1198, la querelle opposant les Welf aux Hohenstaufen s'est aggravée avec la lutte pour le trône entre Otton de Brunswick et Philippe de Souabe. Après l'assassination de Philippe, Otton est vaincu à la bataille de Bouvines en 1214.

En 1235, afin de mettre un terme aux confrontations, le petit-fils de Henri le Lion, Othon l'Enfant, remet ses terres allodiales à l'empereur Frédéric II, qui les lui remet aussitôt en tant que fief impérial. C'est la naissance du duché de Brunswick-Lunebourg. Otton (mort en 1252) et ses fils, Albert Ier et Jean, étaient des souverains capables, ils s'emploient activement à consolider leur pouvoir dans ses territoires. Toutefois, Albert se lança dans la guerre de Succession de Thuringe ce qui entraînait des pertes elevées. Alors, son frère cadet Jean a temporairement gouverné le duché tout seul.

Enfin en 1269, les deux fils d'Othon procèdent au premier des nombreux partages que connaît le duché au cours de son histoire. Albert obtint la partie sud autour de Brunswick et Jean a reçu la partie nord autour de sa résidence à Lunebourg. Parmi les principautés issues de ces partages, les plus importantes sont :

Le château de Dankwarderode.

Le château ducal de Dankwarderode à Brunswick est resté la propriété conjointe de la famille. Toutes les principautés restent gouvernées par des descendants d'Othon Ier, et leurs souverains conservent le titre de « duc de Brunswick-Lunebourg » à côté de celui propre à leur principauté. Après l'extinction de l'une lignée, les autres branches des Welfs étaient héritiers en empêchant la perte du fief. Au fil du temps, les principaux centres de pouvoir se déplacent de Brunswick vers Wolfenbüttel et de Lunebourg vers Celle.

À partir de 1705, il ne subsiste plus que deux branches : celle de Brunswick-Wolfenbüttel et celle de Calenberg, qui règne depuis Hanovre sur toutes les autres anciennes principautés avec le titre d'électeur de Brunswick-Lunebourg. Quatre voix sont attribuées au Brunswick à la diète d'Empire de 1792 : Brunswick-Calenberg, Brunswick-Celle, Brunswick-Grubenhagen et Brunswick-Wolfenbüttel, les trois premières revenant à l'électeur de Brunswick-Lunebourg.

En 1807, tout le duché fut annexé au royaume de Westphalie. Après les guerres napoléoniennes, par résolution du congrès de Vienne, l'électorat de Brunswick-Lunebourg devient le royaume de Hanovre et la principauté de Brunswick-Wolfenbüttel devient le duché de Brunswick.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Le blason du Brunswick-Lunebourg représente les deux léopards de Brunswick et le lion rampant de Lunebourg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]