Comté de Brunswick (Basse-Saxe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunswick.

Le Comté de Brunswick est un comté du duché de Saxe médiéval. Il existe du IXe siècle jusqu'en 1235, quand il est érigé en duché le duché de Brunswick-Lunebourg.

Historique[modifier | modifier le code]

Le comté se développe à partir des domaines de la dynastie des Brunonides centrés autour de la cité de Brunswick et élargis par les héritages d'Henri de Nordheim autour de Northeim et Göttingen et d'une partie de la succession des Billungs autour de Lunebourg, qui reviennent à la maison des Welfs en 1106. Quand le duché de Saxe est réorganisé après la chûte d'Henri le Lion en 1180, le comté devient de facto indépendant du duché de Saxe dont la nouvelle dynastie des ducs Ascaniens ne parvient pas à établir son contrôle. En 1203, les trois fils du duc Henri le Lion divisent le comté entre eux; Henri reçoit la partie ouest incluant Hanovre et Göttingen, Guillaume reçoit la partie autour de Lunebourg, et le roi Othon le territoire autour de « Braunschweig ». L'indépendance du Brunswick est reconnue quand il est promu duché de Brunswick-Lunebourg en 1235 au profit d'Othon l'Enfant, fils de Guillaume de Lunebourg et elle perdure jusqu'en 1918.

Liste des comtes[modifier | modifier le code]

Brunonides[modifier | modifier le code]

Dynastie de Northeim[modifier | modifier le code]

Dynastie de Supplimbourg[modifier | modifier le code]

Welfs[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « County of Brunswick » (voir la liste des auteurs), édition du 26 mai 2014.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, 1966, Margraves de Thuringe, Misnie et Lusace: « Maison des Brunons » et tableau généalogique.