Wolfenbüttel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 09′ 44″ N 10° 32′ 13″ E / 52.1622, 10.5369 ()

Localisation de Wolfenbüttel sur la carte de l'Allemagne.

Wolfenbüttel est une ville de Basse-Saxe, en Allemagne ayant 53 797 habitants[1]. Elle est située sur la rivière Oker, à 10 km au sud de Brunswick (Braunschweig).

Histoire[modifier | modifier le code]

Palais de Wolfenbüttel.

On ne sait pas exactement quand Wolfenbüttel a été fondée, mais elle est mentionnée la première fois en 1118. Les premières habitations étaient probablement limitées à un îlot minuscule sur le fleuve d'Oker.

Wolfenbüttel est devenue la résidence des ducs de Brunswick en 1432. Au cours des trois siècles suivants, la ville est devenue un centre artistique, et des personnalités comme Michael Praetorius, Gottfried Leibniz, et Gotthold Ephraim Lessing y ont vécu. La cour ducale est par la suite retournée à Brunswick, vers 1753, et Wolfenbüttel a peu à peu perdu de son importance.

Au cours de la guerre de Trente Ans, la ville a connu des combats intenses lors de la bataille de Wolfenbüttel en juin 1641, lorsque les Suédois, sous les ordres de Carl Gustaf Wrangel et du comte Hans Christoff von Königsmarck, ont vaincu les Autrichiens menés par l'archiduc Léopold de Habsbourg.

Plusieurs résistants y furent guillotinés comme Marguerite Bervoets, résistante belge, et Louis Cartan, résistant français.

Principaux sites[modifier | modifier le code]

  • Le palais baroque (Schloss) : aujourd'hui une partie du bâtiment sert d'école, et les anciens appartements d'État sont ouverts au public comme musée.
Entrée de la bibliothèque HAB.
  • La Herzog August Bibliothek (HAB) : il s'agit de la bibliothèque ducale, qui renferme l'une des collections de livres anciens les plus grandes et les plus connues au monde. Avec environ 10 000 manuscrits, elle est particulièrement riche en ouvrages médiévaux, en incunables (imprimés remontant à l'époque de l'invention de l'imprimerie, au XVe siècle), et en livres datant de la période de la Réforme luthérienne du XVIe siècle. La bibliothèque a été créée en 1572 et reconstruite en face du château en 1723 dans le style du Panthéon. Le bâtiment actuel de la bibliothèque a été construit en 1886. Gottfried Wilhelm Leibniz et Gotthold Ephraim Lessing ont travaillé dans cette bibliothèque comme bibliothécaires.
  • Durant la Seconde Guerre mondiale, la prison de Wolfenbüttel[2] reçoit des résistants belges (tel que Raoul Rothé) et français. C'est un lieu d'exécution de condamnés à mort, détenus allemands de droit commun coupables de peccadilles, résistants français et belges qui sont guillotinés, tels que Louis Toussaint et Louis Renard ainsi que tous les autres membres du réseau Renard, Marguerite Bervoets, Louis Cartan et Théodore Lefebvre. La ville comprend également un camp de travail forcé dont les détenus (minorités ethniques, suspects raflés dans les pays occupés, prisonniers de guerre soviétiques) sont traités en dépit du droit des gens. Les évadés repris sont exécutés.
Résidence de Gotthold Ephraim Lessing lorsqu'il était bibliothécaire à la HAB.
Ancien arsenal de Wolfenbüttel qui héberge aujourd'hui une partie de la bibliothèque HAB.

Aujourd'hui Wolfenbüttel est plus petite que les villes voisines de Brunswick, Salzgitter, et Wolfsbourg, mais ayant en grande partie été épargnée par la guerre, la ville a conservé 600 maisons à colombage dont beaucoup datent de plusieurs siècles, et elle maintient toujours son caractère historique.

Culture[modifier | modifier le code]

Wolfenbüttel abrite plusieurs départements de l'université des sciences appliquées de Brunswick/Wolfenbüttel et de l'Académie de Lessing, une organisation pour l'étude des travaux de Lessing. La liqueur dite Jägermeister est également une spécialité de Wolfenbüttel.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Un pont de Wolfenbüttel est baptisé du nom de chacune de ces villes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://wolfenbuettel.exsudo.de/
  2. La prison pendant la Seconde Guerre mondiale sur vrid-memorial

Sur les autres projets Wikimedia :