Schleitheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schleitheim
Blason de Schleitheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Schaffhouse Schaffhouse
Maire Willi Fischer
NPA 8226
No OFS 2952
Démographie
Population
permanente
1 653 hab. (31 décembre 2019)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 56″ nord, 8° 29′ 00″ est
Altitude 564 m
Min. 446 m
Max. 892 m
Superficie 21,6 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Schleitheim
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Schaffhouse
Voir sur la carte administrative du Canton de Schaffhouse
City locator 14.svg
Schleitheim
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Schleitheim
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Schleitheim
Liens
Site web www.schleitheim.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Schleitheim est une commune suisse du canton de Schaffhouse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Schleitheim mesure 21,60 km2[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne (1965).

Selon l'Office fédéral de la statistique, Schleitheim compte 1 719 habitants en 2008[1]. Sa densité de population atteint 79 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Schleitheim entre 1850 et 2008[3] :

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

Grâce à la production du plâtre, le village connut aux XVIIIe et XIXe siècles un essor qui se reflète dans quelques bâtiments. L'histoire du plâtre est présentée au Musée du plâtre à Schleitheim-Oberwiesen.

La maison dite La Brasserie est un grand édifice avec habitation et bâtiments utilitaires datant de 1748. À l'intérieur, une salle avec boiseries peintes et plafond à stucs est aménagée en style Régence.

La Kätterlihus est une maison baroque de 1740 qui a pris le nom de l'épouse de son constructeur, Katharina Wanner. Le plafond est décoré de peintures et de portraits faits par Johann Melchior Eggmann[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  4. Guide culturel de la Suisse, Zurich, Ex Libris, , 445 p., p. 338-339