Blidinje

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc naturel de Blidinje
Image illustrative de l'article Blidinje
Vue du parc
Emplacement Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Ville proche Jablanica, Mostar, Posušje, Tomislavgrad
Coordonnées 43° 38′ 29″ N 17° 41′ 18″ E / 43.64139, 17.6883343° 38′ 29″ Nord 17° 41′ 18″ Est / 43.64139, 17.68833  
Superficie 208,2 km2
Création 1995

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Parc naturel de Blidinje

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

(Voir situation sur carte : Bosnie-Herzégovine)
Parc naturel de Blidinje
Blidinje - Risovac
Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
Administration
Pays Bosnie-Herzégovine
Site web www.blidinje-ski.com
Géographie
Coordonnées 43° 46′ 29″ Nord 17° 29′ 37″ Est / 43.77472, 17.49361  
Massif Alpes dinariques
Altitude maximum 1 548 m
Altitude minimum 1 250 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 3
Télésièges 1
Téléskis 2
Débit 2 800 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 5
     Noires 1
     Rouges 2
     Bleues 2
Total des pistes 4 km

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

(Voir situation sur carte : Bosnie-Herzégovine)
Blidinje

Blidinje est une réserve naturelle ainsi qu'une très petite station de ski, situés entre les montagnes Čvrsnica et Vran en Bosnie-Herzégovine.

L'« ensemble naturel et architectural de Blidinje » est proposé par le pays pour une inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le poljé de Blidinje

Situation[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

La flore du parc comprend une grande variété d'espèces de plantes méditerranéennes ou de plantes de montagne, parmi lesquelles on compte des espèces endémiques comme Petteria ramentacea, que l'on rencontre dans les gorges de la Neretva et de la Drežanka, dans la gorge de Diva Grabovica et dans les monts Čvrsnica. Dans les falaises rocheuses de ces monts pousse la moltkia des rochers (Moltkia petraea). Dans la Čvrsnica et les monts Čabulja, parmi la flore alpine ou arctique, on trouve l'edelweiss (Leontopodium nivale ou Leontopodium alpinum), la gentiane de printemps (Gentiana verna), la gentiane des Alpes dinariques (Gentiana dinarica), la gentiane jaune (Gentiana lutea) ou Sibirea croatica[2].

L'espèce d'arbres la plus caractéristique du parc est le pin de Bosnie (Pinus heldreichii) que l'on trouve dans la réserve forestière du village de Masna Luka et sur le mont Čvrsnica. Le secteur des monts Vran, Čvrsnica, Svinjača et Čabulja abrite des forêts de pins noirs (Pinus nigra), d'épicéas (Picea abies), de sapins blancs (Abies alba) et d'ifs (Taxus baccata). Dans les zones les moins élevées, on y trouve aussi la dryade à huit pétales (Dryas octopetala), un arbrisseau nain, et, dans les zones les plus froides le pin de montagne. Parmi les feuillus, les arbres les plus répandus sont le hêtre (Fagus sylvatica)), le noisetier (Corylus avellana) et le chêne rouvre (Quercus petraea)[2].

Faune[modifier | modifier le code]

Parmi les espèces animales qui vivent dans le parc figurent l'ours brun (Ursus arctos) et le chamois. On y rencontre aussi des lièves (Lepus europaeus), des renards, des sangliers, des belettes (Mustela nivalis) ou encore des écureuils[2].

Parmi les espèces d'oiseaux, on peut signaler le pipit rousseline (Anthus campestris), l'alouette des champs (Alauda arvensis), le goéland pontique (Larus cachinans), la corneille mantelée (Corvus cornix), le héron cendré (Ardea cinerea) et la bergeronnette printanière (Motacilla flava)[3].

De nombreuses espèces de lépidoptères ont été recensés dans le parc[4]. Dans la famille des Papilionidae, on y rencontre le machaon (Papilio machaon), le flambé (Iphiclides podalirius), l'Apollon (Parnassius apollo) et le semi-Apollon (Parnassius mnemosyne). Dans la famille des Pieridae figure notamment l'Aurore (Anthocharis cardamines), le Souci (Colias crocea), le Fluoré (Colias alfacariensis) et le Citron (Gonepteryx rhamni). La famille des Lycaenidae est entre autres représentée par la Thécla du chêne (Neozephyrus quercus), l'azuré porte-queue (Lampides boeticus), l'Argus frêle (Cupido minimus), l'Azuré des nerpruns (Celastrina argiolus), le Collier-de-corail (Aricia agestis)n l'Azuré du genêt (Plebejus idas), l'Azuré de l'androsace (Agriades pyrenaicus subsp. dardanus) ou encore l'Azuré bleu céleste (Lysandra bellargus). Parmi les espèces de la famille des Nymphalidae on peut signaler l'Échancré (Libythea celtis), le Sylvain des spirées (Neptis rivularis), le Morio (Nymphalis antiopa), la Grande tortue (Nymphalis polychloros), le Paon du jour (Inachis io ou Aglais io), la Mélitée des centaurées (Melitaea phoebe), le Petit nacré (Issoria lathonia), le Nacré des Balkans (Boloria graeca), le Sylvandre (Hipparchia fagi), le Moiré blanc-fascié (Erebia ligea subsp. herculeana), le Moiré franconien (Erebia medusa), le Moiré chamoisé (Erebia gorge subsp. hercegovinensis), le Erebia ottomana (Erebia ottomana (Herrich-Schäffer subsp. balcanica), le Fadet des tourbières, (Coenonympha tullia subsp. occupata), le Fadet des Balkans (Coenonympha rhodopensis subsp. occupata), le Satyrion (Coenonympha gardetta), la Mégère (Lasiommata megera subsp. lyssa). La famille des Hesperiidae est représentée par exemple par l'Hespérie du marrube (Carcharodus flocciferus) ou le Comma (Hesperia comma)[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Maisons traditionnelles

Monuments culturels[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Villégiature[modifier | modifier le code]

Maisons de villégiature

Station de ski de Blidinje-Risovac[modifier | modifier le code]

La station de ski

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]