Moiré franconien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moiré.

Erebia medusa

Le Moiré franconien ou Franconien ou Nègre à bandes fauves (Erebia medusa) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia medusa (Denis et Schiffermüller, 1775)

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Erebia brigobanna Fruhstorfer, 1917
  • Hipparchia hippomedusa Ochsenheimer, 1820
  • Papilio psodea Hübner, 1804[1]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Erebia medusa medusa
  • Erebia medusa euphrasia Fruhstorfer, 1917 ;
  • Erebia medusa psodea Hübner, 1804 ; en Europe orientale
  • Erebia medusa transiens Heyne, 1895 ;
  • Erebia medusa uralensis Staudinger, 1871[2].
  • Erebia medusa hippomedusa dans les Alpes en altitude[3]

Pour certains Erebia polaris est une sous-espèces d'Erebia medusa, Erebia medusa polaris Staudinger, 1871.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré Franconien se nomme Woodland ringlet en anglais, Rundaugen-Mohrenfalter en allemand et Voorjaarserebia en Néerlendais.

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré franconien est un petit papillon, d'une envergure de 20 à 25 mm. Le mâle est marron foncé avec sur l'aile antérieure une bande postmédiane orange marquée d'ocelles pupillés dont le nombre peut aller jusqu'à cinq et sur l'aile postérieure trois ou quatre ocelles cernés d'orange. La femelle est plus claire. Le revers est identique au recto chez le mâle comme chez la femelle.

Erebia medusa hippomedusa n'a souvent que deux ocelles à l'aile antérieure et sans cerne orange.

Erebia medusa psodea a des ocelles plus colorés et une bande postmédiane claire.

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

Les œufs sont blancs ou vert clair mouchetés de marron, côtelés.

La chenille est verte avec une raie foncée dorsale. La chrysalide est marron clair rayée.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il hiverne au stade de chenille une ou deux années de suite suivant l'altitude de son habitat[3].

Il vole de mai à juillet suivant l'altitude[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont des poacées (graminées).

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est encore présent en Europe occidentale, centrale et méridionale, de la France à l'ouest à l'Asie occidentale à l'est.

Il est présent dans le quart nord-est de la France[4]

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans des landes, des prairies et des bois clairs jusqu'à 2000 mètres[3]. Clairières et lisières de forêts humides.

Protection[modifier | modifier le code]

Erebia medusa est protégé en Région wallonne (Belgique) (annexe 2b du décret du 6/12/2001) et en France dans la région Île-de-France[5],[6].

Erebia medusa7.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INPN taxonie
  2. funet
  3. a, b, c et d Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)
  4. INPN
  5. fiche biodiversité en Wallonie
  6. lepinet

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Chinery et P. Leraut, Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé (ISBN 2-603-01114-6)
  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)