Bitter Sweet Symphony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bitter Sweet Symphony (homonymie).
Bitter Sweet Symphony

Single de The Verve
extrait de l'album Urban Hymns
Sortie
Enregistré 1996
Olympic Studio
(Londres, Angleterre, Royaume-Uni)
Durée 5:58 (version album)
4:33 (édition radio)
Genre Britpop, rock symphonique
Auteur Richard Ashcroft
Compositeur Mick Jagger, Keith Richards
Producteur Martin "Youth" Glover, The Verve
Label Hut
Classement Voir ici

Singles de The Verve

Pistes de Urban Hymns

Bitter Sweet Symphony (« Symphonie aigre-douce ») est une chanson du groupe britannique de britpop The Verve, tirée de leur troisième album, Urban Hymns. Elle est sortie le comme premier single de cet album, et a atteint la 2e position sur le UK Singles Chart et le reste pendant trois mois[1]. Cette chanson a permis au groupe de se mettre au devant de la scène internationale, la chanson étant entrée dans le top 20 d'une vingtaine de pays. Elle a de plus largement contribué au succès de l'album dont elle est issue, album no 1 dans plusieurs pays et détenteurs de 25 disques de platine à travers le monde entier.

La chanson a été classée 10e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM en 2010.

Succès critique[modifier | modifier le code]

Le magazine américain Rolling Stone a classé Bitter Sweet Symphony comme 392e meilleur morceau de tous les temps. En mai 2007, NME a placé Bitter Sweet Symphony en 18e position dans le 50 Greatest Indie Anthem Ever[2] (50 plus grands hymnes indie de tous les temps). En septembre 2007, Q magazine publiait une liste des 10 meilleures chansons du siècle dernier, dans laquelle figurait la chanson[3]. Enfin un sondage mené par la radio australienne Triple J a mis la chanson comme 14e meilleure chanson de tous les temps.

Polémique sur le plagiat[modifier | modifier le code]

Bien que les paroles de la chanson aient été écrites par le chanteur du groupe Richard Ashcroft, la chanson a été créditée également aux musiciens Keith Richards et Mick Jagger après un long procès surmédiatisé accusant The Verve d'avoir copié le thème d'une reprise par le Andrew Oldham Orchestra d'une chanson de 1965 des Rolling Stones, The Last Time[4].

À l'origine, The Verve avait négocié une licence pour utiliser un échantillon de l'enregistrement d'Oldham, mais on a accusé le groupe d'avoir abusé de cet échantillon. Ainsi ABKCO Records, possesseur du catalogue des Stones a lancé une poursuite, motivé de plus par le succès commercial du single. L'affaire a finalement été réglée, la totalité des droits d'auteur de la chanson revenant à ABKCO et les crédits d'écriture à Richard Ashcroft, Mick Jagger et Keith Richards.

« On nous a dit que ça allait être une répartition 50/50, puis ils ont vu le succès que l'on tirait de cette chanson », a dit Simon Jones, le bassiste du groupe. « Ils ont téléphoné et ont dit "nous voulons 100% ou nous le faisons sortir des magasins, vous n'avez pas beaucoup de choix"[5]. »

La chanson a été utilisée plus tard plusieurs fois, contre la volonté du groupe, pour des publicités. Celui-ci était impuissant, les droits étant en possession de ABKCO Records. Ainsi Nike l'a utilisée, ainsi que Opel.

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

La vidéo de Bitter Sweet Symphony met en vedette comme à son habitude le chanteur Richard Ashcroft. Celui-ci marche dans une rue de Londres, et, ignorant les passants et les obstacles, marche en chantant droit devant lui[6]. Il bouscule ainsi plusieurs passants, les faisant parfois même tomber, ces derniers l'insultant sans que Ashcroft ne se retourne[6]. Il va même jusqu'à sauter sur une voiture qui lui barre sa route pour éviter de la contourner, ce qui provoque la colère de la conductrice, qui le suit en lui criant dessus. Cependant Ashcroft l'ignore et poursuit son chemin[6]. Vers la fin de la chanson le reste du groupe le rejoint, et on les voit marcher tous ensemble dans une rue, faisant ainsi la jonction avec la vidéo du single suivant, The Drugs Don't Work, dans laquelle on voit la suite de la vidéo montrant le groupe marchant dans cette rue.

La vidéo dure 4 minutes et 38 secondes, ce qui correspond à la version radio de la chanson, la version originale de l'album durant 5 minutes et 58 secondes.

Le clip serait un hommage à celui d’Unfinished Sympathy de Massive Attack.

Live 8[modifier | modifier le code]

Le , le groupe anglais Coldplay a invité Ashcroft à chanter cette chanson au concert Live 8, au profit de l'aide humanitaire en Afrique, qui s'est déroulé à Hyde Park (Londres). Ils l'ont joué après une seule répétition au Crystal Palace. Ashcroft a été présenté par Chris Martin, le leader de Coldplay comme « le meilleur chanteur du monde » et il a décrit Bitter Sweet Symphony comme « probablement la plus grande chanson jamais écrite ». Le , un documentaire intitulé Live 8: A Bitter Sweet Symphony a été diffusé pour revivre les moments de la journée avec une partie de la performance d'Ashcroft et de Coldplay.

Utilisations[modifier | modifier le code]

La chanson a été utilisée dans de nombreux films ou séries télévisées, ou par des équipes de sport :

  • La chanson a été utilisée en générique de fin du film Sexe Intentions de 1999.
  • La chanson a été utilisée par ITV comme la musique de fond à la séquence d'ouverture pour les matchs internationaux de football de l'équipe d'Angleterre, par exemple pour les qualifications à la Coupe du monde de football 2010. La musique peut être entendue comme la caméra se déplace à travers une vidéo numérique de l'histoire du football d'Angleterre et, finalement, finit sur le nouveau stade de Wembley.
  • Le groupe mexicain Mexican Institute of Sound sur son album Soy Sauce en a fait une reprise en espagnol nommée Sinfonia Agridulce.
  • L'équipe de football américain des Seahawks de Seattle a utilisée la chanson pour son entrée de terrain au Super Bowl XL et continue depuis à l'utiliser pour leurs matchs à domicile.
  • La franchise de NBA des Nuggets de Denver utilisent de la même façon la chanson pour leur entrées de terrain.
  • L’échantillon de The Last Time utilisé dans Bitter Sweet Symphony est utilisable dans le jeu DJ Hero (2009).
  • La chanson apparaît dans un épisode de la série télévisée américaine Les Simpson qui s'appelle Les Années 90 (Épisode 11/Saison 19).
  • La chanson a été reprise et remixée par Jason Derulo sous le titre de Riding Solo.
  • La chanson fut aussi reprise par le groupe Limp Bizkit mélangée a la chanson Home Sweet Home du groupe de glam-rock Mötley Crüe sous le titre "home sweet home/bittersweet symphony"
  • Le riff de la chanson a été littéralement repris par Sugar Daddy sur le titre Sweet Soca Music, en y apportant leur touche reggaeton
  • La chanson a été utilisée de manière légèrement modifiée par la WWE comme thème d'entrée de Caylen Croft et Trent Barreta lors de leurs premières semaines à la ECW. Elle fut appelée Semi Sweet Symphony.
  • La chanson a été reprise dans la série Smash, saison 2 épisode 10 The Surprise Party, par le personnage Ivy Lynn (Megan Hilty)
  • La chanson est utilisée comme musique du générique de début dans l'émission "Top France" de D17.
  • La chanson a été reprise en 2018 dans un épisode de la deuxième saison de la série télévisée Riverdale par les actrices Ashleigh Murray et Camila Mendes.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

CD1
  1. Bitter Sweet Symphony (version album) - 5:58
  2. Lord I Guess I'll Never Know - 4:52
  3. Country Song - 7:50
  4. Bitter Sweet Symphony (édition radio) - 4:35
CD2
  1. Bitter Sweet Symphony (version étendue) - 7:52
  2. So Sister - 4:11
  3. Echo Bass - 6:39
  1. Bitter Sweet Symphony (version album) - 5:58
  2. Lord I Guess I'll Never Know - 4:52
  3. So Sister - 4:11
  4. Echo Bass - 6:39
  1. Bitter Sweet Symphony (version album) - 5:58
  2. So Sister - 4:11
  3. Lord I Guess I'll Never Know - 4:52
  4. Country Song - 7:50

Classements par pays[modifier | modifier le code]

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (1997-1998) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG) 37
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA Charts) 11
Drapeau de l'Autriche Autriche (Austrian Singles Chart) 15
Drapeau de la Belgique Belgique (Ultratop 50 Flanders) 21
Drapeau de la Belgique Belgique (Ultratop 50 Wallonia) 18
Drapeau du Canada Canada (RPM) 5
Drapeau du Canada Canada (RPM 30 Alternative) 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100) 12
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Top 40 Mainstream) 23
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Alternative Songs) 4
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Adult Pop Songs) 8
Drapeau de la Finlande Finlande (YLE Top40 Singles) 6
Drapeau de la France France (Top 50 Singles) 16
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA) 3
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI) 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (Recorded Music NZ) 15
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40) 14
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart) 2
Drapeau de la Suède Suède (Hitlistan Singles Chart) 10
Drapeau de la Suisse Suisse (Swisscharts Singles) 15

Classement annuel[modifier | modifier le code]

Classement (1998) Meilleure
position
Drapeau du Canada Canada (RPM 30 Alternative) 27
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100) 79

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« The Verve's bitter sweet career », sur BBC News,
  2. (en)« The Greatest Indie Anthems Ever – Number One is getting close », sur NME,
  3. (en)« Songwriters reveal top 10 tracks », sur BBC News,
  4. (en)Bob Stanley, « David Whitaker obituary », sur The Guardian,
  5. (en)Betty Powell, « Bitter, Sweet Success », sur Music Saves,
  6. a, b et c Camille Kaelblen, « VIDÉO - "Bitter Sweet Symphony", le clip bad boy de The Verve », sur RTL2,

Liens externes[modifier | modifier le code]