Martin Glover

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martin Glover
Martin Glover - Ilosaarirock 2009.jpg
Martin Glover (avec Killing Joke) au festival Ilosaarirock 2009 à Joensuu, Finlande
Biographie
Naissance
Pseudonyme
YouthVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
The Fireman
Hypnopazūzu (d)
Killing JokeVoir et modifier les données sur Wikidata
Instruments
Genre artistique
Site web
Distinction
Człowiek ze Złotym Uchem (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Martin Glover, plus connu sous le pseudonyme Youth, né le [1], est un bassiste de rock, écrivain, illustrateur et producteur de musique britannique. Il a, entre autres, travaillé avec U2, The Verve, Depeche Mode, Erasure (trois remixes pour le single Chorus, en 1991), Dido et notamment Killing Joke, dont il est le bassiste de la formation du groupe, en 1978, jusqu'en 1982, puis en 1994-1996 et à nouveau depuis 2008, date à laquelle Killing Joke retrouve sa composition d'origine.

Pour son travail avec le groupe the Verve en collaboration avec Chris Potter, il reçoit en 1998 le prix du « Meilleur Producteur Britannique » aux Brit Awards.

Biographie, carrière[modifier | modifier le code]

Martin Glover fait partie du quatuor fondateur du groupe Killing Joke, lancé en 1978 par Jaz Coleman et le batteur Paul Ferguson. Lors de la séparation provisoire du groupe en 1982, Glover se lance dans une carrière de producteur de musique. Dans les années suivantes, il co-écrit, arrange et co-produit de très nombreux titres et albums pour des artistes et groupes de styles variés.

Il crée sa première maison d'édition, Dragonfly Records, à Londres en 1991. C'est dans son studio personnel, chez Butterfly Records, qu'est enregistrée la plus grande partie de l'album Pandemonium de Killing Joke en 1993-1994.

En 2007, à la suite du décès de Paul Raven, Youth retrouve sa place au sein de Killing Joke pour participer à un nouvel album et une tournée mondiale. C'est la première fois depuis 1982 que le groupe retrouve sa composition originelle[2].

Youth est également connu depuis 2008 pour être l'un des deux membres, avec Paul McCartney, du groupe électro-expérimental The Fireman : l'identité des membres de ce duo était jusqu'alors inconnue, depuis ses débuts en 1993, et ne fut révélée qu'à l'occasion de la sortie de leur troisième album studio[3].

En 2009, il joue comme bassiste et guitariste et produit cinq des titres de Command, dixième album studio du groupe d'electro britannique Client[3]. Il sort en 2010 un recueil de poèmes et d'illustrations et un album instrumental intitulés Kommune. Le thème central est celui des difficultés et des plaisirs de la vie en communauté[4].

En 2011, il produit avec Sir Bob Cornelius Rifo, leader du groupe The Bloody Beetroots, le morceau Church of noise[5]. En 2014, il coproduit le dernier album studio de Pink Floyd, The Endless River.

En 2016 il sort Create Christ, Sailor Boy, le premier album de Hypnopazūzu, son projet musical en collaboration avec David Tibet.

En parallèle de sa carrière « rock », Martin Glover est aussi une figure emblématique de la scène Trance Goa des années 1990. Lui-même producteur sous son habituel pseudonyme de Youth, il délivre un dub qui fait fureur dans les Chillout des soirées Goa. Il sort plusieurs versions dub des morceaux de Kiling Joke, notamment sur le double CD Killing Joke in Dub. Mais c'est surtout au travers de son label Dragonfly que Youth se fait un nom sur la scène psychédélique. En signant des artistes comme Hallucinogen, Doof ou encore les français de Total Eclipse son label devient rapidement un incontournable dans les tracklists des DJ Goa. Le label Dragonfly sort également de nombreuses productions Dub et Chillout, à tel point que Martin Glover décide en 1998 de fonder un nouveau label, Liquid Sound Design Records, pour se concentrer sur l'exploration de ces sonorités plus planantes en s'affranchissant de l'étiquette « Psytrance » de Dragonfly. Vingt ans après sa création, c'est sur ce label que sort en 2018 l'album Astronaut Alchemists, fruit de la collaboration entre Youth et l'artiste dub Gaudi.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Colin Larkin, The Encyclopedia of Popular Music, Omnibus Press, , 1600 p. (ISBN 978-0-85712-595-8, lire en ligne), p. 2020
  2. (en) Killing Joke eigthies lineup reuniting, article paru sur thedailyswarm.com.
  3. a et b cf. magazine D-Side N°51, p. 14.
  4. Youth, Kommune, éditions Bracketpress, Rochdale, 2010.
  5. (en) Page Souncloud du morceau Church of noise

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :