Beta Ceti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Beta Ceti
(β Cet / β Ceti)
Diphda
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 00h 43m 35,2s
Déclinaison −17° 59′ 12″
Constellation Baleine
Magnitude apparente 2,04

Localisation dans la constellation : Baleine

(Voir situation dans la constellation : Baleine)
Cetus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral K0 III
Indice U-B 0,87
Indice B-V 1,02
Variabilité Suspectée
Astrométrie
Vitesse radiale 13,0 km/s
Mouvement propre μα = 232,79 mas/a
μδ = 32,71 mas/a
Parallaxe 34,04 ± 0,82 mas
Distance 96 ± 2 al
(29,4 ± 0,7 pc)
Magnitude absolue -0,31
Caractéristiques physiques
Masse M
Rayon 17 R
Luminosité 145 L
Température 4 800 K
Rotation 170 jours
Âge 109 a

Autres désignations

Deneb Kaitos, Diphda, Difda al Thani, Rana Secunda, β Cet, 16 Cet (Flamsteed), HR 188, HD 4128, SAO 147420, BD-18 115, GJ 31, GCTP 134.00, HIP 3419, NSV 272[1]

Beta Ceti (β Cet / β Ceti), également appelée par ses noms traditionnels Diphda et Deneb Kaitos, est l'étoile la plus brillante de la constellation de la Baleine. En dépit de sa désignation de Bayer « beta », elle est en réalité plus brillante que Alpha Ceti. Il s'agit d'une étoile géante orangée plus grande et plus lumineuse que le Soleil, qui est de type spectral G9.5 III[2] ou K0 III[3] et qui est donc à la limite entre les étoiles de type G et de type K.

Dénominations[modifier | modifier le code]

L'étoile possède les noms traditionnels de Deneb Kaitos et de Diphda. Deneb Kaitos provient de l'arabe et signifie la « queue de Baleine ». Diphda vient de l'arabe الضفدع الثاني aD-Dafda‘ aθ-θānī et signifie « seconde grenouille », la première grenouille, ou en tout cas sa translittération arabe, Difa al Auwel désignant Fomalhaut. Les graphies Deneb Kajtos, Difda, Difda al Thani, ainsi que le nom latin de Rana Secunda ont également été employés pour désigner l'étoile[4]. Ces noms sont pour la plupart relativement ambigus. Ainsi Rana se réfère à δ Eridani. Le terme de Deneb est également employé dans de plusieurs autres noms traditionnels d'étoiles, comme α Cygni (Deneb), ι Ceti (Deneb Kaitos Shemali), β Leonis (Denebola) et de nombreux autres.

Le nom propre de Diphda a été officialisé par l'Union astronomique internationale en date du 21 août 2016[5] pour Beta Ceti.

Repérage[modifier | modifier le code]

Diphda est l'étoile la plus brillante de la constellation de la Baleine (hormis pendant les maxima de Mira) et se situe dans une zone dépourvue d'autres étoiles brillantes, les plus visibles ayant une magnitude de l'ordre de 3,5.

Elle peut être repérée aisément en prolongeant l'axe Alphératz-Algenib (l'un des côtés du grand carré de Pégase) vers le sud.

Diphda forme avec Hamal du Bélier et Alphératz d'Andromède le Triangle d'automne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) * bet Cet -- High proper-motion Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. S. N. Sägesser et C. Jordan (Mars 2005) « Emission measures for the single giant β Ceti » Proceedings of the 13th Cambridge Workshop on Cool Stars, Stellar Systems and the Sun, held 5–9 July 2004 in Hamburg, Germany, Agence spatiale européenne. 
  3. (en) D. Montes et al., « Late-type members of young stellar kinematic groups - I. Single stars », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 328, no 1,‎ , p. 45–63 (DOI 10.1046/j.1365-8711.2001.04781.x, Bibcode 2001MNRAS.328...45M, arXiv astro-ph/0106537, lire en ligne)
  4. N. D. Kostjuk, « HD-DM-GC-HR-HIP-Bayer-Flamsteed Cross Index », Centre de données astronomiques de Strasbourg, (consulté le 28 février 2007)
  5. (en)IAU Catalog of Star Names