Bataille de l'Elle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de l'Elle
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Moulin des Rondelles, lieu de l'assaut décisif.
Informations générales
Date du 12 juin au 13 juin 1944
Lieu Cerisy-la-Forêt, France
Issue Victoire des Alliés
Belligérants
Alliés
Drapeau des États-Unis États-Unis
Axe
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Drapeau des États-Unis Walter M. Robertson,
Drapeau des États-Unis Dwight Eisenhower,
Drapeau des États-Unis Omar Bradley,
Drapeau de l'Allemagne Inconnus
Forces en présence
Inconnues Inconnues
Pertes
540 morts, blessés ou disparus Inconnues

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Bataille de Normandie


Opérations de débarquement
Neptune · Tonga · Utah Beach · Omaha Beach · Gold Beach · Juno Beach · Sword Beach · Pointe du Hoc · Manoir de Brécourt


Secteur anglo-canadien
Caen · Perch · Authie · Putot · Bretteville-l'Orgueilleuse · Norrey · Mesnil-Patry · Villers-Bocage · Epsom · Windsor · Charnwood · Jupiter · Goodwood · Atlantic · Martlet · Crête de Verrières · Spring · Bluecoat · Totalize · Tractable · Côte 262


Secteur américain
Carentan · Haies · Elle · Cherbourg · Saint-Lô · Cobra · Mortain


Fin de la bataille de Normandie et libération de l'Ouest
Poche de Falaise · Chambois · Rennes · Saint-Malo · Brest · Paris


Mémoire et commémorations
Cimetières militaires de la bataille de Normandie · Commémorations du 70e anniversaire · Projet UNESCO de classement des plages


La bataille de l'Elle est un épisode de la bataille de Normandie, pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle commence le pour s'achever le 13 juin avec la traversée de l'Elle par les troupes américaines.

Le Déroulement[modifier | modifier le code]

Plan de la bataille.

Le 12 juin 1944 la 2e division d'infanterie américaine reçut l'ordre de traverser l'Elle. Quand les troupes atteignirent la rive est, elles rencontrèrent une résistance ennemie, qui présageait la fin de l'avancée rapide commencée le 7 juin 1944. Malgré le fait que l'Elle soit une petite rivière facilement franchissable, sa traversée fut durement disputée[1].

Le 12 juin 1944 une première tentative de traversée fut arrêtée dès le départ par un feu nourri de mitrailleuses et de mortiers provenant de la rive ouest. Le 13 juin 1944 les hommes de la Compagnie C du 38e Régiment d'Infanterie reçurent l'ordre de traverser la rivière à cet endroit. La première tentative dans la matinée échoua et ce n'est que dans l'après-midi après la deuxième offensive qu'ils réussirent à atteindre l'autre rive[1].

La dureté des combats provoqua de nombreuses pertes, 10 hommes de la Compagnie C furent tués et 23 autres blessés. Au total, les pertes de la 2e division d'infanterie américaine durant ces 2 jours de combat s'élevèrent à 540 tués, blessés ou disparus[1]. L'assaut décisif eut lieu à moulin des Rondelles, où les combats firent onze morts dans les rangs américains[2].

Pendant la deuxième attaque de la Compagnie C le 13 juin 1944, les hommes furent arrêtés par un feu nourri de mitrailleuses. Des mortiers ennemis commencèrent à ajuster leur tir sur les GI. Se rendant compte de la gravité de la situation et réalisant que les obus de mortiers allaient bientôt tomber sur eux, le soldat de première classe Mister incita les hommes à bouger et continuer leur avance[1].

Il se précipita de sa propre initiative devant les hommes en direction de la rivière. Sachant que ses chances de survie étaient maigres il cria, «Allez, suivez-moi!». Le soldat de première classe Mister chargea droit vers l'ennemi situé en haut de la pente, lorsqu'il fut mortellement touché. Inspirés et encouragés par les actions du soldat de première classe Mister, les hommes de la Compagnie C avancèrent et remportèrent la bataille[1].

Commémorations[modifier | modifier le code]

Stèle du Moulin des Rondelles

En hommage aux soldats ayant combattu lors de cette bataille, la municipalité de Cerisy-la-Forêt a fait ériger en leur honneur, en 2009, une stèle au Moulin des Rondelles, où se déroulèrent une partie des combats du 13 juin[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Theodore Mister », sur Military Times (consulté le 5 mars 2013).
  2. Cerisy commémore sa libération du 10 juin 1944, Ouest-France, 11 juin 2014
  3. « Commémoration franco-américaine au Moulin des Rondelles », Ouest-France