Base de loisirs de l'Île Charlemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la base de loisirs. Pour l'île Charlemagne, voir Île Charlemagne.
Base de loisirs de l'Île Charlemagne
Image illustrative de l'article Base de loisirs de l'Île Charlemagne
Vue du lac principal
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Saint-Jean-le-Blanc
Superficie 70 ha
Cours d'eau bordée par la Loire
Histoire
Création 15 juin 1987
Caractéristiques
Lieux d'intérêts Base de plein air et de loisirs (BPAL)
Accès et transport
Bus IC
Localisation
Coordonnées 47° 53′ 41″ nord, 1° 56′ 25″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Base de loisirs de l'Île Charlemagne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Base de loisirs de l'Île Charlemagne

Géolocalisation sur la carte : Orléans

(Voir situation sur carte : Orléans)
Base de loisirs de l'Île Charlemagne

La base de loisirs de l'Île Charlemagne est une base de plein air et de loisirs française située à Saint-Jean-le-Blanc dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Le site est administré par la Ville d'Orléans[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La base de loisirs de l'Île Charlemagne s'étend sur 70 hectares[2] sur la rive gauche de la Loire, sur le territoire de la commune de Saint-Jean-le-Blanc, dans l'est de l'agglomération orléanaise, à environ 97 mètres d'altitude.

Son caractère insulaire est dû à la présence d'un bras de la Loire qui oblige les usagers à franchir une passerelle pour rejoindre la base de loisirs depuis la route ou le parking.

L'accès au site est libre et gratuit. En transport en commun, l'arrêt Île Charlemagne de la ligne de bus IC des transports de l'agglomération orléanaise dessert la base de loisirs depuis la levée de la Chevauchée.

La base de loisirs est traversée par l'itinéraire cyclotouristique de La Loire à vélo qui constitue une partie de la véloroute EuroVelo 6.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir été partagée entre les communes d'Orléans et de Saint-Jean-de-Braye en 1790 sous la Révolution française, l'île Charlemagne est rattachée à la commune de Saint-Jean-le-Blanc par la loi datée du 19 juin 1911[3].

Dès la fin du XIXe siècle, l'île est utilisée pour les loisirs[3].

En 1975, la municipalité d'Orléans rachète l'île et décide de convertir le site en base de loisirs en 1979 ou en 1983 selon les sources[3],[4].

Des travaux importants de plantations, de nivellement et de désensablement du bras de la Loire définissant l'île sont réalisés en 1982[4].

Après un an et demi de travaux réalisés en 1985 et 1986, la base de loisirs de l'Île Charlemagne est inaugurée le 15 juin 1987[4].

Une école de voile est construite en 1987 et 1988[4].

Un club d'équitation est créé en 1995, il est consacré aux poneys[4].

Le 29 mai 2009, l'île Charlemagne reçoit le label environnemental Pavillon Bleu d'Europe[5].

En mai 2017, le site accueille le championnat de France de voile radiocommandée[6].

Description[modifier | modifier le code]

Cet espace permet des activités de plein air et nautiques (dont la baignade) sur son plan d'eau principal. Il est constitué de quatre étangs, dont le plus grand a une surface de 29 ha.

Activités aquatiques et nautiques[modifier | modifier le code]

Deux zones de baignades sont aménagées : la première plage est longue d'environ 150 mètres et la seconde, de 200 mètres. Elles sont ouvertes et surveillées de mai à septembre[7], de 12h à 20h. Chacune comporte un petit « bain » (1,5 mètre de profondeur maximum) et un grand « bain » (à la profondeur variable).

Il est également possible de pratiquer les activités suivantes : voile, planche à voile, canoë-kayak, dériveur, catamaran , pêche ou modélisme.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Panneau indiquant le parcours de la Loire à vélo, avec en arrière-plan la Loire.

La base de Loisirs accueille régulièrement des évènements de plein air, comme les fêtes johanniques d'Orléans ou le triathlon.

Restauration[modifier | modifier le code]

Des aires de pique-nique sont disponibles, ainsi que deux buvettes (lors de la période estivale).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Creff, « La plage à 10 minutes à pied d'Orléans », sur www.larep.fr, (consulté le 26 mai 2017).
  2. Site d'Orléans, consulté le 29 novembre 2009.
  3. a, b et c de La Fournière 1986, p. 36
  4. a, b, c, d et e Christelle Bruant, Véronique Mignan, « Base de loisirs de l'Ile Charlemagne », sur archives.orleans-metropole.fr (consulté le 26 mai 2017).
  5. Site de La Tribune d'Orléans, consulté le 11 juin 2009.
  6. Yohann Desplat, « Le championnat de France de voile radiocommandée a débuté hier après-midi », sur www.larep.fr, (consulté le 26 mai 2017).
  7. Site OrléansCity.com, consulté le 01/02/2009.
  8. Voir site officiel www.leo-parc-aventure.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel de La Fournière, « Histoire de l'île Charlemagne à Orléans », Bulletin de la Société archéologique et historique de l'Orléanais, t. 9, no 71,‎ , p. 31-37 (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :