Barbora Špotáková

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barbora Špotáková Portail athlétisme
Athletissima 2012 - Barbora Špotáková.jpg
Barbora Špotáková en 2012
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Période d'activité En activité
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance (36 ans)
Lieu Jablonec nad Nisou
Taille 1,82 m
Poids 80 kg
Entraîneur Rudolf Cerny
Records
Actuelle détentrice du record du monde du lancer du javelot (72,28 m le 13 septembre 2008)
Palmarès
Jeux olympiques 2 - 1
Championnats du monde 2 2 -
Ligue de diamant 4 1 1
Championnats d'Europe 1 1 1

Barbora Špotáková (née le à Jablonec nad Nisou) est une athlète tchèque spécialiste du lancer du javelot. Championne du monde en 2007 et 2017, et championne olympique en 2008 et 2012, elle est l'actuelle détentrice du record du monde de la discipline avec la marque de 72,28 m, établie le à Stuttgart.

Carrière[modifier | modifier le code]

À ses débuts dans l'athlétisme, elle pratiquait l'heptathlon.

Barbora Špotáková à Budapest lors des Championnats d'Europe par équipes 2010.

En 2006, Barbora Špotáková monte sur la deuxième marche du podium des Championnats d'Europe de Göteborg (65,64 m) derrière l'Allemande Steffi Nerius[1]. Aux championnats du monde d'Osaka, en 2007, elle améliore en finale son record national par deux fois et remporte le titre devant les Allemandes Christina Obergföll et Steffi Nerius en établissant 67,07 m en finale[2].

Titre olympique et record du monde (2008)[modifier | modifier le code]

Barbora Špotáková remporte la médaille d'or des Jeux olympiques de 2008[3] et établit un nouveau record d'Europe du lancer du javelot avec 71,42 m réussi à son sixième et dernier essai[4]. Le , la Tchèque établit la marque de 72,28 m lors de la Finale mondiale de Stuttgart, améliorant de 58 centimètres le record du monde de la discipline détenu depuis 2005 par la Cubaine Olisdeilys Menéndez[5].

La Tchèque ne parvient pas à conserver son titre lors des Championnats du monde de Berlin, en août 2009. Elle termine deuxième du concours avec la marque de 66,42 m, s'inclinant largement face à Steffi Nerius (67,30 m)[6]. Troisième des Championnats d'Europe 2010 de Barcelone derrière les Allemandes Linda Stahl et Christina Obergföll, Barbora Špotáková remporte la première édition de la Ligue de diamant grâce notamment à ses trois succès obtenus aux meetings de Rome, Monaco et Londres[7].

Titre olympique conservé (2012)[modifier | modifier le code]

Le 25 mai 2012, elle ravit la meilleure performance mondiale de l'année à Mariya Abakumova avec un jet 67,78 m réalisés lors du Golden Spike Ostrava, chez elle en République tchèque ; la même Abakumova, qui détenait la MPMA en 66,68 m, termine deuxième avec 64,34 m[8]. Continuant sa progression, elle enchaîne sur une nouvelle victoire et MPMA le 31 mai lors du Golden Gala à Rome qui compte pour la Ligue de diamant 2012 ; avec 68,65 m, elle prend la première place du classement provisoire du javelot et passe à un centimètre du record du meeting qu'elle avait établi en 2010[9].

Après son retrait en 2013 pour cause de maternité[10], elle revient en 2014 et remporte les championnats d'Europe, seul titre international qui manquait à son palmarès, après avoir obtenu l'argent en 2006 et le bronze en 2010.

Troisième médaille olympique avec le bronze à Rio (2016)[modifier | modifier le code]

En mars 2016, la Tchèque se fracture le pied lors d'une partie de tennis pendant son stage aux Îles Canaries : prenant du retard dans sa saison, elle lance pour ses 2 premiers concours de l'année à 59,82 m et 63,79 m[11]. Le 19 juin suivant, lors des Championnats nationaux, elle établit une nouvelle meilleure performance mondiale de l'année avec un jet à 66,87 m[11].

Le 9 juillet, elle se classe 5e des Championnats d'Europe d'Amsterdam avec un lancer à 62,66 m[12]. En quête d'un 3e titre olympique consécutif, la Tchèque ne parvient pas à réaliser cet exploit aux Jeux olympiques de Rio : avec un jet à 64,80 m, elle s'empare de la médaille de bronze, laissant la Croate Sara Kolak remporter le titre (66,18 m) devant la Sud-Africaine Sunette Viljoen (64,92 m)[13].

Le 9 septembre, elle se classe 2e de Mémorial Van Damme de Bruxelles (63,78 m) derrière la Lettone Madara Palameika (66,18 m) et monte par conséquent sur la 3e du classement final de la Ligue de diamant (23 pts) derrière Palameika (59 pts) et Kathryn Mitchell (25 pts)[14].

Championne du monde dix ans après (2017)[modifier | modifier le code]

Le 26 mai 2017, elle fait sa rentrée internationale lors du Prefontaine Classic de Eugene où elle prend la 4e place du concours avec 63,30 m[15] puis s'impose aux Championnats d'Europe par équipes avec 65,14 m, sa meilleure performance de la saison. Le 6 juillet, à Lausanne, elle signe son meilleur jet depuis 2014 avec 67,40 m[16]. Trois jours plus tard, à Londres, elle bat le record du meeting avec 68,26 m[17].

Le 8 août, Barbora Špotáková remporte le titre de championne du monde à l'occasion des mondiaux de Londres avec un jet à 66,76 m. Elle glane l'or dix ans après son premier titre remporté à Osaka en 2007 et devient la 3e lanceuse de l'histoire à remporter deux titres mondiaux[18]. Elle devance sur le podium les Chinoises Li Lingwei (66,25 m) et Lü Huihui, la vice-championne du monde en titre (65,26 m) tandis que la championne olympique Sara Kolak doit se contenter de la 4e place (64,95 m)[18].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Barbora et son compagnon Lukas Novotny ont eu leur premier fils, Janek, le 24 mai 2013.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2000 Championnats du monde juniors Santiago du Chili 4e 5 689 pts
2005 Universiade İzmir 1re 60,73 m
Finale mondiale Monaco 5e 61,60 m
2006 Championnats d'Europe Göteborg 2e 66,12 m
Finale mondiale Stuttgart 1re 66,21 m
2007 Championnats du monde Osaka 1re 67,07 m
Finale mondiale Stuttgart 1re 67,12 m
2008 Jeux olympiques Pékin 1re 71,42 m
Finale mondiale Stuttgart 1re 72,28 m
2009 Championnats du monde Berlin 2e 66,42 m
Finale mondiale Thessalonique 2e 63,45 m
2010 Championnats d'Europe Barcelone 3e 65,36 m
Ligue de diamant 1re détails
2011 Championnats d'Europe par équipes Stockholm 3e 64,40 m
Championnats du monde Daegu 2e 71,58 m
Ligue de diamant 2e détails
2012 Jeux olympiques Londres 1re 69,55 m
Ligue de diamant 1re détails
2014 Championnats d'Europe par équipes Brunswick 1re 65,57 m
Championnats d'Europe Zurich 1re 64,41 m
Coupe continentale Marrakech 1re 66,52 m
Ligue de diamant 1re détails
2015 Championnats d'Europe par équipes Heraklion 1re 62,56 m
Championnats du monde Pékin 9e 60,08 m
Ligue de diamant 1re détails
2016 Championnats d'Europe Amsterdam 5e 62,66 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 3e 64,80 m
Ligue de diamant 3e détails
2017 Championnats d'Europe par équipes Lille 1re 65,14 m
Championnats du monde Londres 1re 66,76 m

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du javelot 72,28 m Drapeau : Allemagne Stuttgart 14 septembre 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Résultats des Championnats d'Europe 2006, eaa.org, consulté le 14 octobre 2010
  2. (en) « Spotakova surprises some, but not Zelezny », iaaf.org, 31 août 2007
  3. (en) « With dramatic last round effort, Spotakova sets European record to spear Olympic gold », iaaf.org, 21 août 2008
  4. (en) Résultats des Jeux olympiques de 2008, iaaf.org, 21 août 2009
  5. (en) « Spotakova demolishes World record in Stuttgart - IAAF / VTB Bank World Athletics Final », iaaf.org, 13 septembre 2008
  6. (en) Event Report - Women's Javelin Throw - Final Berlin 2009, iaaf.org, 18 août 2009
  7. (en) Compte-rendu du lancer du javelot féminin de la Ligue de diamant 2010, diamondleague.com, 19 août 2010
  8. « MPM pour Spotakova », sur www.lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 26 mai 2012)
  9. « Spotakova bat la MPM du javelot », sur www.lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 31 mai 2012)
  10. (en) « Bondarenko and Spotakova named Athletes of the Month for June », sur european-athletics.org, (consulté le 15 août 2014)
  11. a et b « MPM pour Barbora Spotakova au javelot », sur L'Equipe.fr (consulté le 19 juin 2016)
  12. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 10 juillet 2016)
  13. « Jeux Olympiques : Sara Kolak en or au javelot, pas de triplé pour Barbora Spotakova » (consulté le 9 septembre 2016)
  14. « Programma 2016 & Resultaten - Diamond League - Brussels », sur brussels.diamondleague.com (consulté le 9 septembre 2016)
  15. « IAAF: Chespol stuns with world U20 record in Eugene – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 27 mai 2017)
  16. Rédaction, « MPM pour Sara Kolak au javelot avec un jet à 68,43 m », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  17. « IAAF: Spotakova gains revenge on Kolak in London – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 15 juillet 2017)
  18. a et b Rédaction, « L'or pour Barbora Spotakova au javelot », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)