Sara Kolak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sara Kolak
Image illustrative de l’article Sara Kolak
Sara Kolak lors de la finale des Jeux olympiques de Rio de Janeiro où elle remporte le titre olympique.
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Nationalité Drapeau : Croatie Croate
Naissance (26 ans)
Lieu Ludbreg
Taille 1,70 m
Poids 74 kg
Club AK Kvarner
Entraîneur Andrej Hajnsek
Records
Détentrice du record de Croatie : 68,43 m (2017)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats d'Europe - - 1

Sara Kolak (née le à Ludbreg) est une athlète croate, spécialiste du lancer de javelot, championne olympique en 2016[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle remporte des médailles de bronze lors des Championnats d'Europe 2013 et du monde 2014 juniors avant de porter en 2016, le record national à 63,50 m, ce qui lui donne une médaille de bronze senior lors des Championnats d'Europe d'Amsterdam, derrière la Biélorusse Tatsiana Khaladovich (66,34 m) et l'Allemande Linda Stahl (65,25 m)[2].

Championne olympique à 21 ans (2016)[modifier | modifier le code]

Elle améliore son record en qualifications des Jeux olympiques de Rio avec 64,30 m, se qualifiant ainsi en finale. Le lendemain, Kolak réalise un 4e jet à 66,18 m, nouveau record national battu pour la 2de fois lors de ces Jeux et remporte à la surprise générale le titre olympique à seulement 21 ans[3].

Sa performance ne restera pas anodine lorsque Kolak ouvre sa saison 2017 avec un jet à 65,23 m[4]. Le , elle participe au Prefontaine Classic de Eugène et se classe 3e avec 64,64 m, battue par Tatsiana Khaladovich (66,30 m) et Liu Shiying (65,21 m)[5].

Le , elle porte à Lausanne son record à 66,65 m puis à 68,43 m[6], établissant une meilleure performance mondiale de l'année et un record du meeting. Cette performance est par ailleurs le plus long jet réalisé au monde depuis 2013 et la 7e meilleure performance de tous les temps[6]. Trois jours plus tard, lors du meeting de Londres, la Croate bat un nouveau record du meeting en réalisant 67,83 m mais est finalement battue lors de cette compétition par Barbora Špotáková (68,26 m)[7].

Le , en finale des Championnats du monde de Londres, Sara Kolak prend une surprenante et décevante 4e place avec un jet à 64,95 m, battue pour le podium par la Tchèque Barbora Špotáková (66,76 m) et les Chinoises Li Lingwei (66,25 m) et Lü Huihui (65,26 m)[8].

Le , elle termine 3e de la finale de la Ligue de diamant lors du Weltklasse Zürich avec 64,47 m, battue par Barbora Špotáková (65,54 m) qui remporte le trophée devant Kelsey-Lee Roberts (64,53 m).

Elle se classe 7e des championnats du monde à Doha avec 62,28 m[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2013 Championnats d'Europe juniors Rieti 3e 57,79 m
2014 Coupe d'Europe hivernale des lancers Leiria 2e 57,79 m
Championnats du monde juniors Eugene 3e 55,74 m
2016 Coupe d'Europe hivernale des lancers Arad 2e 58,11 m
Championnats d'Europe Amsterdam 3e 63,50 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 1re 66,18 m
2017 Coupe d'Europe hivernale des lancers Santa Lucía de Tirajana 1re 61,01 m [10]
Championnats d'Europe par équipes Tel Aviv 1re 61,06 m
Championnats d'Europe espoirs Bydgoszcz 1re 65,12 m
Championnats du monde Londres 4e 64,95 m
Ligue de diamant 3e 64,47 m
2019 Championnats d'Europe par équipes Varazdin 1re 57,97 m
Championnats du monde Doha 7e 62,28 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Javelot 68,43 m (NR) Drapeau : Suisse Lausanne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « IAAF: Rio 2016 Bolt Eaton », sur iaaf.org (consulté le 19 août 2016)
  2. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 10 juillet 2016)
  3. « IAAF: Rio 2016 Olympic Games women javelin final », sur iaaf.org (consulté le 19 août 2016)
  4. (hr) « Perković bacila prvi, a Kolak drugi rezultat na svijetu ove godine », vecernji.hr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2017)
  5. « IAAF: Chespol stuns with world U20 record in Eugene – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 27 mai 2017)
  6. a et b Rédaction, « MPM pour Sara Kolak au javelot avec un jet à 68,43 m », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2017)
  7. « IAAF: Spotakova gains revenge on Kolak in London – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 15 juillet 2017)
  8. (hr) « Kolak osvojila "drvenu medalju": Postolje joj izmaknulo za 32 centimetra! », Gol.hr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 août 2017)
  9. « World Championships Doha 2019 women javelin report | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 3 octobre 2019)
  10. espoirs

Lien externe[modifier | modifier le code]