Ballet national de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Entrée principale du BNM

Le Ballet national de Marseille est une compagnie de danse fondée en 1972 par Roland Petit, à la demande du maire de l'époque, Gaston Defferre.

Historique[modifier | modifier le code]

LE BNM d’hier à aujourd’hui

C’est en 1972 que Gaston Deferre propose au chorégraphe Roland Petit de venir créer à Marseille une compagnie qui rayonnerait en France et dans le monde entier. Ce dernier créé alors les Ballets de Marseille et présente l’année même, sa première création qui marquera les esprits, en rendant hommage à la musique rock dans une salle habituellement destinée aux grandes rencontres sportives! Avec Pink Floyd Ballet donné salle Vallier, accompagné en live par le groupe mythique, Roland Petit ancre le ballet dans l’ère moderne[1]. Formé au Ballet de l’Opéra de Paris, notamment par Serge Lifar, il n’aura de cesse, tout au long de sa riche carrière, de bousculer les cadres du ballet classique et de la danse contemporaine. Il travaille avec de grands noms du monde artistique: le styliste Yves Saint Laurent, le danseur Mikhaïl Barychnikov, les peintres Keith Haring ou David Hockney, l’écrivaine Edmonde Charles-Roux [2]

À partir de 1981, la compagnie devient le Ballet National de Marseille et investit quelques années plus tard, en 1992, un lieu spécialement destiné à ses activités ainsi qu’à celles de l’École Nationale Supérieure de Danse, également créée par Roland Petit. Dans ce bâtiment conçu par l’architecte Roland Simounet évoquant un village maure, les deux structures cohabitent et œuvrent, chacune dans leurs missions, à l’apprentissage et la diffusion de l’art chorégraphique.

Après le départ de Roland Petit, le BNM est dirigé successivement par Marie-Claude Pietragalla (1998-2004) et Frédéric Flamand (2004-2014), chacun ouvrant le Ballet à de nouvelles expériences artistiques[3].

Nommés par le Ministère de la Culture, Emio Greco et Pieter C. Scholten[4], forts de leur réussite au Centre international d’art chorégraphique d’Amsterdam (ICK), prennent la direction du Ballet National de Marseille en septembre 2014[5]. Duo artistique formé dans les années 95, Emio Greco et Pieter C. Scholten fondent leur travail de recherches chorégraphiques sur « le corps », que l’on fasse référence à l’enveloppe corporelle ou à l’entité sociale[6]. Dans la droite ligne de Roland Petit, la volonté de ce duo atypique est de perpétuer l’esprit rebelle et avant-gardiste du Ballet National de Marseille. La création et la diffusion de spectacles de la compagnie et d’artistes invités sont au cœur des missions du BNM[7].

Fortement ancré dans la modernité, curieux et ouvert sur le monde, le BNM est également un haut lieu du patrimoine architectural marseillais, fourmillant d’activités, situé au cœur du parc Henri Fabre, entre le Prado et Saint-Giniez, non loin du Parc Borely.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pink Floyd Ballet Choreographer Roland Petit Dies », sur Ultimate Classic Rock (consulté le 18 mars 2018)
  2. Brice Ivanovic, « Le Ballet national de Marseille, un lieu d'expression artistique », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  3. Raphaël de Gubernatis, « Au Ballet de Marseille, intrigues et succession difficile », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  4. « EMIO GRECO I PIETER C. SCHOLTEN • Ballet National de Marseille - Centre chorégraphique national », sur Ballet National de Marseille - Centre chorégraphique national (consulté le 18 mars 2018)
  5. « Ballet national de Marseille: nominations d'Emio Greco et Pieter Scholten », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  6. Association des Centres Chorégraphiques Nationaux, « Ballet National de Marseille - Centre chorégraphique national - ACCN », sur ACCN (consulté le 18 mars 2018)
  7. « Le Ballet National de Marseille accueilli au Bolchoï », sur La France en Biélorussie (consulté le 18 mars 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article annexe[modifier | modifier le code]