Archives municipales de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Archives municipales de Marseille
La salle de lecture des archives municipales de Marseille
La salle de lecture des archives municipales de Marseille
Informations générales
Type Archives communales
Création 1593
Affiliation Ville de Marseille
Conservateur Sylvie Clair
Ampleur 12 kilomètres linéaires
Bâtiment
Construction 1862-1868
Destination initiale Manufacture des tabacs de Marseille
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Ville Marseille
Adresse 10, rue Clovis Hugues
Coordonnées 43° 18′ 32″ nord, 5° 23′ 14″ est
Site web http://www.marseille.fr/siteculture/les-lieux-culturels/archives-municipales
Géolocalisation sur la carte : Marseille
(Voir situation sur carte : Marseille)
Archives municipales de Marseille


Les Archives municipales de Marseille sont un service de la Ville de Marseille chargé de la conservation et de la communication des archives.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIIe siècle, les archives de la ville de Marseille sont confiés à des clavaires. Puis, en 1593 sous l'administration de Charles de Casaulx, est créé le poste d'archivaire qui devient perpétuel.

Sous la Révolution, le titre d'archiviste est créé. En 1963, l'archiviste Joseph Billioud transfère les fonds des combles de l'Hôtel de Ville vers la Faculté des Sciences de Saint-Charles. Les archives sont alors dispersés en plusieurs et en 1973, une grande partie est regroupée dans le Palais Carli.

En 2001, les Archives municipales s'installent dans leur lieu actuel, l'ancienne Manufacture des tabacs de Marseille dans le quartier de la Belle-de-Mai[1].

Édifice[modifier | modifier le code]

Les Archives municipales de Marseille occupent une partie de l'ancienne Manufacture des tabacs de la Belle de Mai (3e arrondissement) construite entre 1936 et 1940.

Le bâtiment fait partie du périmètre d'Euroméditerranée. Fermé par la Seita en 1990, il a été racheté par la Ville de Marseille et abrite, en plus des Archives, le Centre interrégional de conservation et restauration du Patrimoine et les réserves des musées de Marseille[2].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le site des expositions virtuelles des Archives de Marseille [3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. De l'archivaire aux archivistes, Ville de Marseille, consulté le .
  2. De l’Hôtel de ville à la manufacture des tabacs, un local pour les archives, Ville de Marseille, consulté le .
  3. [1] archivesexpos.Marseille