BLS RABe 526

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BLS RABe 526 « GTW »
Description de cette image, également commentée ci-après
RABe 526 en gare de Moutier
Identification
Exploitant(s) BLS
Désignation RABe 526
Surnom GTW
Composition ABt-Re-B-Bt
Construction 2003-2004
Constructeur(s) Stadler Rail
No  de série 526 260 - 526 265
526 280 - 526 286
Nombre 13
Effectif 0 (vendues en 2013 aux CFF)
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux 2’+Bo+2’+2’
Écartement standard
Alimentation 15 kV 16⅔ Hz
Captage 1 pantographe
Puissance continue 1 100 kW
Masse totale 84 t
Longueur totale 53,537 m
Voie 1,435 m
Accès 3
Portes 2 vantaux
Places 1re cl. 15 pl.
Places 2e cl. 148 pl.
+ 10 strapontins
Vitesse maximale 140 km/h

RABe 2/8 entrant en gare de Moutier

Les RABe 526 étaient des rames du BLS, faisant partie de la famille des Stadler GTW. L'ensemble du parc a été revendu aux CFF pour le changement d'horaire du .

Historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stadler GTW.

Stadler Rail livra aux Regionalverkehr Mittelland (RM) leurs six premières rames GTW en 2003, numérotées RABe 526 260 à 265. Elles étaient en configuration 2/6, soit deux voitures-pilote encadrant un élément moteur, pour une configuration d'essieux 2’+Bo’+2’. La série fut complétée l’année suivante par sept nouveaux trains (no 280 à 286) comprenant chacun une caisse intermédiaire supplémentaire, pour une disposition d’essieux 2/8.

Selon le constructeur thurgovien, cette série représente la première version électrique de la troisième génération des GTW, disposant d’une augmentation de la puissance et d’une commande indépendante.

Le 24 avril 2006, les RM fusionnent avec le BLS Lötschbergbahn et l’ensemble du parc ferroviaire est repris par la nouvelle entité, le BLS AG. Tous les autres véhicules des RM reçoivent la nouvelle livrée BLS bleu/gris/noir/portes vert fluo lors de leur passage en révision générale, mais la série des RABe 526 étant récente, toutes ont gardé encore de nos jours la livrée rouge RM.

Entre 2009 et 2010, les six RABe 2/6 260 à 265 sont normalisés par l’adjonction d’une caisse intermédiaire ; toutes les 526 sont désormais des RABe 2/8 (2’+Bo’+2’+2’).

Jusqu’au changement d’horaire de fin 2010, elles parcouraient encore la ligne Sonceboz-Sombeval – Moutier et Moutier – Soleure, par le tunnel du Weissenstein. Les Dominos CFF ont pris possession de la desserte dès le 12 décembre 2010.

Selon la numérotation UIC, les rames portent l'immatriculation RABe 94 85 7526 260 à 265 et RABe 94 85 7526 280 à 286[1].

RABe 526 261, toujours baptisée Gotthelf, arborant le logo des CFF en gare de Sonceboz-Sombeval

Vente aux CFF[modifier | modifier le code]

Au , le BLS a cédé l'ensemble du parc aux CFF, qui les exploitent à nouveau sur la relation Sonceboz-Sombeval – Moutier et Moutier – Soleure, ainsi que sur la ligne Bienne – La Chaux-de-Fonds. Les RABe 526 se montrent mieux adaptée au profil de ces lignes que les rames RBDe 560 « Domino » qui les avaient remplacées sur ces relations à peine trois ans plus tôt.

Les RABe 526 ont conservé leurs immatriculations et la livrée rouge RM (délavée) ; le seul changement est le logo CFF qu'elles arborent désormais.

Article détaillé : RABe 526.

Tableau des rames[modifier | modifier le code]

No CFF Baptême[2] Notes
526 260-5 Luzerner Interland config. 2/6 (2’+Bo’+2’) jusqu'en 2010
526 261-3 Gotthelf config. 2/6 (2’+Bo’+2’) jusqu'en 2010
526 262-1 Weissenstein config. 2/6 (2’+Bo’+2’) jusqu'en 2010
526 263-9 Emme config. 2/6 (2’+Bo’+2’) jusqu'en 2010
526 264-7 Napf config. 2/6 (2’+Bo’+2’) jusqu'en 2010
526 265-4 Wankdorf config. 2/6 (2’+Bo’+2’) jusqu'en 2010
526 280-3 Aare
526 281-1 Pierre Pertuis
526 282-9 Oberaargau
526 283-7 Willisau
526 284-5
526 285-2
526 286-0

Modélisme ferroviaire[modifier | modifier le code]

Les RABe 526 du BLS ont été reproduites par HAG (échelle HO) et Piko (échelles HO et N), en série limitée suisse pour cette dernière marque.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le matériel roulant BLS sur Lorenzoo.ch
  2. anciennement sur le site www.bls.ch

Voir aussi[modifier | modifier le code]