Avraham Mapou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Avraham Mapou
Abraham Mapu.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Avraham Mapou, en hébreu אברהם מאפו, né le près de Kaunas (Empire russe) et mort le à Königsberg, (province de Prusse) est un écrivain et pédagogue juif lituanien, un des créateurs du roman hébraïque moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse à la Kabbale et au mysticisme dans sa jeunesse. À 45 ans, il publie en hébreu son premier et plus célèbre roman, Ahavat Tsion, traduit en français par L'Amour de Sion. Il constitue un tournant dans le développement de la littérature hébraïque moderne[1]. C'est un roman historique qui raconte en hébreu la vie dans l'Israël antique au temps du prophète Isaïe[2]. Avraham Mapou est influencé par le poète et dramaturge hébraïque italien Moché Haïm Luzzatto (1707-1746) et par les romanciers français Eugène Sue et Alexandre Dumas père.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • L’Amour de Sion, 1858

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tirthankar Chanda, « Littérature israélienne : variations sur «cent ans de solitude juive» », sur RFI, (consulté le 9 décembre 2019)
  2. Nahum Slouschz, « Résumé de L’amour de Sion, d’Avraham Mapou (Haskala Russe) », Université numérique européenne des études juives,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]