Libéralisme théologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la religion
Cet article est une ébauche concernant la religion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le libéralisme théologique désigne non pas à proprement parler une variante du libéralisme (ce dernier ne revêtant pas historiquement d'aspect religieux et laissant toute liberté aux individus en matière de religion), mais plusieurs courants de pensée religieux influencés par les idées libérales ou s'efforçant dans une certaine mesure d'exploiter librement les traditions religieuses : catholicisme libéral, protestantisme libéral, judaïsme libéral, islam libéral.

Rencontres libérales[modifier | modifier le code]

Les hommes en présence[modifier | modifier le code]

La Haskala[modifier | modifier le code]

Source du libéralisme juif.

L'islam libéral[modifier | modifier le code]

C'est-à-dire le Réveil, la Renaissance. L'islam connut aussi une crise moderniste que la colonisation franco-britannique et les régimes nationalistes et dictatoriaux ne laissèrent pas se déployer. La plupart des penseurs modernistes au sens où l'on entend crise moderniste dans le christianisme occidental durent se réfugier en Occident et, pour bon nombre d'entre eux, face aux difficultés de la vie, furent réduits au silence. En septembre 2002, la publication de Modernist Islam, 1840-1940 par Charles Kurzman a remis en lumière un grand nombre de penseurs inconnus en Occident et méconnus du Dar el Islam du fait des régimes compromis avec les colonisateurs ou dictatoriaux issus des décolonisations, dans un monde musulman peu propice à la réflexion dans la mesure où l'argent du pétrole saoudien avantage le wahhabisme.

On remarquera dans un premier temps que la période de la crise moderniste musulmane est quasiment identique à la période de la crise moderniste du christianisme. Dans un deuxième temps, on remarquera que ces penseurs et théologiens se répartissent sur la totalité de l'aire géographique traditionnelle de l'islam comme sur celle de la diaspora musulmane.

Avec les décolonisations et la chute de l'empire soviétique, la crise moderniste musulmane reprend là où elle a été interrompue. On distinguera donc deux générations de penseurs libéraux, celle contemporaine de la crise moderniste et le libéralisme théologique contemporain. Ces théologiens et théologiennes se réclament du sunnisme comme du chiisme.

Les mouvements libéraux[modifier | modifier le code]

Sur cet aspect voir : Klaus-Peter Blaser Société, Philosophie, Théologie et Églises au XIXè siècle

Articles connexes[modifier | modifier le code]