Communauté juive libérale d'Île-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CJL.
Communauté juive libérale d'Île-de-France
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège social
Pays
Organisation
Fondateur
Site web

La Communauté juive libérale d'Île-de-France (CJL) a été créée en 1995 par le rabbin Pauline Bebe, première femme rabbin en France, de nationalité française et épouse du rabbin Tom Cohen de nationalité américaine officiant à la communauté Kehilat Gesher en région parisienne.

La CJL est affiliée à l'Union mondiale pour le judaïsme libéral (World Union for Progressive Judaism) qui regroupe plus de 2 000 communautés dans 40 pays. La CJL Île-de-France est membre fondateur de la FJL (Fédération du judaïsme libéral francophone).

Située lors de sa création dans le 18e arrondissement de Paris, la CJL a désormais sa Maison du judaïsme dans le 11e arrondissement depuis mai 2006. La CJL accueille environ 400 familles[1], et une centaine d'enfants fréquentent le Talmud Torah. Son association culturelle, NITSA, organise des rencontres et des activités culturelles et conviviales.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]