Association des amis du Petit Anjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Association des Amis du Petit Anjou
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Conservation du
patrimoine industriel
Zone d’influence Anjou, Maine-et-Loire
Fondation
Fondation 1983, Angers
Fondateurs Michel Harouy,
Michel Raclin
Identité
Siège 86 rue de la Madeleine, Angers
Président Gérard Dezaire[1]
Secrétaire Stéphane Brégeon
Trésorier Patrick Voisine-Le Bourhis
Méthode conservation de cartes postales et de matériel, restauration de matériel roulant, expositions
Membres 223[2]
Site web www.petit-anjou.fr

L’Association des amis du Petit Anjou ou AAPA est une association ayant pour but de perpétuer le souvenir du chemin de fer de l’Anjou à voie métrique, dit le « Petit Anjou », par des expositions, commémoration et par la préservation de matériel ferroviaire en Anjou.

L’association a créé un site sur la commune de Saint-Jean-de-Linières, dans le département de Maine-et-Loire, dans la zone industrielle de La Maladrie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création et premier site (1983-1991)[modifier | modifier le code]

Après la fermeture du chemin de fer départemental du Petit Anjou en 1948, Michel Harouy, dès 1960 et Michel Raclin entreprennent[3] chacun de leur côté des recherches sur ce réseau. Ils se rencontrent en 1972 alors qu’ils recherchent des cartes postales d’époque dans un marché aux puces[4]. Cette rencontre est le début d'une longue collaboration où ils mettent alors en commun leurs recherches et constituent une importante collection de cartes postales et de témoignages des anciens de ce chemin de fer[4]. Désireux de partager leur passion et le résultat de leurs recherches, ils projettent la création d'une exposition et la publication d'un ouvrage. Ce projet nécessitant des soutiens et un statut juridique, ils fondent en 1983[5] une association à but non lucratif dénommée : Association des Amis du Petit Anjou (AAPA)[4].

Tout en poursuivant la collecte de petits objets, ils entreprennent l'écriture du livre avec le renfort de Max Mary et Gérard Dezaire, l'ouvrage est publié en 1986 aux éditions Cheminement. Durant cette même année 1986, l’association commence à voir plus grand en réalisant l'acquisition d'un premier matériel roulant du petit train avec la voiture AC 21[4]. La commune de Saint-Jean-de-Linières participe en mettant à disposition un terrain communal qui permet d'installer un petit tronçon de voie métrique pour stocker la voiture[6]. D'autres acquisitions viendront la rejoindre, le manque d'abri ne permet pas d'entreprendre, dans de bonnes conditions, d'importants travaux de rénovations.

Le Sauloup (1991-2001)[modifier | modifier le code]

L'évolution importante va être, en 1991, le prêt par les Compagnons d’Emmaüs d'un terrain constructible à Sauloup, toujours sur la commune de Saint-Jean-de-Linières. Les membres de l'association vont bâtir un hangar et poser une première voie d'environ 50 m[6].

Les membres restaurent entre 1992 et 1993 un lorry, puis le premier véhicule à moteur, une draisine à essence, terminé en 1994. Ces nouvelles installations s’avèrent rapidement trop exiguës, l'espace couvert et la voie sont prolongés en 1995 pour permettre le stockage et la mise à l'abri de nouveaux véhicules, notamment la voiture B 111.

L'atelier de restauration est équipé avec des machines-outils et une cuisine pour les bénévoles est aménagée. En 1997 le parc de matériel roulant s'enrichit au point de nécessiter la pose d'une deuxième voie en lien avec celle d'origine par des aiguillages[6].

La Maladrie (2002-2016)[modifier | modifier le code]

La voiture Ac21 et la draisine SE4 devant la gare d'Angers lors des journées du patrimoine de 2011

Un nouveau changement intervient en 2001, Emmaüs Angers souhaite récupérer le terrain. L'association va déménager dans un nouveau lieu, proposé à la location par la municipalité de Saint-Jean-de-Linières, sur la zone industrielle de la Maladrie.

Un nouvel atelier est édifié pendant l'été 2001 et l'équipe de bénévoles passe une année à l'aménager, poser quatre voies et à procéder au déménagement de l'ensemble du matériel[6]. L'inauguration du nouveau site a lieu au mois de septembre 2002. En 2004 l'atelier est agrandi avec la pose d'une deuxième voie couverte[6].

Pendant ce temps, les membres s'activent, notamment sur : la voiture B 111 commencée en 1995 et achevée en 2000 ; un locotracteur diesel de marque Dujardin originaire des ardoisières de Trélazé capable de tracter la B 111 est restauré en 2001 ; un locotracteur V10C est-allemand de marque LKM restauré en 2005-2006, devient le nouveau véhicule tractant de l'association ; un wagon tombereau est restauré entre 2005 et 2007 ; un wagon couvert et d’un fourgon avec un compartiment postal.

La voiture AC 21 finie en 2008 est inaugurée à l’occasion des festivités organisées pour les 25 ans de l’association. Cette dernière peut faire circuler une rame avec deux voitures voyageur et un tombereau attelés derrière le locotracteur V10C . En 2009 un particulier prête à l’AAPA une locomotive à vapeur et deux wagons. Il s’agit de la seule locomotive presque fonctionnelle (la chaudière nécessite d’être remplacée) dont dispose l’association, qui peut la montrer à ses visiteurs.

Depuis 2013, l'association étudie le projet d'installation d'un musée sur le site de l'ancienne gare de La Roche à Saint-Jean-de-Linières, ainsi que la création d'une ligne touristique[7].

Acquisition de la gare de La Roche en 2014[modifier | modifier le code]

En juin 2014, l'Association des Amis du Petit Anjou se porte acquéreuse de la gare de La Roche à Saint-Jean de linières, par le biais d'une souscription sous l'égide de la Fondation du Patrimoine[8] afin de réhabiliter l’ancienne gare historique du Petit Anjou, et d’y transférer toutes ses activités de préservation, conservation et reconstruction des matériels et objets de ce patrimoine industriel angevin. À partir de ce lieu, l'association envisage de déployer au cours des prochaines années une nouvelle voie vers Angers, pour permettre la présentation dynamique des matériels qu’elle a préservés et reconstruits[9].

En novembre 2016, comme le titre le bulletin de l'association[10], « le site de la Maladrie n'est plus qu'un souvenir » : toutes les activités sont désormais transférées sur le site de la gare de La Roche à Saint-Jean-de-Linières [11].

Collection Matériel roulant du Petit Anjou[modifier | modifier le code]

Les voitures Anjou en gare de Cayeux sur le chemin de fer de la baie de Somme le 28 avril 2013.
Matériel originaire du Petit Anjou[12]
No  Type Constructeur Année Statut Notes
B 111 voiture Blanc-Misseron 1892 restaurée Logo monument historique Classé MH (2006)[13]
B 118 voiture Blanc-Misseron 1896 attente restauration
B 130 voiture Blanc-Misseron 1899 en l'état la moitié d'une voiture coupée en deux
Ac 21 voiture Blanc-Misseron 1896 restaurée[14]
K 509 wagon couvert Blanc-Misseron 1893 attente restauration Logo monument historique Classé MH (2006)[15]
K 510 wagon couvert Blanc-Misseron 1893 attente restauration
K 568 wagon couvert Blanc-Misseron 1896 ou 1899 restauration en cours[16]
Dp 208 fourgon Blanc-Misseron 1896 restauration en cours
Dp 251 fourgon Blanc-Misseron 1896 en l'état
SE x draisine Billard 1929 restauration en cours[17]

Collection matériel roulant autres provenances[modifier | modifier le code]

Véhicules moteurs[modifier | modifier le code]

Véhicules moteurs[12]
Réseau d'origine No  Type Constructeur Année Statut Notes
Tramways de la Drôme (no 16) 38 Locomotive 030 Pinguély 1897 chaudière à refaire Logo monument historique Classé MH (2006)[18]
Confiée par un particulier à l'association
chemin de fer du Beaujolais .. Locomotive 030 Pinguély 1899 attente révision pour présentation statique Une cabine a été construite par les élèves du lycée Henry Dunant
VEB Mansfeldkombinat August-Bebel-Hütte (RDA) 250 435 Locotracteur diesel V10C LKM 1967 fonctionnel
restauré en 2006[19]
Recarrossé
Ardoisières de Trélazé 61 Locotracteur diesel 2LT18 Dujardin 1946 fonctionnel Recarrossé
SE SE ..
CFTA 261
Draisine Billard 1929 restaurée Logo monument historique Classé MH (2007)[20]
ancien tramway d’Angers 15 Motrice électrique Buire 1912 ou 1913 attente restauration
VEB Braunkohlenwerk(RDA) 250 327 Locotracteur diesel V10C LKM 1963 attente restauration ancienne machine en voie de 900 mm, adaptée à l'écartement de 1 m; attente restauration

Véhicules remorqués[modifier | modifier le code]

Véhicules remorqués[12]
Réseau d'origine No  Type Constructeur Année Statut Notes
S.E Somme K 2205
S.E Somme K... Confiée par un particulier à l'association
Tramways des Deux-Sèvres Lf 351 Tombereau Baume & Marpent 1896 Restauré
Chemin de fer du Blanc-Argent I 324
TK 324
Tombereau Carel et Fouché 1908 attente restauration
Tramways des Deux-Sèvres Wagon plat Baume & Marpent
chemin de fer du Blanc-Argent H 407
N 407
Wagon plat à ridelles Blanc-Misseron 1901
chemin de fer du Blanc-Argent HH 439
N 439
Wagon plat à bords tombants Blanc-Misseron 1901 Pièces pour restaurations
chemin de fer du Blanc-Argent K 214 Wagon couvert Blanc-Misseron 19XX Pièces pour restaurations
chemin de fer du Blanc-Argent K 260 Wagon couvert Blanc-Misseron 19XX Pièces pour restaurations

Publications[modifier | modifier le code]

Les dossiers de l'AAPA[modifier | modifier le code]

  • D'Angers à Poitiers: avec la Compagnie du Maine-et-Loire et Nantes et l'administration des chemins de fer de l'état : 1877, volume 5, 1993, 116 pages.
  • De la Possonnière à Chalonnes et au Perray-Jouannet: 1884, volume 9, 1993, 68 pages.
  • Histoire du pont de Pruniers : des chemins de fer de l'Anjou, volume 17, 1995, 32 pages.
  • Vihiers au temps du petit Anjou, 1896-1948, volume 18, 1996, 24 pages.
  • De Vihiers à Cholet au temps du petit Anjou, 1896-1948: par St-Hilaire-du-Bois, Coron, Vezins, La Poterie, Nuaillé 1996, 36 pages.
  • Le petit-Anjou en pays saumurois, 1896-1948, volume 20 1997, 24 pages
  • Le raccordement des réseaux sud et nord du petit-Anjou: de Chalonnes-sur-Loire à Saint-Jean-de-Linières par Saint-Martin-du-Fouilloux : 1900-1944, volume 21, 1998, 40 pages
  • Le Petit Anjou en pays nantais: de Cholet à Nantes par Beaupréau, 1899-1947 : petite histoire du rail en Anjou, 2003

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Michel Harouy, Michel Raclin, Max Mary, Gérard Dezaire, Le Petit Anjou. Soixante ans de la vie des petits trains en Anjou et en pays nantais, éditions Cénomane, Le Mans, 1986 (ISBN 9782905596130).
  • Michel Raclin, Michel Harouy, Une mémoire sur les rails : le Petit-Anjou au quotidien, éditions Cheminements, 1998 (ISBN 9782909757773).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La voix du Petit Anjou no 93, juin 2012
  2. Compte rendu du conseil d'administration de janvier 2013
  3. Adrienna Surot, Les premiers temps du chemin de fer à Cholet: milieu XIXe-1914, éditions Cheminements, (ISBN 9782844782694, lire en ligne), p. 15
  4. a, b, c et d « L'AAPA en quelques mots », sur petit-anjou.fr (consulté le 28 avril 2012)
  5. « Les passionnés de l'histoire locale », sur ville-maze.fr (consulté le 28 avril 2012)
  6. a, b, c, d et e « L’atelier de la Maladrie, le cœur battant de l'association », sur petit-anjou.fr (consulté le 28 avril 2012)
  7. Chemin de fer : les Amis du Petit Anjou veulent créer un musée, sur ouest-france.fr. Consulté le 11 avril 2014.
  8. Souscription Fondation du Patrimoine
  9. La voix du Petit Anjou no 103, décembre 2014, p.2 et p.10
  10. La voix du Petit Anjou no 111, décembre 2016, p.5 à 10
  11. Chemin de fer régionaux et tramways no 380, mars/avril 2017, p.39
  12. a, b et c « liste des véhicules préservés par l’AAPA »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  13. Notice no PM49001196, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. Dezaire, « Petit Anjou : St-Jean-de-Linières (Maine-et-Loire) », Voie Étroite, Amiens, APPEVA, no 257,‎ , p. 16 (ISSN 0766-6144)
  15. Notice no PM49001283, base Palissy, ministère français de la Culture
  16. Gérard Dezaire, « Ass. des Amis du petit Anjou APPA : St-Jean-de-Linières (Maine-et-Loire) », Voie Étroite, Amiens, APPEVA, no 254,‎ , p. 11 (ISSN 0766-6144)
  17. La voix du Petit Anjou no 103, décembre 2014, p.6
  18. Notice no PM95001014, base Palissy, ministère français de la Culture
  19. Association des Amis du Petit Anjou - Travaux de restauration, par Olivier Simonin, revue Voie Etroite n°217, décembre 2006, éditée par l'APPEVA.
  20. Notice no PM49001282, base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]