Arno (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arno
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Arnaud Einar Dombre
Pseudonyme
ArnoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Arno (né Arnaud Einar Dombre à Paris 10e le et mort à Paris 4e le [1]) est un dessinateur de bandes dessinées français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arno est né de mère finlandaise et de père français. Arno passe sa jeunesse à voyager pour suivre les affectations de son père diplomate, entre autres en Irak, au Venezuela ou au Chili[2].

Il développe et invente des bandes dessinées avec ses deux frères, en cachette de leurs parents qui ne voulaient pas de bandes dessinées à la maison[3]. Arrivé en France à seize ans, Arno passe le bac puis intègre une académie de dessin.

Il publie pour la première fois en 1981 dans le magazine Métal Hurlant, où il rencontre Alejandro Jodorowsky. Tous deux créent la série des Aventures d'Alef-Thau, « vaste saga féérique »[4], qu'il illustre jusqu'au 7e album et qui paraît aux éditions Les Humanoïdes Associés. Chez le même éditeur, Arno dessine des récits courts sur l'enfance, réunis dans le recueil Kids, paru en 1985.

En 1984, Arno illustre la couverture de l'un des touts premiers jeux de rôle français, Mega, publié sous forme de hors-série par le magazine Jeux & Stratégie.

En 1987, Arno et José-Louis Bocquet s'intéressent aux « soldats oubliés » de la Seconde Guerre mondiale avec la série Anton Six. En 1993, Casterman publie son premier récit en tant qu'auteur complet : Augustin, la croisée des chemins. D'après Patrick Gaumer, « l'élégance et l'efficacité de son trait en font un auteur talentueux qui renouvelle véritablement le genre ».

Arno meurt des suites d'une longue maladie[4] après un accident de la circulation[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  1. L'Enfant tronc, 1983
  2. Le Prince manchot, 1984
  3. Le Roi borgne, 1986
  4. Le Seigneur des illusions, 1988
  5. L'Empereur boiteux, 1989
  6. L'Homme sans réalité, 1991
  7. La Porte de la vérité, 1994
  • Le Chêne du rêveur, scénario Jean-François Benoist, Bayard Presse, 1984
  • Kids, scénario José-Louis Bocquet, Les Humanoïdes Associés, 1985
  • Vestiges, Aedena, 1986
  • Le plus beau des pièges de Patrick Grainville (illustrations), Je bouquine no 25, Bayard, 1986
  • Anton Six, scénario José-Louis Bocquet, Albin Michel, 1987
  • Kriegsspiel, scénario José-Louis Bocquet, Alpen Publishers, 1988
  • Augustin - La Croisée des chemins, Casterman, 1993

Illustration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]