Kent (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kent (homonymie).
Kent
Nom de naissance Hervé Despesse
Naissance (62 ans)
Lyon (France)
Activité principale Chanteur
Genre musical Rock, punk rock, variété française
Instruments Voix
Années actives Depuis 1975
Labels CBS, Barclay
Site officiel http://kent-artiste.com/

Hervé Despesse, dit Kent, est un chanteur français, né à Lyon le . Il est le fondateur du groupe rock Starshooter, né dans l'explosion punk en 1977. Également connu sous les noms de plume Kent Hutchinson puis Kent Cokenstock, il est auteur de bandes dessinées, de romans et de chansons.

Parcours[modifier | modifier le code]

En 1977 à Lyon, Hervé Despesse alias Kent a 20 ans quand Starshooter fait partie des nouveaux groupes punk français dont on commence à parler. Starshooter a symbolisé le renouveau populaire du rock français après l’essoufflement de la pop progressive des groupes Ange, Triangle et autres Atoll. Premier groupe punk à sortir de l’underground en mariant la propreté du son à la provocation calculée comme en témoigne le premier 45t « Get Baque », qui enterre de façon provocante et ostentatoire le mythe des Beatles. Ecarté des linéaires après une seule semaine d’exploitation, c’est « Betsy Party » qui retient l’attention des programmateurs radio et passe en boucle sur l’antenne d’Europe 1 ou la reprise des « Poinçonneur des Lilas » de Serge Gainsbourg. Le groupe se sépare en 1982 par peur de lasser. Kent se consacre alors pleinement à la BD. Entre 1982 et 1986, il publie 6 albums aux Humanoïdes Associés et chez Futuropolis. Mais avec la fin de Métal Hurlant et le décès de Philippe Bernalin, scénariste et ami depuis le lycée, l'envie de poursuivre la BD disparaît.

La musique revient au premier plan. Mais il lui faudra patienter six ans, l'album À nos amours et le succès de la chanson « J'aime un pays » pour accéder à la reconnaissance en tant que Kent. Changement de vie et de ville, l'homme quitte Lyon et s'installe à Paris.

En 1990, il chante J'aime un pays (alternative à La Marseillaise), extrait de l'album À nos amours et, en 1991, Tous les mômes.

Il écrit en parallèle des romans et des chansons pour d'autres interprètes, dont Quelqu'un de bien chanté par Enzo Enzo en 1994 (ils l'interprètent en duo sur l'album Kent en scène en 1995).

Kent publie la bande dessinée À l'eau, la Terre, Sauvons Tuvalu, le pays qui disparaît.

Pendant la deuxième partie de l'été 2013, Kent anime l'émission Vibrato sur France Inter.

En 2019, Kent participe au projet Place Hubert Mounier en hommage à son ami fondateur de L'Affaire Louis' Trio aux côtés d'un collectif de musiciens lyonnais qui comprend Les Chics Types, Stan Mathis, Joe Bel, Carmen Maria Vega, Frédéric Bobin, Buridane, Billie, Denis Rivet, le groupe Khaban, Nikolas K, Le Voyage de Noz et They Call Me Rico[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 1988 ou 89 : Reste encore, réalisé par ?, avec Claire Nebout
  • 1989 ou 90 : J'aime un pays, réalisé par François Bergeron
  • 1991 : Tous les mômes, réalisé par Jean Bocheux
  • 1993 : La terre tourne, réalisé par Fabrice Rendé
  • 1993 ou 94 : Allons z'à la campagne, réalisé par Gérard Mordillat
  • 1995 ou 96 : J'aime un pays (live à La Cigale), réalisé par Fabrice Rendé
  • 1996 : À quoi rêvons-nous ?, réalisé par Cédric Klapisch, avec Clotilde Courau et Zinedine Soualem
  • 1996 : Dis-moi, est-ce que tu m'aimeras ?, réalisé par Marion Vernoux, avec Mathilde Seigner
  • 1998? : Un peu de Prévert, réalisé par Éric Muler
  • 1999 : Enfin seuls (en duo avec Enzo Enzo), réalisé par Marion Vernoux
  • 2000 : Tout est là, réalisé par François Vogel
  • 2009 : Panorama, réalisé par Stéphane Girel et Jil Caplan
  • 2010 : Cash, réalisé par Thierry Bellia, illustré par Charles Berberian

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Les Nouilles froides
  • 1995 : Des gens imparfaits
  • 1996 : Tronches de cake
  • 1997 : Un été pourri
  • 1998 : Quelque chose de beau
  • 2007 : Vibrato
  • 2015 : Dans la tête d'un chanteur
  • 2019 : Peine perdue

Ouvrages jeunesse[modifier | modifier le code]

Ces deux livres, illustrés par Stéphane Girel, ont été publiés par les Éditions du Rouergue.

  • 2003 : Thomas et Mathieu
  • 2004 : Le Papa de Jonas

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédérique Pelletier, « Les couloirs aériens : 50 ans et + », dBD, no 137,‎ , p. 87.

Liens externes[modifier | modifier le code]