Architecture néolithique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'architecture néolithique désigne un ensemble de structures étalés sur une période allant d'environ 10000 av. J.-C. à 2000 av. J.-C.. Apparu d'abord vers 10000 av. J.-C. au proche-orient (Anatolie, Syrie, Irak) avec l'apparition de l'agriculture et de la sédentarité, l'architecture néolithique se répandra au fil du temps à partir de cette région.

Propagation[modifier | modifier le code]

Les structures anciennes retrouvées dans les régions du Levant datent 8000 av. J.-C.. De là, des structures néolithiques apparaissent vers 7000 av. J.-C. dans le sud de l'Europe et vers 5500 av. J.-C. en Europe centrale.

Types de construction[modifier | modifier le code]

Une habitation typique restaurée

Les peuples néolithiques du moyen-orient et d'Asie centrale construisaient des maisons et des villages en briques de terre. Certaines de ces maisons étaient plus élaborées par un recouvrement en plâtre et peinture comme à Çatal Höyük.

En Europe, les maisons étaient construites en torchis et des tombes furent élaborés. Ces monuments funéraires sont particulièrement nombreux dans les îles britanniques.

Des Mégalithes (menhirs et dolmens), particulièrement nombreux en Europe et autour de la Méditerranée, ont également été érigées à l'époque néolithique. Ces éléments semblent être des tombes, temples ou des structures dont le but est encore inconnu.

Des puits datés entre 5200 av. J.-C. et 5100 av. J.-C. ont également été retrouvés dans le centre de l'Allemagne, près de Leipzig. Les structures de ces puits étaient constitués en bois avec des joints de menuiseries complexes.

Exemples d'établissements néolithique[modifier | modifier le code]

Alignement de Kermario à Carnac

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]