Mégalithisme en Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le mégalithisme en Europe se réfère à tous les sites ou ensembles de sites mégalithiques présents sur le continent européen. La plupart des pays d'Europe possèdent des sites mégalithiques, bien que ceux-ci soient inégalement répartis selon les régions.

Le mégalithisme européen est principalement daté du Néolithique, il perdure cependant jusqu'à l'âge du bronze.


Localisation des principaux sites mégalithiques en Europe
(en cours de mise à jour)
Carte des Mégalithes en Europe
Légende

City locator 1.svg : complexes mégalithiques et sites majeurs
City locator 4.svg : menhirs, alignements et Henges
City locator 14.svg : dolmens, tumulus et allées couvertes
City locator 7.svg : constructions et amas de pierres
City locator 20.svg : terrassements, galeries souterraines artificielles

Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Loupe light.svg
Bierberg
Beesewege
Bornsen
Bretsch
Diesdorf
Gehrden
Haldensleben
Körbelitz
Langeneichstädt
Leetze
Lüdelsen
Mehmke
Schadewohl
Tangeln
Lancken-Granitz
Goldbusch
Domsühl
Everstorfer Forst
Kruckow
Liepen
Mechelsdorf
Forst Poggendorf
Pustow
Sassen
Degernau
Heidenstein
Calden
Züschen
Ahlhorner
Altenmedingen
Baccum
Schieringer Forst
Dohnsen
Glaner Braut
Groß Berßen
Kleinenknetener Steine
Sieben Steinhäuser
Oldendorfer Totenstatt
Westerwanna
Teufelssteine
Hiddingsen
Avebury
Castlerigg
La Hougue Bie
Mayburgh
Mên-an-Tol
Silbury Hill
Stonehenge
Arbor Low
Belas Knap
Julliberrie's Grave
Priddy
Stoney Littleton
Thornborough
Wayland's Smithy
Boscawen-Un
The Hurlers
Long Meg and Her Daughters
Swinside
Rollright Stones
Zorats Karer
Metsamor
domaine de Wéris
Hottomont
Trou de Billemont
Garlo
Beglik Tash
Byalata Treva
Troldkirken
Aldersro
Breddysse
Busemarke Langdysse
Vedsted
Dystrup Sø
Frejlev Skov
Grønhøj von Rugballe
Herslev
Kragnæs
Mor Gribs Hule
Over Jersdal
Pipstorn
Troldhøj
Havndal
Gammel Lejre
Ballymeanoch
Calanais
Hill O Many Stanes
Cœur néolithique des Orcades
Hjaltadans
Pobull Fhinn
Torhouse
Strichen
Creu d'en Cobertella
Antequera
Taula
la Pastora
Axeitos
Ca l'Arenes
La Cabaña
Dombate
San Adrián
Soto
Sammallahdenmäki
Kuninkaanhauta
Aroz
Traves
Époigny
Saint-André
Pleslin-Trigavou
Lagatjar
Kerzérho
Petit-Ménec
Polissoirs d'Abondant
Menhir de la Trinité
Palet de Gargantua
La Grosse Pierre
Pierre Nochat
Pierre de la Folie
Pinte de Saint-Martin
Griffes du Diable
Pierre de Badinville
La Puce
La Pierre Coquelée
Dolmen de Margon
Pierre Levée
Menhir de l'Ormorice
Menhirs
Dolmen de Cocherelle
Dolmen de la Côte du Tartre
La Pierre qui Tourne
La Couvre-Clair
Palet de Gargantua
Pierre Saint-Marc
Grosse Pierre d'Ymorville
Dolmen de Quincampoix
Dolmens du Baignon
Site archéologique de Changé
Polissoir de Saumeray
Dolmen et polissoir de la Ferme Brûlée
La Pierre Complissée
Pierre Godon
Tumulus mégalithique de Ménainville
Pierre de Villebon
Pierre Couverte (Varize)
Polissoir d'Houdouenne
Dolmens de la Garenne de Granvilliers
Pierre du Champtier du Buisson
Pierre au Grès
Dolmen du Puits aux Ladres
Pierre Levée
La Pierre Frite
Menhir de Chantecoq
Pierre Levée
La Pierre Clouée
Dolmen de la Mouïse
Tumulus de Baccon
La Pierre aux Fées
Polissoirs et menhir de Coinche
La Pierre aux Sorciers
Le Caillou Mercier
Dolmen de Coulmiers
Menhir du Bois de Champ Colon
Dolmen de Mailleton
Polissoir de Mérinville
Pierre du Gros Vilain
Menhir de Monte-à-Peine
Dolmen de la Pierre Luteau
Les Pierres Longues
Alignement de Courtempierre
La Pierre du Marais
Menhir des Renards
Menhir du Ronceau
Polissoir des Davaux
Dolmen du Ver
Pierre du Vert-Galant
Pierre tournante
Mougau-Bihan
La Roche-aux-Fées
Bagneux
du Pavoisl
Barbonne-Fayel
Pointe du Souc'h
La Cave aux Fées
Saint-Eugène
Lo Morrel dos Fados
Dissignac
Nécropole d'Édon
Balma de Na Cristiana
Caixa de Rotllan
la Siureda
Gavrinis
Carnac
Cashtal yn Ard
Mull Hill
Beltany
Carrigagulla
Carrowkeel
Carrowmore
Brú na Bóinne
Drombeg
Grange
Knocknakilla
Knocknarea
Loughcrew
Poulnabrone
Anneau du Géant
Audleystown
Ballynoe
Beaghmore
Petit-Saint-Bernard
Su Nuraxi
La Prisgiona
Santu Antine
Janas
Mont d'Accoddi
Monte Baranta
Motorra
Sa Coveccada
Lecce
Giurdignano
Chianca
Alatri
Norba
Roselle
Avola
Termini Imerese
Piazza Armerina
Sciacca
Butera
Rosolini
Frigintini
Kokino
Temples mégalithiques de Malte
Borrehögarna
Raknehaugen
Hylligrava
Istrehågan
Baldersteinen
Parc cwm long cairn
Barclodiad y Gawres
Pentre Ifan
Tinkinswood
Emmen
Braschwoko
Odry
Wesiory
Pendilhe
Almendres
Zambujeiro
Cunha Baixa
Aboboreira
Orca
Barrosa
Kamenné řady Kounov
Blomsholm
Domarringarna Smålandsstenar
Vätteryds gravfält
Hjortahammar
Gettlinge gravfält
Rannarveskeppen
Norrby stenar
Skärholmen
Släbro
Ekornavallen
Inglinge hög
Kivik
Ale
Göbekli Tepe

Contexte[modifier | modifier le code]

Le mégalithisme en Europe se manifeste de 5000 à 2000 ans avant J.-C[1].

Construits pour la plupart entre le Ve et le IVe millénaire av. J.-C., au moment où l'agriculture et l'élevage se développent dans l'Europe néolithique[2], dolmens et menhirs sont les monuments emblématiques du mégalithisme européen. Ils sont l'œuvre des agriculteurs et éleveurs ayant vécu dans cette région durant cette phase du Néolithique. Ils sont parmi les tout premiers monuments du continent. S'ils semblent défier l'éternité, l'état dans lequel ils sont parvenus jusqu'à nous est souvent très éloigné de leur apparence d'origine. Les grandes dalles assemblées des dolmens représentent les squelettes de tombeaux souvent très élaborés, théâtres de cérémonies funéraires, de vénération ou d'autres pratiques complexes et parfois encore mal identifiées. Un grand nombre de pierres levées, menhirs et stèles aujourd'hui isolés, ne sont que les restes de dispositifs beaucoup plus vastes à la signification encore incertaine.

Les origines en Europe[modifier | modifier le code]

Pseudo-Dolmen de Avola, Sicile[3].
Dolmen de Cava dei Servi, Sicile.

Dans l'Archipel maltais apparait le mégalithisme maltais, sur le site de Skorba par exemple, vers 5200 AEC, lors de la phase Għar Dalam, qui précède d'environ 700 ans le cairn de Barnenez et d'environ 1 200 ans les alignements de Carnac[4]. La période qui s'ouvre se nomme la période des temples (4100—2500 AEC), elle dure 1600 ans et se subdivise en cinq phases. Le mégalithisme maltais prend toute son ampleur et son originalité dans l'archipel au cours de ces phases ultérieures. Pour l'archéologie maltaise[réf. nécessaire], ce n'est pas la maîtrise de la pierre ou des métaux qui rythme la Préhistoire, mais l'évolution des temples mégalithiques.

Les mastabas (2700 AEC) et les pyramides d'Égypte (2500 AEC) sont contemporains des derniers temples maltais, comme le double fer à cheval de pierres bleues (2600 AEC), les trilithes (2400 AEC) et le cercle de sarsen de Stonehenge (remanié jusqu'en 1600 AEC). La grande période mégalithique maltaise est terminée depuis environ 700 ans lors de la construction du vieux temple de Cnossos (1900—1800 AEC). La succession temporelle de ces différents courants mégalithiques ne signifie pas nécessairement qu'il y ait eu une filiation entre eux. Chaque région a son originalité : les alignements atlantiques, nordiques ou africains, les Henge anglais, écossais ou des Orcades, les tombes des géants et les Nuraghes sardes ou les torres corses, les Taulas des baléares, les Cromlechs gallois, les Menhirs, les Dolmens sous tumulus ou sous cairn, de Bretagne ou du monde germanique, etc.

Types de mégalithes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mégalithe.

Menhirs, alignements et cercles de pierres levées[modifier | modifier le code]

Vue partielle des alignements de Kerlescan, l'un des alignements de Carnac (Morbihan, France).
  • Alignement mégalithique : arrangement de monolithes verticaux selon une ou plusieurs rangées
  • Cromlech : alignement de monolithes verticaux, formant une enceinte de pierres levées, généralement circulaire. Parfois un menhir est placé au centre.
  • Harrespil : nom basque désignant un cercle de pierres donné aux petits cromlechs du Pays basque.
  • Menhir : pierre monolithique dressée, plantée verticalement.
  • Pierre percée : monolithe dressé et troué.
  • Statue-menhir : un monument mégalithique constitué d'un seul bloc sculpté ou en bas-relief représentant une figure humaine.

Constructions et amas de pierres[modifier | modifier le code]

Cairn recouvrant un dolmen : la Table des Marchand (Morbihan)
  • Cairn ou Galgal : amas artificiel de pierres généralement une sépulture.
  • Mur cyclopéen (également appelé mur polygonal, appareil polygonal ou Opus siliceum): enceinte ou mur constitués de grosses pierres irrégulières, brutes ou dégrossies, et imbriquées, sans utilisation de liant.
  • Nuraghe : tour ronde en forme de cône tronqué, constituée de petites pierres entassées sans liant.
  • Taula : mégalithe en forme de « T » constitué d'un pilier vertical (un orthostate ou plusieurs pierres empilées) et d'une pierre horizontale qui le chapeaute.
  • Temples mégalithiques de Malte : ensemble de temples en pierres, présents dans l'archipel maltais.
  • Trilithe : structure composée de deux pierres verticales (ou orthostats) et d'une troisième placée horizontalement au-dessus des deux premières

Salles et allées couvertes[modifier | modifier le code]

  • Allée couverte : dolmen long recouvert de plusieurs dalles horizontales qui reposent sur une série de montants latéraux, inclus initialement dans un tumulus, ou qui en débordent vers l'intérieur.
  • Dolmen : ensemble constitué de dalles de couverture (tables) posées sur des pierres verticales qui lui servent de pieds (les orthostates). Le tout était originellement recouvert, maintenu et protégé par un amas de pierres et de terre nommé tumulus.
  • Tombe à couloir : ensemble de couloir(s) et chambre(s) coiffé d'un cairn.
  • Tertre : amas de terre recouvrant généralement une sépulture.
  • Tumulus : amas de terre et de pierres recouvrant généralement une sépulture.

Terrassements et galeries souterraines artificielles[modifier | modifier le code]

Les trois henges du complexe de Thornborough Henges (Yorkshire du Nord, Angleterre)
  • Domus : grotte artificielle, creusée dans la roche[5].
  • Henge : structure presque circulaire ou ovale, délimitant généralement une zone de plus de 20 mètres de diamètre, comprenant une limite de terrassement composée d'un fossé et d'un talus.
  • hypogée : salle creusée sous le sol.

Liste de sites par pays[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Allemagne[modifier | modifier le code]

Articles connexes
Bibliographie

Drapeau de l'Arménie Arménie[modifier | modifier le code]

Articles connexes
Liens externes 

Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de la Bulgarie Bulgarie[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau du Danemark Danemark[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Espagne Espagne[modifier | modifier le code]

Bibliographie
  • (es) Germán Delibes De Castro, « El megalitismo ibérico », Historia 16, Madrid, 1985.

Drapeau de la Finlande Finlande[modifier | modifier le code]

Liens externes
Articles connexes

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Bibliographie
  • Luc Laporte, Charles-Tanguy Le Roux, Bâtisseurs du néolithique : Mégalithismes de l'Ouest en France, 128 pages, Éd. La Maison Des Roches, Coll. Terres mégalithiques, 2004, (ISBN 2-9126-9122-2)
  • Christine Boujot, « Le Mégalithisme dans ses rapports avec le développement des sépultures collectives néolithiques : apport d'une synthèse à l'échelle de la France », dans Bulletin de la Société préhistorique française, 1996, tome 93, no 3.
  • Christine Boujot, Serge Cassen, « Le développement des premières architectures funéraires monumentales en France occidentale » dans Paysans et bâtisseurs, l’émergence du Néolithique atlantique et les origines du Mégalithisme, Actes du XVIIe colloque interrégional sur le Néolithique, Vannes, 29-31 octobre 1990, Rennes, RAO, 1992, p. 195-211 (supplément no 5).
  • Gérard Bailloud, Christine Boujot, Serge Cassen, Charles-Tanguy Le Roux, Carnac, les premières architectures de pierre, Paris, CNMHS, CNRS Éditions, Collection Patrimoine au présent, 1995, 128 pages, (ISBN 2-2710-5284-X)
  • Jean L'Helgouach, Les sépultures mégalithiques en Armorique, Rennes, Thèse de doctorat, 1965
  • Philippe Soulier, La France des dolmens et des sépultures collectives (4500-2000 avant J.C.), 1998, Éditions Errance, (ISBN 2-87772-157-4)
  • Jacques Tarrête et Roger Joussaume, La fin du Néolithique dans la moitié nord de la France, éd. La Maison Des Roches, Coll. Histoire de la France préhistorique, 1998 (réédition en 2003).

Drapeau de l'Irlande Irlande[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de l'Italie Italie[modifier | modifier le code]

Drapeau de Malte Malte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Temples mégalithiques de Malte.
Articles connexes

Drapeau de la Macédoine du Nord Macédoine du Nord[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de la Norvège Norvège[modifier | modifier le code]

Liens externes 

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau du Portugal Portugal[modifier | modifier le code]

.

Articles connexes

Drapeau de la République tchèque République tchèque[modifier | modifier le code]

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Angleterre Angleterre[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de l'Écosse Écosse[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de l'île de Man Île de Man[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Irlande du Nord (drapeau du Royaume-Uni) Irlande du Nord[modifier | modifier le code]

Articles connexes
Bibliographie
  • Christopher Scarre, Roger et Roland Jousseaume, Monuments mégalithiques de Grande-Bretagne et d'Irlande, Paris, Éd. Errance, 2005.
  • (en) J. Dronfield, « Subjective visions and the source of Irish megalithic art » dans Antiquity 69, p. 539–549.

Drapeau du pays de Galles Pays de Galles[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de la Suède Suède[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

Articles connexes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Briard, Les mégalithes de l'Europe atlantique : architecture et art funéraire, 5000 à 2000 ans avant J.-C., Errance, , 203 p.
  2. Jacques Briard, Les mégalithes, ésotérisme et réalité, Éditions Jean-Paul Gisserot, , p. 118
  3. S. Piccolo, Ancient Stones: The Prehistoric Dolmens of Sicily, op. cit.
  4. Site officiel des monuments nationaux des alignements de Carnac, consulté le 17 décembre 2008.
  5. À ne pas confondre avec la maison familiale de la Rome antique, également appelée Domus.
  6. Sanctuaire-observatoire thrace de Beglik Tash, sur le site officiel du tourisme en Bulgarie consulté le 18/12/13
  7. Le dolmen près du village Hlyabovo, sur le site officiel du tourisme en Bulgarie consulté le 18/12/13

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie générale[modifier | modifier le code]

  • L'Helgouach, Jean , Le Roux, Charles-Tanguy et Lecornec, Joël (1997). « Art et symboles du mégalithisme européen » (Actes du 2e colloque international sur l'art mégalithique, Nantes — Vannes 1995), dans Revue archéologique de l'Ouest, supplément 8, Rennes: 248 pages.
  • (en) Daniel, G. E., (1963) The megalith builders of Western Europe. Baltimore: Penguin Books.
  • Mohen, Jean-Pierre (2003). Cultes et rituels mégalithiques, les sociétés néolithiques de l'Europe du Nord. Éd. La Maison Des Roches, Coll. « Terres mégalithiques ».
  • (en) Piccolo, Salvatore (2013). Ancient Stones: The Prehistoric Dolmens of Sicily. Abingdon/UK, Brazen Head Publishing. (ISBN 978-0-9565106-2-4);(it) Antiche Pietre. La Cultura dei Dolmen nella Preistoria della Sicilia sud-orientale. Siracusa 2007, Morrone ed., (ISBN 978-88-902640-7-8).
  • (en) Tyler, J. M., (1921). The new stone age in northern Europe. New York: C. Scribner's Sons.

Articles connexes[modifier | modifier le code]